Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


État de siège ...

Publié par Vieille garde sur 20 Juillet 2013, 16:34pm

Ce qui devait arriver vient de se produire et ce processus n'est que le début de la fin.

Nous ne sommes plus en France mais au Liban des années 1975/90. Nous ne sommes pas à Trappes mais à Beyrouth ou des groupuscules issus d'une autre culture n'hésitent plus à faire le coup de force contre la police après l'arrestation de l'un des leurs qui a sauvagement agressé un policier qui voulait contrôler l'identité de sa femme vêtue en niqab, interdit par la loi, tout comme ces fantômes qui déambulent à Riad, Bahreïn ou dans une autre ville " idyllique " d'un état arabe. L'état ne contrôle plus rien ...

La preuve ? La réponse des autorités, en l'occurrence le procureur de la République de Versailles qui ordonne une enquête de l'IGS après qu'un enfant de 14 ans qui n'avait strictement rien à faire dehors à cette heure tardive a été blessé à un oeil par un projectile. Des fois que le projectile en question viendrait des forces de l'ordre !! Et auquel cas il faudra prendre des mesures sévères à l'encontre de ces "dangereux" policiers ...

Une autre preuve ? "Le citoyen" qui a agressé le policier et qui a été mis en garde à vue, a bénéficié d'une liberté sous contrôle judiciaire alors que le pauvre Nicolas Bernard Busse, lui, a été jeté en prison comme un malpropre. Deux poids et deux ... justices. Vous comprenez, il ne faut surtout pas blesser la sensibilité à fleur de peau de "ces citoyens" et ils ne faut surtout pas stigmatiser ni faire l'amalgame ...

Et qui va-t-on croire dans cette affaire ? Les policiers ? Non. Seul le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF), qui conteste la version de la police, parlant de «provocations» aura raison face à notre bonne vieille justice aussi laxiste que dépendante du pouvoir. Et il sera aidé en cela par une cohorte d'avocats du diable prêts à vendre leur robe pour défendre l'indéfendable.

Autre preuve s'il en est : Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls a appelé "au calme et à la concorde" ajoutant que plusieurs enquêtes sont en cours "pour comprendre cette violence" !! Car il faut la comprendre la violence de ces pauvre "citoyens " harcelés par la police, n'est-ce pas ?

C'est bien la preuve que l'état ne contrôle plus rien. Ou plutôt contrôle tout ce qui va à l'encontre de l'honnête citoyen qui, lui, ne comprend plus rien depuis un an. Car la loi anti-récidive que nous concocte la garde des sceaux est une grave atteinte aux familles des victimes d'assassins que cette charmante ministre qui veut et arrivera à faire voter fera remettre en liberté des loubards récidivistes qui ne manqueront pas de reprendre "leurs macabres activités".

Voir à ce sujet les articles du Figaro :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents