Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


L'abruti du NPA

Publié par Vieille garde sur 25 Novembre 2013, 14:01pm

Vous savez, celui qui distribue le courrier à vélo à Neuilly quand ses occupations "politicoanarchistes" lui en laisse le temps (Encore un qui doit faire les 35 heures en ... un mois).

Vous l'avez reconnu, bien sur, il s'agit du célèbre anarchiste Olivier Besancenot. Et bien il vient lancer un spot publicitaire (*) censé lui rapporter l'argent qui lui manque pour faire tourner son parti faute d'adhérents. En effet, il y a dans ce pays moins de cons qu'il n'y parait.

L'idée de se mettre en scène n'est pas mauvaise sur le fond, sauf que la forme est tout simplement une incitation à la violence punie par la loi dans un état de droit. Sauf que l'état de droit est devenu obsolète dans cette république socialiste plus près de la troisième que de la cinquième et ce n'est pas Madame Taubira qui me contredira, elle qui depuis bientôt deux ans, n'a eu de cesse de tout faire en faveur des délinquants au détriment des victimes et des citoyens. La dernière forfaiture en date : "la préparation d'un projet de loi visant à verser un salaire aux détenus" !!!

Mais pour revenir sur l'anar plus rouge que rouge, lui aussi bénéficie de cette grâce juridictionnelle car un autre que lui, "de droite" serait depuis longtemps passé devant les tribunaux et condamné lourdement pour encore une fois : "incitation au vol avec violence".

Mais Besancenot n'est pas n'importe qui dans ce pays où la justice est à vitesses multiples...

* - Dans ce spot, si vous ne l'avez pas vu à la télé, l'anarchiste se drape dans le rôle d'un loubard cagoulé entrant dans une maison par une fenêtre, tabasse au passage un quidam qui se trouve là et lui demande : "Où est la vieille". Cette dernière étant, bien entendu, madame Bettencourt !!! Elle aussi appréciera, du moins ses avocats.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents