Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Beèves ... de couloir ... (07 / 01)

Publié par Vieille garde sur 7 Janvier 2014, 16:58pm

Catégories : #Brèves

N'en jetez plus, la cour est pleine !!

Pour la Bulgarie, c'est juste un nouveau passage de clandestins qui vient de s'ouvrir sur l'Europe et, si cela doit rassurer les Bulgares,ces immigrants n'ont pas vocation à rester dans leur pays Non, ils foncent sur Europe dernière étape avant ... la France ...

La valse des tickets !!

Avec la baisse de la TVA la culture va augmenter. C'est le principe des vases communicants

Une main donne, l'autre reprend !!

Rien ne change ... Au bal des faux-culs, le menteur est roi. Encore un contrat qui fout le camp ... On nous demande de placer notre argent pendant des années sans pouvoir y toucher avec à la clé une prime en fin de contrat et voilà qu'un ministre, parce qu'il ne sait plus où voler de l'argent au CONtribuable, va mettre à bas cet avantage. On est gouverné par des escrocs.

À l'école, rien de nouveau

Que vaut l'expertise de ces deux sommités, Les professeurs Jean Touitou, chronobiologiste et Pierre Bégué, pédiatre ?

Rien pour l'Éducation nationale, ses ministres, ses syndicats.

Depuis des décennies on a privilégié la santé ...des enseignants au détriment des jeunes avec les résultats (Pisa) que l'on connaît. Et cela ne peut s'arranger puisque les enseignants d'aujourd'hui sont les élèves d'hier. Et les élèves d'aujourd'hui les enseignants de demain. Un cercle très ... vicieux.

Bis répétita !!!

Cela fait maintenant 7 ans que la CGT fout le bordel dans cette usine à coups de grèves, de coups de force et de séquestrations et les travailleurs syndiqués voudraient aujourd'hui partir avec le pactole (100 000 € rien que ça). C'est un peu fort de café. Dans le même temps, une autre usine de pneus d'Amiens-nord, Dunlop pour ne pas la nommer, s'en sort bien, pourquoi ? Parce que les syndicats ont su composer avec la direction, ce que rejette chez Good Year la CGT fossoyeur d'usines depuis 7 longues années. Et les salariés de Dunlop encartés jadis à la CGT ne s'y sont pas trompés puisqu'ils ont déserté cette centrale syndicale pour leur plus grand bonheur.

C'est le même syndicat qui est en train de couler, c'est le moins qu'on puisse dire, les bateaux de la compagnie maritime SNCM au bénéfice d'une autre Cie, CORSICA frerries, qui est en passe de gagner "la bataille navale". C'est, en Méditerranée, l'histoire qui se répète avec le même scénario qu'à Amiens avec "Good Year et Dunlop ou "la guerre des pneus".

Vive la CGT et ... mort aux entreprises ... Hélas ...

"La Valls" des interdictions

Je vous avoue, alors que je ne suis pas fan de Dieudonné et encore moins antisémite, que cette "affaire" commence à m'échauffer les oreilles à voir, lire et entendre depuis une semaine le même concert autour de cet homme "qui met le pays à feu et à sang et qui monte une partie des Français contre le reste de la population" si l'on en croit les politiques de gauche comme ceux de droite qui se sont accaparés le sujet.

Seulement, une chose m'intrigue : Qui a décrété que ce bras d'honneur que l'on appelle "quenelle" était un geste antisémite, anti-juif ? Est-ce Abraham ? Est-ce Moïse qui l'a inscrit sur les tables de la loi du haut du Golan ? Ou bien est-ce écrit dans l'ancien testament ?

Les bras d'honneur et le majeur en l'air sont choses courantes au sein de l'Assemblée nationale sans qu'aucun député ne s'en offusque. Il suffit de les regarder "s'entretuer en paroles" lors de questions au gouvernement et là, ils voudraient nous faire croire que la patrie est en danger !!!. Les diffamations et autres injures proférées par certains "humoristes" comme Bedos ou Guyon à l'encontre de personnalités qui leur déplaisent ne sont-elles pas de nature à déclencher la colère et l'indignation ? N'y a-t-il pas atteinte à la dignité humaine dans leurs propos injurieux et blasphématoires ? Et pourtant, il déplacent des foules d'imbéciles qui rient de leurs conneries sans qu'il y ait la moindre obstruction à leurs spectacles. Alors ....

Alors que les Français croulent sous les impôts et les emmerdes, il serait bon que les politiques et en premier les ministres s'occupent un peu plus d'eux au lieu de faire de la publicité à celui qu'ils entendent exécuter museler.

C'est, je crois, n'être ni antisémite ni antiraciste et ... ni pro-Dieudonné que de penser cela.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents