Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


OUFFFFF !!!

Publié par Vieille garde sur 29 Janvier 2014, 15:17pm

Catégories : #Actualité

On vient d'en échapper d'une belle ! Et pour UNE fois je rend hommage à la justice par Tribunal de Besançon (*) interposé qui vient de rejeter la demande de retour en France de la famille "Léonarda". Je dis ouf parce que cette famille parmi des dizaines, voire centaines, de milliers a nous à coûté, pauvres CONtribuables la "modique somme" de : 107 013,33 euros par an soit près de 500 000€ pour leur passage de 4 ans et 8mois passé aux frais de la princesse. Voici ci-après le détail complet des allocations et aides aussi diverses que variées que cette famille nous à pompé. Bien entendu je vous laisse le soin de faire le calcul par extrapolation du coût de l'immigration annuelle qui est, bon an mal an, de quelques 200 000 "entrés gratuites" annuelles.

* - Bien entendu il faudrait, pour que ce jugement soit définitif que la famille "Dibrani" ne fasse pas appel et si l'appel est rejeté, ils s'adresseront, n'en doutons pas, en dernier ressort à la cour de justice européenne. Affaire à suivre ...

___________________________________________________________________________


De l'Observatoire des subventions
Extraits...
La famille Dibrani a été prise en charge par le centre d’accueil des demandeurs d’asile (commission d'accès aux documents administratifs : Cada,) dès son arrivée en France en septembre 2009. La famille de Leonarda a alors bénéficié de l’allocation mensuelle de subsistance à laquelle ont droit tous les demandeurs d’asile.
La famille de Leonarda a également pu profiter de la CMU.
(Lire aussi cet article sur l'AME (Aide Médicale d'Etat gratuite pour les clandestins))
Le dossier de la famille Dibrani a ensuite été transféré du Cada au Conseil général qui a continué de lui verser:350 euros par mois d’allocation et à s’occuper de lui renouveler la CMU tous les 4 mois.
Le Comité de soutien des sans-papiers a ensuite pris le relais et a payé l’aide juridictionnelle pour le deuxième recours, ainsi que le voyage aller-retour pour l’audience à Paris, la prise en charge régulière des courses alimentaires, des cartes de téléphone et du tabac pour Resat Dibrani.
Les services sociaux de la ville de Levier ont accordé à la famille de Leonarda de nombreux chèques de 60 à 70 euros pour le ravitaillement au supermarché local.
La famille de Leonarda a bénéficié de chèques-repas, d’aides financières de la mairie de Levier (Doubs), ainsi que d’aides d’une association pour acheter des cigarettes

Le Figaro s’est livré à un petit calcul du véritable coût de la famille de Leonarda
pour les contribuables français.
La famille de Leonarda (2 adultes et 5 enfants) est arrivée il y a 4 ans et 8 mois en France et a été prise en charge par le Cada.
Les demandeurs d’asile hébergés en Cada bénéficient de l’allocation mensuelle de subsistance 718 euros pour un couple et 4 enfants + 110 euros par enfant supplémentaire.
L’Allocation Temporaire d’Attente, (A.T.A.) dispositif prévu de manière subsidiaire à l’hébergement, s’élève à 11,20 euros par jour et par adulte en 2013.
Une place en Cada coûterait en moyenne 24 euros par jour et par personne en 2013.
La dépense moyenne par élève/an s’élève à 8 312 euros, le montant de l’aide juridictionnelle s’élève à 1 200 euros par an et les dépenses de santé (sécurité sociale + CMU) s’élèvent à 2 900 euros en moyenne par immigré clandestin chaque année.
La scolarité de Leonarda, qui était absente un jour sur trois de l’école, a donc coûté 34 577,92 euros (8 312 euros par an durant 4,16 ans).
L’allocation mensuelle de subsistance pour la famille de Léonarda représente un coût total de 9 936 euros sur un an.
L’allocation temporaire d’attente, versée seuleme
nt aux parents de Leonarda, a coûté 8 716 euros par an.

Les places en Cada de la famille de Leonarda ont représenté un coût de 61 320 euros par an.
L’ aide juridictionnelle pour la famille Dibrani a coûté 1 200 euros par an.
Les dépenses de santé de la famille de Leonarda se chiffrent à 20 300 euros par an.
Le coût du renvoi de la famille de Leonarda au Kosovo s’élève à 88 515 euros.
Quant à l’aide au" retour volontaire" de la famille de Leonarda, elle représente un coût de 7 500 euros.
Au total, la famille de Léonarda a coûté 107 013,33 euros par an aux contribuables français,
soit un coût global de plus de 500 000 euros pour les 4 ans et 8 mois passés en France.
Ce qu'une famille française lambda qui cotise normalement n'aura jamais.

MERCI A TOUTES LES ASSOCIATIONS QUI PRENNENT SOI
N DE CES PAUVRES MALHEUREUX !

___________________________________________________________________________

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents