Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

... Finira-t-il comme lui ? ... Non, la peine de mort est abolie ...

Voici ce qu'a écrit en 2008 Vincent Peillon dans un livre intitulé : La Révolution française n’est pas terminée (Seuil, 2008).

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« La Révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu […] 1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau […] La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la Révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines. »

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ces propos il les a transposés en tant que ministre de l'éducation nationale et idéologique aux chefs et "cheffes" d'établissements dans "ses directives et outils pédagogiques", liés au dispositif de "l'ABCD de l'égalité'.

Il a déclaré en substance au "Journal du Dimanche (JDD) se fixer pour but « d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix ».

L'un de "ces outils étant « la danse scolaire du Petit Chaperon rouge » qui incite, mixité oblige, les petites filles à jouer le rôle du loup tandis que les garçons se transformeront en chaperon rouge. Ambiance garantie, chère au mouvement LGBT, incontournable depuis 2012 (année de l'instauration de la "socialie"), en attendant que le groupe "des fémen" entrent dans ce club très fermé pour donner des conférences dans les écoles primaires et maternelles. Va savoir ?

billet inspiré d'un article de "Boulevard Voltaire".

Tag(s) : #Actualité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :