Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Daech ...

Publié par Vieille garde sur 15 Septembre 2014, 09:56am

Catégories : #Société

... Acronyme arabe d'état islamique !!

Notre président s'interdit désormais de prononcer le nom "d'état islamique" (EI, EIIL). Il lui préfère, depuis son retour d'Irak, l'acronyme Daech. J'en prends acte bien que ce soit "bonnet (chèche) noir et noir bonnet".

Par la même occasion ne devrait-il pas faire interdire dorénavant, puisqu'une guerre à outrance est déclarée à "cet état", d'appeler "Français" les barbares (*) qui partent s'enrôler en tant qu'ennemis patentés des "mécréants" que nous sommes à leurs yeux ? Ne serait-il pas temps de déchoir de la nationalité ceux qui sont déjà partis pour éviter leur retour programmé ? Et plutôt que de les empêcher de partir ne faudrait-il pas organiser des charters pour les faire partir en masse plus vite, ce qui nous donnerait un bol d'air frais, en leur retirant bien entendu leurs "papiers" (Carte d'identité et passeport) puisque de toutes les façons ils se considèrent comme des parias adversaires attestés de la France ? Ne faudrait-il pas, dès maintenant renforcer, si besoin à l'aide de l'armée, TOUTES les frontières (terrestres et maritimes) de notre pays pour empêcher les barbares de revenir perpétrer des attentats sur notre sol ? Bien que le risque zéro n'existe pas et que ce risque est au contraire plus que probable compte tenu justement de l'inexistence actuelle de ces frontières grâce ou plutôt à cause des accords de Schengen, il nous faut prendre les devants.

La "fumeuse et pertinente" mesure prise par le ministre de l'intérieur qui consisterait, d'après lui et lui seul, à empêcher "les jeunes français" de quitter le pays en les arrêtant dans les aéroports est vouée à l'échec. Tout simplement parce qu'ils sont "français", et qu'ils peuvent librement se rendre en Turquie, (une carte d'identité suffit), via la Belgique, l'Espagne, bref tous les pays limitrophes y compris la Suisse, la circulation des personnes étant en vigueur dans cet absurdité qu'on appelle "l'espace Schengen". En clair : "S'ils ne peuvent sortir ou ... entrer par la porte, ils sortiront ou rentreront par les fenêtres".

Tout ce qui arrive aujourd'hui est de notre faute. Quand je dis notre faute, je pense à l'Occident tout entier. Cet Occident orgueilleux, poussé par une Amérique conquérante et prédatrice, qui a cru pouvoir installer "la démocratie" dans les pays du Moyen-Orient. Imaginer la démocratie dans des pays ou l'habitant est habitué à la loi du talion et autres cruautés du même métal en relation directe avec la charia est une aberration.

  • L'aberration a été de détruire l'Irak de Saddam Hussein, un tyran (**) certes mais un tyran qui tenait son peuple en permettant la cohabitation plus ou moins heureuse entre les communautés chiites, sunnites, kurdes et ... chrétiennes, grâce au parti laïc Baas. La guerre et l'élimination de Saddam Hussein a viré au chaos et à l'installation des barbares.

  • L'aberration a été de détruire la Libye de Mouammar Kadhafi, autre tyran, qui a vu la partition tribale du pays ( Tripolitaine, Cyrénaïque) jusque là tenu d'une main de fer. Résultat, la charia est instaurée officiellement, les Libyens s'entretuent et pire, le formidable arsenal militaire de Kadhafi et l'armement occidental fourni pour l'éliminer est aux mains des barbares de lEI et d'Aqmi qui ne tarderont pas à faire leur jonction.

  • L'aberration a été d'armer les rebelles de Syrie qui veulent éliminer Bachar el Assad,encore un tyran qui, certes d'une main plus que ferme, a réussi comme Saddam Hussein, baasiste comme ce dernier, à maintenir une certaine laïcité en Syrie puisque qu'à l'instar de l'Irak de Saddam Hussein toutes les communautés cohabitaient pacifiquement. Résultat, les barbares se sont emparé des armes des rebelles et ont massacré ceux qui ont refusé l'endoctrinement et ... les chrétiens. Encore heureux que "le caporal-président" a abandonné l'idée d'une guerre en Syrie parce qu'aujourd'hui, ce pays serait aux mains des barbares !! Il paraîtrait, aujourd'hui que la coalition envisage des frappes aériennes sur les jhiadistes de "deach" !! C'est oublier un peu vite que l'espace aérien syrien est "controlé" par les Russes de Poutine, celui-là même que l'occident veux faire plier et par lequel il faudra passer !!

Pour en terminer, pour l'instant car la guerre va durer des années, je pense qu'il serait bon, puisque la Turquie fait partie intégrante de l'OTAN, dont les généraux de pacotille préfèrent titiller Poutine, devenu le grand méchant loup, feraient mieux d'obliger ce pays à s'engager dans la coalition au lieu de servir de passoire aux barbares européens qui transitent avant de passer en Syrie rejoindre l'armée des zombies.

Ensuite, les pays du golfe (Arabie saoudite, Qatar) dont l'adhésion a été officialisée non par envie mais par peur des barbares devraient s'engager militairement dans ce conflit, eux qui ont plus d'avions de combat et de chars que la France et la Grande Bretagne réunies. À tout le moins, leur faudrait-il prendre à leur charge la totalité des sommes colossales qui vont être investies dans cette aventure. Au moins là les pétrodollars serviront-ils à quelque chose d'utile (***).

* - Au même titre que Daech est l'acronyme de EI (l'état islamique), barbare est pour moi synonyme de jhiadiste.

** - Si les démocraties occidentales ou autres veulent éliminer tous les tyrans qui sévissent sur cette planète, elles ne sont pas au bout de leurs peines (Corée du nord, Cuba, Chine, Iran, j'en passe et des moins pires et avec lesquels les démocraties commercent le plus simplement du monde).

*** - Il n'est un secret pour personne que ces deux pays fournissent le nerf de la guerre aux terroristes, c'est à dire les pétrodollars.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents