Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Le guet-apens, le piège, l'embuscade ...

Publié par Vieille garde sur 26 Septembre 2014, 14:33pm

Catégories : #Actualité

... Et autre traquenard. Voilà en substance ma profonde conviction de ce qu'il peut ressortir de l'interception et l'assassinat sauvage d'un autre siècle de notre pauvre compatriote. Car enfin, comment ces barbares sanguinaires, qui ne font pas de détails quand il s'agit d'égorger leurs propres coreligionnaires comme en Syrie et en Irak, ont laissé partir les accompagnateurs et "hôtes" d'Hervé Gourdel leur laissant de surcroît leurs téléphones portables et ... leur véhicule.

Personne, surtout pas "la version officielle" à venir, ne me fera croire que les barbares ont laissé partir "les amis" d'Hervé Gourdel par pur humanisme. Ces ordures n'ont rien d'humain. Je ne peux m'empêcher d'y voir un véritable traquenard fomenté contre ce pauvre homme par des "amis" en qui il avait confiance. Confiance bien mal placée. Autre chose m'intrigue par ailleurs c'est la précipitation avec laquelle Hervé Gourdel a été assassiné. Cela s'est passé en 48 heures. Preuve que ces fumiers de barbares attendaient son arrivée avec tout le matériel de propagande audiovisuelle et qu'il l'ont tué lâchement dans les heures qui ont suivi l'embuscade en présence peut-être "des amis" d'Hervé Gourdel et donc bien avant de faire parvenir la vidéo crasse aux médias et autres autorités qui l'ont en partie diffusée en annonçant le décès du pauvre homme. Embuscade préparée de longue date par un des protagonistes qui "accompagnaient" Hervé Gourdel dans sa dernière et funeste escalade. Ce qui me conforte dans la perception que j'ai de cet assassinat c'est que de source policière algérienne deux des accompagnateurs sont originaires de la région et savent pertinemment que ces montagnes sont de véritables coupe-gorge. La preuve s'il en est. La preuve encore de la complicité de meurtre dont je les accuse.

Surtout ne comptons pas sur les autorités algériennes pour faire la lumière sur cette triste affaire. Elle se terminera comme celle de la non moins affreuse affaire des moines de Tibhirine. Quant-à la poursuite des barbares par l'armée algérienne c'est une funeste farce. À ce sujet cela m'a fait un brin sourire de voir les Algériens interviewés parler de crime odieux parce qu'il y a 60 ans (1954) commençait chez eux, en Algérie, la longue litanie d'égorgements du FLN et le martyre pour ceux qui les ont subis. Je pense aux soldats français tombés entre leurs mains, aux Harkis (15000 au moins), aux pieds noirs mais encore à la propre population musulmane qui refusait de se soumettre. TOUS torturés et égorgés. Alors que l'on ne vienne pas me parler de compassion de leur part, notamment des autorités actuelles qui étaient et font toujours partie du FLN. Mais ça c'est une autre histoire que les "historiens de pacotille" du genre d'un Benjamin Stora cherchent à éradiquer de la mémoire même de ceux qui ont vécue cette période.

Il faudrait aussi, concernant ces actes odieux, que TOUS les médias, qui par souci d'informer pour les uns ou par goût du scoop pour les autres, arrêtent de divulguer les bribes de vidéos même floutées de l'assassinat des otages par ces barbares. Ce n'est plus de l'information que de montrer des atrocités, c'est quelque part obliger les téléspectateurs à du voyeurisme morbide. Et les barbares ne demandent que ça. Ils veulent, par la diffusion de ces actes ignobles, semer la terreur dans les opinions occidentales. Ce devrait être un acte civique et déontologique que de s'astreindre à ne pas montrer de telles atrocités. Pour leur part les sites et autres hébergeurs sur internet feraient bien d'en faire autant en n'autorisant pas de telles diffusions par des internautes indélicats. Les films d'horreur à la télévision ou au cinéma suffisent aux amateurs de conneries.

Une chose encore : Arrêtons de parler d'état islamique pour faire référence à cette engeance meurtrière. C'est donner de l'importance à une entité qui n'existe que dans le cerveau détraqué de ces moins que rien. La seule solution est de leur faire une guerre à outrance jusqu'à disparition complète des barbares. La solution est de les écraser comme des blattes. Ils ne valent pas plus.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents