Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


"N'en jetez plus, la poubelle est pleine"

Publié par Vieille garde sur 19 Septembre 2014, 16:20pm

Catégories : #Société

J'ai écouté, presque à m'endormir, la conférence de presse du président de 13% des Français mais il m'a fait bondir à plusieurs reprises notamment quand il a affirmé après l'avoir trop longuement expliqué, que le bilan de deux années et demi qui viennent de s'écouler est plus que satisfaisant. Que les bonnes réformes ont déjà été réalisées. Que grâce à lui la crise est derrière nous. Que si l'euro est sauvé c'est grâce encore à lui. Que si les taux d'intérêts sont si bas c'est toujours et encore grâce à son intervention auprès de Mario Draghi. Bref tout va pour le mieux dans ce pays puisqu'en si peu de temps il a rempli son contrat. Je me demande pourquoi nous râlons et que nous rejetons massivement ce brave homme. il faut croire que nous sommes masochistes !!

Plus sérieusement si j'avais pu communiquer, je lui aurais dit : "N'en jetez plus, la poubelle est pleine". Le plus dur à entendre pour moi a été le moment où il a dit qu'il n'était pas question de toucher au nombre sacro-saint des fonctionnaires. En aucun cas il faut le diminuer. Au contraire il nous en faut toujours plus.

Pendant quelques années le gouvernement précédent avait remplacé un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. C'était un bel effort mais un effort insuffisant compte tenu du désastre, voir de la faillite latente des caisses de retraites. Malheureusement ce petit effort à été complètement annihilé par le recrutement massif de doublons, voir triplons dans les collectivités territoriales majoritairement de gauche. Cet effort n'a donc servi à rien.

Je me suis "amusé à faire un petit calcul sur ce que représente en coût pour la société et les caisses de retraites les jeunes retraités de 55 ans et néanmoins fonctionnaires . (Voir le tableau joint)

Les chiffres officiels du gouvernement indiquent :

  • Retraite à 60 ans pour les fonctionnaires "sédentaires".
  • Retraite à 55 pour ceux de la catégorie "active". (Comprenne qui peut!!)
  • Retraite à 50 pour certains privilégiés des entreprises publiques.

Une récente étude montrait que l'âge moyen de départ pour un fonctionnaire était de 57 ans. Trois ans donc avant les autres. Partant de ce constat et d'un chiffre moyen de 60 000 départs annuels, prenant en compte un salaire moyen et modeste de 2900 €, en fin de carrière et avec un taux de réversion de 75% nous arrivons à "la modique somme de" : 4 698 000 000,00 € . Le drame est qu'à cette somme il faut ajouter les salaires des 60 000 petits remplaçants pendant trois ans !! ce qui ne double pas la mise puisque les nouveaux embauchés à vie sont moins rémunérés que les anciens mais en prenant un salaire médian de 1800 € mensuel le CONtribuable va devoir débourser en sus : 3 888 000 000,00 € , soit un total de : 8 586 000 000,00 € pendant 3 ans.

Remarquez que, si rien n'est fait, cette somme annuelle, après trois ans nous coûtera quand même : 2 862 000 000,00 € . Ceci est une estimation à minima car il est difficile, voir impossible, de se procurer les chiffres exacts de départ et le montant des rémunérations. Je me suis astreint à ces chiffres.

Je vous laisse faire le compte (faramineux) d'argent foutu en l'air depuis "les fumeuses années" mitterrandiennes qui nous ont valu l'abrogation du départ à la retraite à 65 ans et les fameuses préretraites qui ont mis les caisses de retraites dans un état de quasi cessation de paiement. Cela devait faire diminuer le chômage en mettent les actifs à la retraite à 60 ans et les vétérans à la porte des usines bien avant l'âge. Résultat : Le nombre de chômeurs n'a pas baissé mais nous "avons gagné" 1 800 000 fonctionnaires supplémentaires !! Cherchez l'erreur.

Deux autres chiffres, révélés récemment par Laurent Wauquiez, sont aussi ahurissants. Le premier, 35, c'est le nombre de caisses de retraites. Vous avez bien lu TRENTE CINQ. Le deuxième est 5,2 milliards d'€ de "frais de fonctionnement" de ces caisses. Un véritable scandale quand on voit, aujourd'hui, le gel des pensions et l'imposition des 10% pour avoir élevé trois enfants.

Bien entendu, les bons socialos, les vrais, les purs, ceux de la lutte des classes de 1936 vont dire, comme toujours, qu'on s'attaque au nombre d'infirmières, de policiers, de pompiers ... Pas du tout. Il suffit de supprimer les doublons dans les administrations. Mettre à faire du soutien scolaire les 30 000 enseignants qui restent tous les jours au chaud à la maison en attendant de remplacer les remplaçants. Diminuer drastiquement le nombre de fonctionnaires ou agents des entreprises publiques détachés dans les syndicats et les comités d'entreprises. Ils sont des milliers notamment dans l'éducation nationale et les entreprises dites publiques (EDF,SNCF ...) Cela ferait autant de personnels devant les élèves et autant au boulot dans les entreprises publiques. Il faudrait aussi dégraisser les collectivités territoriales dont la fonction n'est pas de faire des travaux de maçonnerie ou d'entretien d'espaces verts. Il existe des artisans qui font cela bien mieux et d'un coût pour le CONtribuable beaucoup moins élevé car dans une commune, un département, une région lorsque ces employés ont fini leur "travail saisonnier" ils sont rémunérés à ne plus rien foutre au lieu de travailler à l'année dans une entreprise de maçonnerie ou d'espaces vert. Et si on fait le compte, sur tout le territoire, là encore c'est par dizaines de milliers que l'on recenserait ces agents "productifs par intermittence". Mieux, ou plutôt pire, Au Sénat, vous savez, cette haute assemblée qui ne sert à rien mais qui nous coûte un max, ils sont plus de 1300 à servir ces messieurs. Certains émargent à plus de 20 000 € mensuel et les jardiniers, cerise sur le gâteau, "perçoivent des heures supplémentaires pour ... travail de nuit" comme les copains. Gabegie, encore et toujours gabegie.

Pour vous donner une idée des doublons et même au delà, je m'en tiendrais à la commune où j'ai résidé pendant 22 ans. Les effectifs de la ville comptaient 1000 personnes pour environ 30 000 habitants. Cela faisait déjà 1 agent pour 30 habitants. C'était déjà pas mal (même abusif). Aujourd'hui, la ville a prospéré de ...5000 âmes c'est peu en 13 ans le personnel administratif , jardiniers et autres balayeurs est passé à ... plus de 3000 , soit 3 fois plus ce qui ramène le nombre de fonctionnaires à 1 pou 10 ... Arrangez-vous avec ça.

Quel homme politique osera s'attaquer à cette gabegie dont le pays ne peut et ne pourra jamais s'en remettre, quitte à faire descendre dans la rue 6 millions de fonctionnaires.

"N'en jetez plus, la poubelle est pleine"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents