Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Publié depuis Overblog

Publié par Vieille garde sur 9 Octobre 2014, 13:35pm

Catégories : #Politique

NEWS du 9 octobre

Fanfan la turlutte au pays de Gaston la gaffe!!

Le président de 6 millions de Français est allé, aujourd'hui, prendre un bain de foule, comme on dit dans le jargon journalistique. Pour se faire il n'est pas allé n'importe où. Il est allé jouer "les Gaston la gaffe" dans la ville de la BD. Pas mal, non ?

Fanfan la turlutte sur la même ligne que la tête de Turc Erdogan !!

Syrie : la France favorable à une «zone tampon» 

Au lieu de tout entreprendre pour contraindre Erdogan à faire son boulot de coalisé c'est à dire frapper les barbares qui sont à portée de jumelles de sa frontière avec la Syrie et donc d'aider les Kurdes de Kobalé à ne pas se faire tuer par l'avancée islamiste le caporal de service propose la création d'une zone tampon pour "préserver avant tout les opposants modérés à Bachar el Assad !! Et cela sans résolution de l'ONU qui est une véritable ingérence dans un pays quel qu'il soit et une violation de territoire.

Et dire que ce "mossieur" s'interdit de frappes, contre les barbares, en Syrie pour cette même raison !! il essaye donc, avec le traître Erdogan, d'entraîner ses copains américains et anglais pour créer cette zone qui ne la mettra nullement à l'abri des blattes, des cafards, enfin tout sauf des humains.

Il marche vraiment sur la tête notre Fanfan national ...

Grève à la RATP (Réaction Anticipée des Travailleurs Précaires) !!

RER B : un train sur deux à cause d'une grève 

La direction de la RATP n'est vraiment pas tendre avec ses agents et il est normal qu'ils débrayent, rendant en plus les usagers heu...reux. Rendez-vous compte de la situation "dramatique dans laquelle se trouvent ces travailleurs de force, c'est la raison pour laquelle ils protestent par syndicats interposés (CGT, l'Unsa, SUD et FO, la bande des 4 casseurs d'usines) contre "un nouveau mode de gestion à la RATP " qui leur met la pression". Ils dénoncent également "les méthodes de management" empêchant un collectif de travail serein, avec à la clé "des opérateurs qui engendrent "risques psychosociaux" et "souffrances au travail". etc., etc. ....

Avez-vous réfléchi, espèces de demeurés d'usagers, des souffrances vécues par ceux qui vous transportent tous les jours ? C'est inhumain ...........................................

C'est la valse à ... mille temps !!

Ségolène Royal annonce la suspension "sine die" de l'écotaxe

Ben ça tombe bien puisque ce cher Manu et son gouvernement de cloches viennent de décider d'une taxe de deux centimes sur le prix du gasoil payée par l'automobiliste pollueur qui roule au diesel et néanmoins CONtribuable. Cette taxe impactera également les entreprises et autre sociétés. Les entreprises de transports en étant exonérées.

Mais peut-être que Marie-Ségolène était sans doute retournée sur la grande muraille en pleine de béatitude ce qui fait qu'elle n'est pas au courant de cette disposition qui annule l'écotaxe.

Qu'attend donc Fanfan la turlutte pour la mettre au parfum du gasole ?

les réformettes à la Fanfan

Discipline budgétaire : Hollande tient tête à Merkel 

Le gouvernement ayant de moins en moins de moyens à distribuer aux assistés de ce pays, parce que les CONtribuables sont fauchés, Fanfan la turlutte est allé plaider la cause de la France de façon à ce qu'elle devienne l'assistée de l'Europe. Et c'est avec un culot monstre, où, assis à côté de la Chancelière allemande, chez l'Italien "Pépino" qu'il a défendu et même vanté, son programme de compression des dépenses et ses réformes structurelles !!

Une fois de plus, cherchez l'erreur. Comme faux-cul, on ne peut mieux faire.............

On a le droit de rêver ...

Laurence Parisot est candidate à la présidence d'EDF 

Je crois que Laurence Parisot rêve les yeux grands ouverts. Comment dans une France gouvernée par des socialistes, en retard de deux guerres, une femme venant du monde de l'entreprise, maîtrisant parfaitement tous les rouages de celle-ci peut-elle décemment prétendre au poste Présidente d'EDF ? Voyons, c'est insensé. Non, un pouvoir de gôche ne peut mettre à la tête d'une entreprise publique qu'un homme issu de l'ENA (Ecole Nationale des Ânes ou des Abrutis, c'est au choix), probablement et pourquoi pas un Thomas Thévenoud ? Ou une cloche du même genre d'autant plus qu'on voit les résultats brillants de ceux qui nous gouvernent, majoritairement issus de cette "prestigieuse école" à fabriquer des bons à pas grand chose.

Le Sénat : Enquête sur les superprivilégiés de la République

Voici, à la fin de cette page, un document audio d'une interview d'un des auteurs de l'enquête par Jean Jacques Bourdin (Edifiant), ainsi qu'un extrait du livre que vous pouvez vous procurer sur "Amazon" ou ailleurs.

Bande annonce du livre : "Le Sénat : Enquête sur les superprivilégiés de la République"

A quoi sert le Sénat, institution deux fois centenaire qui nous coûte chaque année plus de 300 millions d'euros? D'abord à financer les privilèges (plus de 4 000 euros mensuels de retraite pour 15 ans de cotisation) et les rémunérations royales (11 540 euros net par mois) des derniers princes de la République, nos 331 sénateurs. Et aussi à entretenir les 1 260 fonctionnaires les mieux rémunérés de l'Hexagone (de 2 300 à 20 000 euros net mensuels), qui font la semaine de 32 heures et ont presque 4 mois de vacances. Luxe, calme et volupté... Et, dans l'esprit de beaucoup, de Jospin à Sarkozy, ces super-privilèges n'ont pas la moindre justification, car, selon eux, cette deuxième Chambre ne sert à rien. La réalité est édifiante: un petit tiers des sénateurs travaille, un gros tiers vient de temps en temps à Paris et les autres appartiennent à la famille des rois fainéants. Un royaume hors du monde et du temps ? Pas tout à fait. Car nos sénateurs, qu'ils soient de droite ou de gauche, sont assidûment courtisés par des lobbies de tout poil. Des marchands d'armes aux semenciers, chacun connaît la capacité de ces édiles à peser sur la diplomatie française ou à modifier un texte de loi. Cela justifie bien des "voyages d'études", tous frais payés, quelquefois au bord d'un lagon lointain... D'autres ténors politiques, en revanche, continuent à considérer la Chambre haute comme un précieux garde-fou contre les dérives des gouvernements et l'obéissance servile de l'Assemblée nationale. Robert Colonna d'Istria et Yvan Stefanovitch ont mené une enquête pointilleuse qui révèle les petits et grands secrets de l'institution Sénat. Ils racontent, avec beaucoup de brio, les splendeurs et les misères de notre Chambre "haute ". Et recensent les quinze réformes évidentes à mettre facilement en œuvre pour que les sénateurs ne soient plus des superprivilégiés.

___________________________________________________________________________

« THÉVENOUD et Sylvie ANDRIEUX sont toujours députés, Jean Noël GUERRINI est toujours sénateur. Pensons à eux. Ne les oublions pas. »

(pour protester pacifiquement et avec humour, n’hésitez pas à reprendre cette formule en bas de tous vos mails, de vos articles ou de vos publications, il n’y a aucun droit d’auteur !!)

____________________________________________________________________________

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents