Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Publié depuis Overblog

Publié par Vieille garde sur 10 Janvier 2015, 14:18pm

Billets « d’humeurs » …

Ne les appelez plus « Français »

Atteinte à la liberté de penser ou … exécution d’une « fatwa » ??

Depuis 48 heures les médias attribuent aux deux porcs sanguinaires, auteurs du carnage dans les locaux de Charlie-Hebdo, des vertus ou une culture qu’ils sont à cent lieues de détenir. Je m’explique : On veut (les médias) nous faire croire ou admettre que ces assassinats de journalistes ont été perpétrés pour museler la liberté de penser et d’écrire !! Foutaise. Ces deux minables (qui auraient dû être neutraliser depuis longtemps, mais ça c’est une autre histoire) ont tout simplement exécuté une ou plusieurs « fatwa » prononcées à l’encontre du journal et de ses dessinateurs à l’occasion de la parution par « Charlie-Hebdo » des caricatures de Mahomet, ce sinistre sanguinaire adulé par des abrutits restés au 7ième siècle qui, aujourd’hui, font trembler le monde occidental monde parce que celui-ci n’a pas pris la mesure de la guerre qu’ils lui ont déclaré.
J’en veux pour preuve l’assassinat des SEULS responsables et dessinateurs du journal car ils auraient pu continuer leur massacre en poursuivant les autres personnels du journal. J’en veux pour preuve qu’ils ont laissé en vie deux personnes de l’immeuble. J’en veux pour preuve qu’ils ont laissé en vie la conductrice de la Clio avec laquelle ils ont pris la fuite. J’en veux pour preuve qu’il ont laissé en vie le gérant de la station service qu’ils ont braquée alors même qu’ils étaient à visage découvert. seuls autres forfaits le meurtre des deux policiers, victimes de leur appartenance à l'ordre républicain.
Pour moi cela fait - heureusement pour ces personnes - trop de gens laissés en vie  qu’ils auraient pu abattre sans difficulté. C’est pourquoi je maintiens mon analyse : Ils ont mis en pratique une fatwa lancée il y a des années contre le journal. Ils l’ont affirmé en criant haut et fort que « le prophète » était vengé. Pour connaître un peu le caractère des arabo-musulmans, je peux affirmer qu’ils sont d’une susceptibilité à fleur de peau et que leur rancune est tenace. Rancune qui se transforme aisément en haine comme on vient de le voir.

Justice est passée …

Les trois porcs islamistes ont fini leur sinistre parcours non sans avoir abattues lâchement 17 personnes (12 par les deux premiers, cinq par le troisième). Cela va éviter au CONtribuable les énormes frais d’une parodie de justice puisqu’aucune peine sérieuse n’est prévue pour ce type d’atrocités. La seule qui vaille est la mort et elle leur a été administrée de façon magistrale hier par les forces de polices dont on se doit de féliciter et dont on peut et doit être fiers.
La seule « dépense » qui nous sera demandée, hélas, comme CONtribuables, et là n’en doutez pas une seconde, c’est celle du transferts des corps de ces pourritures pour être inhumés en Algérie car chacun le sait, sauf les politiques et les medias aux ordres qui font mine, ces « français » à double nationalité étaient maghrébins avant d’être « français » et à ce titre ils doivent être enterrés de l‘autre côté de la Méditerranée. Et ne les appelez plus français.

« La liberté de la presse est sauvée » !!

L’état vient de libérer un million d’euros pour que « Charli-Hebdo » puisse continuer à vivre et à publier des insanités anticléricales (juives, musulmanes et chrétiennes). « Le Monde », lui, offre des ordinateurs et « Libération » ses locaux !! Tout cela au frais du CONtribuable puisque les journaux sont largement subventionnés pour le désinformer, l’intoxiquer et le formater à la pensée unique, seule « vraie liberté de penser » aux yeux de tous ces pourris de gôche (*). Elle est pas belle la vie ?
Enfin, va, « Vivement dimanche prochain » comme dit dans son émission culte un locataire à vie d’une chaîne publique, où l’on va assister à la plus grande manif de l’histoire moderne  française, avec de nombreux ministres et chefs d’états étrangers, grâce à laquelle « la liberté de la presse » sera préservée en même temps que « la fin des z’haricots » (**)
Et cerise sur le gâteau, le président va probablement faire  une remontée spectaculaire dans les sondages (du moins l’espère-t-il !!) puisque grâce à lui et lui seul, la République est sauvée.

Vive la Répunlique ... Vive François ... Fermez le ban.

 

*- Jean Michel Ribes le « grand ordonnateur cul-turel parisien », accessoirement directeur « du théâtre du rond-point » et grand pourfendeur de la seule religion catholique, lui) a déclaré sur BFMTV qu’il mettait dans le même sac l’intégrisme islamiste et l’intégrisme catholique !! Il est vrai que les participants à la LMPT sont de véritables assassins que toutes les polices de France et de Navarre recherchent activement pour leur faire payer leurs actes barbares et outrageants dans les manifestations meurtrières qu’ils ont organisées.

** - Quand on connaît la détermination de ces barbares, ma seule crainte est que demain, quelque kamikaze arrive, malgré la sécurité, à se faire sauter au milieu de la foule. Les organisateurs de cette mascarade d'une liberté de pensée malmenée par ceux-là même qui font semblant de la défendre alors qu'il la bafoue (Houellebeq, Zemmour ...) l'auront sinon cherché, au moins provoqué.

Réponse à Mohamed Siffaoui

J’ai regerdé hier sur France 2 (Une fois n’est pas coutume) comme tout le monde, du moins je crois le déroulement des évènements sur les deux théâtres de retranchements des « porcs islamistes » ( 2 à Dammartin, 1 à Paris comme par hasard dans un commerce kasher). Sur le plateau, outre les journalistes  « spécialistes » de la chose, il y avait Mohamed Siffaoui, lui aussi journaliste, lui aussi « spécialiste » qui nous a affirmé avec aplomb que « des français » avaient tué des Français (sic) !!
Et bien non monsieur Siffaoui, ne vous en déplaise, les lâches qui ont assassinés  ces innocents sans défense ne sont pas des Français au sens PROPRE du terme. Ce sont des individus nés sur notre sol, que la République a choyés en leur octroyant, outre la nationalité française, le nécessaire et le superflu. En remerciement, ces « français » comme vous aimez les nommer ont fait ce que vous savez. Malheureusement pour nous, les « français » de cette nature foisonnent sur notre sol, d’autres projettent leur retour de Syrie ou d’ailleurs. Tous se terrent en attendant de pouvoir, « quand l’ordre leur sera donné » de faire comme les « grands frères » devenus pour leur cause « des martyrs ». Alors, s’il vous plait monsieur Siffaoui, ne les appelez plus « français ».

Et si vous  le souhaitez, comme moi, qu’amalgame et stigmatisation ne soient faits envers les Français musulmans et compte tenu de votre influence  et des connaissances que vous avez dans cette communauté , il serait bon, en tant que journaliste et donneur de leçons, que cet avantage, certain, permette de faire en sorte d’expurger du Coran tout ce qui a trait à la violence et la haine de l’autre, en particulier une prière (la Fatiha) répétée plusieurs fois par jour par les musulmans croyants au moment de la prière et qui appelle « au meurtre » de ceux qui leur sont différents, les juifs et les chrétiens. Par la même occasion, j’aimerais que vous condamniez et fassiez condamner avec vigueur tant « le prédicateur » que  les propos de haine dispensés par lui, un certain imam d’Échirolles (Cheik Younes Laaboudi Laghzawi) dans un prêche du 25 décembre et dont voici un extrait :
«  il est interdit aux musulmans d’imiter les chrétiens et de célébrer leurs fêtes […] de Noël ou le réveillon du Nouvel An […]. Notre seigneur dit : Ô croyants ! Ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres ». « Celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs »
Si, par bonheur, vous arriver à faire cela, alors toute ma sympathie vous sera accordée.

Dernière minute :

Quand les cons voleront, certains journalistes seront chefs d'escadrilles !!

Suite mais pas fin des reportages sur les évènements de ces derniers jour.
A l’instant, « le  célèbre » chroniqueur de France 2, Laurent Delahousse nous à commenté un reportage sur le héros (*), le mot est faible, qui a tenu 8 heures durant près des assassins et qui a informé les forces de l’ordre tout au long du déroulement de cette traque. Le bon sens, mais c’est trop demander aux journalistes avides de « scoops » d’en avoir, le bon sens disais-je eût été de ne pas permettre d’identifier ce jeune homme de manière à préserver sa sécurité lorsqu‘on connaît de quoi sont capables ces barbares. Or, nous avons vu des photos de lui,  son père interrogé, visiblement excédé !! Pourquoi pas son adresse et sa date de naissance, le nom de ses amis(es) et de son entourage. Cela est écœurant et digne de vulgaires paparazzi. Cons à ce point, ce ne sont pas des journalistes mais pire, car, faisant cela, ils se rendent complices, des assassins.

 

* Le héros du jour : Il mérite "la grand croix de la Légion d'honneur" bien plus que les ploucs généralement honorés.

Nous sommes en guerre … Réveillez-vous.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents