Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Publié depuis Overblog

Publié par Vieille garde sur 25 Février 2015, 16:30pm

Catégories : #Actualité

Les « Toyota » des barbares !!

Vous aurez remarqué, comme moi, dans tous les reportages sur les barbares sanguinaires de daech, boko haram, al qaïda maghreb islamique que les « transports de troupes » de ces pourris sont tous des pick-up souvent flambant neufs de la marque japonaise « Toyota ».

Dernièrement, deux ressortissants japonais, un humanitaire et un reporter, ont été assassinés par les fous d'allah. Le premier ministre Japonais a déclaré que ces crimes seraient vengés !! Et bien moi je lui propose de sommer la firme Toyota de suspendre la vente des ses pick-up aux pays arabes. Ce serait de bonne guerre non ?

Deux poids, deux mesures !!
Il y a 2 jours, le président du CRIF, Roger Cukierman,  s'exprimait sur une radio (Europe 1) en dénonçant ce que le bon peuple des sans dents constate tous les jours qu'Allah, Yahvé et Jéhovah font, c'est à dire les exactions envers la communauté juive par les « chances pour la France ». Comme de bien entendu les représentants du CFCM ont , par la bouche de leur président Mohamed Moussaoui , ont crié au scandale et  boycotté le diner annuel du CRIF, s’estimant offensés par les paroles prononcées, justes mais injurieuses à leurs yeux . C’était trop que ne pouvaient entendre leurs « chastes » oreilles. Tant est si bien que le président des socialistes F.H premier à demandé à Roger Cukierman de rectifier le tir en modifiant quelques peu ses allégations du matin. Ce qui fût fait par le faux-cul. Aussitôt après F.H premier. a pris la parole pour dénoncer encore et encore  l’antisémitisme et « le racisme » qui dans sa bouche veut dire islamophobie, mais aucune parole condamnant la christianophobie ou « la haine flagrante et journalière du « sale blanc » ou du « sale Français ». Non, il a par contre prononcé le mot désormais honni par les médias et les politiques de gauche : « Français de souche » pour dire que le cimetière juif profané l’avait été (pour une fois) par des « indigènes de souche » ou souchiens (*). Il a promis ensuite de protéger les musulmans de France, sans doute pour nous persuader qu'ils sont « quotidiennement » agressés par ces « Français de souche » désormais bannis de la société multiculturelle et cultuelle française. En revanche, le MRAP, SOS-Racisme, le CRAN sont bizarrement absents pour dénoncer les paroles du président du CRIF !! C'est un peu normal puisqu'ils sont comme larrons en foire habituer à dénoncer ensemble le racisme des souchiens.
Il n’en a pas été de même lorsque, avec juste raison, Éric Zemmour a précisé que les trois quarts des détenus dans les prisons françaises sont d’origine maghrébine. Il suffit demander aux gardiens de prisons, aux juges, aux policiers de s’exprimer avec honnêteté sur l’origine des détenus. Toujours est-il que ces associations d’empêcheurs de tourner en rond se sont empressées de faire condamner l’infortuné Zemmour à 2000 euros d’amende pour, je cite :
« incitation à   la haine raciale » Et allez-donc !!
Motus et bouches cousues de l’ensemble des politiques, merdias et autres associations, y compris Christiane Taubira, à part les « représentants » des musulmans, pour dénoncer « cet appel à la haine raciale ». Il faut dire que celui qui a prononcé ces paroles se nomme  Roger Cukierman, président du CRIF. À ne pas confondre avec « les vulgaires » Zemmour, Finkielkraut, Houellebecq ou encore Onfray, qui eux, et « c‘est normal »  doivent payer pour leurs crimes dénonçant pourtant des vérités qui crèvent les yeux et les oreilles de ceux qui ne veulent  voir et entendre
Comme quoi dans ce pays il existe bien deux poids et deux mesures.

* - « Français de souche, plus qu’une maladresse, une faute » dixit Filipetti, ancienne ministre au chômage, à qui j’ai envie de dire qu’à plusieurs reprises, dégoûté des politiques, dont elle fait partie, j’ai failli partir et renier ma patrie mais que finalement , en lisant de tels propos et en écoutant le président des socialistes et non le mien, je reste parce que je suis « Français de souche » descendant de Mosellans,   Français  depuis 1680 et des brouettes et que tout en ayant du sang italien par ma mère, je suis et reste un « Français de souche » que cela plaise ou non à tous les bradeurs de ce pays.
Quant-à la secte « antifas », elle n’a jamais été dissoute par François hollande et Valls. Ils doivent se congratuler aujourd’hui de ne pas l’avoir fait puisque cela a permis à FH premier d’incorporer dans le camp des « souchiens » les petits cons extrême-gauchistes et néanmoins antifas (pléonasme) profanateurs de cimetière (juif en l‘occurrence).

Attention, suppression de passeports !!
Le ministre mou de l’intérieur vient de faire enlever les passeports de 6 « chances pour la France » prêts à partir en Irak  en Syrie ou au Yémen pour apprendre le maniement des armes et explosifs de manière à nous démontrer à leur retour, attentats meurtriers à l’appui ce qu’ils ont appris au bled. Et le ministre fier comme pas deux de nous annoncer que 40 autres étaient visés par la même interdiction de quitter le territoire. Vous pensez bien que les sbires concernés ont déjà quitté le pays, suite à cette annonce officielle. Comme quoi, on peut être instruit sans avoir une once d’intelligence. C’est un peu comme si un commissaire de police, depuis des mois en planque pour déjouer un casse, annonçait par voie de presse l’imminente arrestation des malfaiteurs. Vous pensez bien que ces derniers auront pris la poudre d’escampette bien avant.
Ensuite, il ne sert à rien d’empêcher ces cons de sortir du territoire parce qu’ils peuvent très bien fomenter et exécuter des attentats sans avoir besoin d’apprendre le maniement d’une kalachnikov largement répandue dans les caves d’immeubles de banlieues dont notre ministre se garde bien d’envoyer la troupe pour faire le ménage.
La seule façon de se débarrasser de cette racaille de manière définitive, avant leur retour, c’est l’élimination physique par les services spéciaux à l’extérieur des frontières. Beaucoup de ces agents doivent ronger leur frein dans l’attente d’un ordre qui, hélas, ne viendra jamais compte tenu du laxisme des autorités aussi bien européennes que françaises.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents