Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Publié depuis Overblog

Publié par Vieille garde sur 14 Mai 2015, 14:58pm

Catégories : #Actualité

..

Brèves (pas de comptoirs mais) de déboires !!

Ça chauffe dans « le combat-des-lices » !!
Ne sachant plus quoi répondre aux attaques de la droite et notamment de Nicolas Sarkozy, sur la réforme des collèges de madame Vallaud Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (N’en jetez plus la cour est pleine) le premier secrétaire du Ps, Jean Christophe Cambadelis qui brille de suffisance autant que de nullité a trouvé l’ultime parade, celle qui fait mouche (du moins pour les socialos) : Traiter l’ancien président de la République de raciste, xénophobe (pourquoi pas fasciste) pour avoir mis Christiane Taubira et Najat Belkacem dans le même panier de la sottise!! Il se trouve que ces deux ministres accumulent bourdes et réformes à dormir debout depuis 2012 ? Est-ce la faute de Nicolas Sarkozy si l’une est d’origine marocaine et l’autre d’origine afro-antillaise ? Comme l’a justement dit Bruno Le Maire à l’Assemblée nationale « Les attaques contre la ministre de l’éducation ne sont pas personnelles mais contre la réforme ». Et pour ne pas être en reste, Florian Phillipot, numéro deux du FN influe dans le sens de Cambadélis, ce qui laisse à penser que ces deux partis Ps et FN veulent tuer la droite pour se retrouver en lice au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2017, soit : « Le capitaine de pédalo contre la Marine ».

Une fois ça va, deux fois bonjour les …..
Aux infos (intox serait plus juste) de 7h sur « ITélé », le présentateur du journal, Bruce Toussaint a écorné par deux fois la langue de Molière sans qu’aucun, pourtant nombreux sur le plateau, dont l’indéboulonnable Christophe Barbier (érudit s’il en est), ne relève la faute à savoir :   « Parler avec la langue de Molière » !! Ce dernier a du se retourner dans son tombeau. Tiens, même Aznavour en aurait été tout retourné en entendant du Français si imparfait.
Pour ma part, j’irais bien manger avec une tête de veau-Toussaint-vinaigrette !! Le Français enseigné dans les écoles de journalisme et à Sciences Po (de chambre) ne diffère guère de celui étudié dans les « excellentes écoles actuelles»  de Jules Ferry qui, lui, comme Molière, doit rougir de honte.
Mais ne désespérons pas car par la grâce de madame Belkacem, le latin, le Grec et … l’Allemand seront bientôt en « option ». Pour l’instant le Français est troqué contre le « céfran » des banlieues, en attendant que l’arabe remplace tout cela.

Plus tarte (restons poli) que ça tu meurs !!
Dans un des derniers articles -Migration à sens unique- je dénonçais la bourde de Jean Claude Junker qui tient à imposer des quotas d’immigrés aux pays membre de l’UE. Dans ce billet je précisais que nous serions bien lotis concernant ces dits quotas. Eh bien c’est fait et je constate avec déplaisir (j’aurais aimé me tromper) que mon pronostic était juste puisque nous nous retrouvons deuxièmes au tirage du gros lot de l’immigration avec 24% contre 28% à l’Allemagne qui a gagné la timbale. Arrivent en 3iéme et 4iéme positions l’Italie et l’Espagne. Notons au passage que la France et l’Allemagne sont demandeurs de quotas. Si on comprend cette dernière dont la démographie est en chute libre, la position de la France qui compte 5 millions de chômeurs (20,8% du total européen) n’a nul besoin, sauf idéologie socialiste, de migrants non par vagues successives mais par tsunamis. D’ores et déjà trois pays ont décliné « l’offre de monsieur Junker » : Le Royaume uni (c’était à prévoir), la Finlande et le Danemark (Heureux pays). Et comme Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Junker n’est plus à une connerie près, je vous livre sa dernière datée d’hier:

« L’Europe, qui compte 24 millions de chômeurs officiels, a besoin de cette main-d’œuvre immigrée »

C’est y pas beau ça ???

Ps : sur le sujet, lire l’excellent billet de la journaliste   Eloïse Gloria

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents