Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Publié depuis Overblog

Publié par Vieille garde sur 11 Mai 2015, 10:32am

Catégories : #Réflexions

...

Marre de la repentance !!

Pendant combien de siècles allons-nous encore nous repentir ? Est-ce que les Afro-américains et les Amérindiens demandent une fois l’an aux « blancs » de se repentir ? Pourtant, si je ne me trompe, ils ont fait pis que les européens, non ? Est-ce que les descendants d’esclaves des colonies portugaises, espagnoles, hollandaises, anglaises, etc. demandent réparation aux descendants d’esclavagistes de ces pays ? Pas que je sache. Alors, loin d’être négationniste, je dis marre de ces repentances pour lesquels plus aucun français n’est responsable de rien depuis des lustres.

Hier encore c’était parait-il le jour de commémoration de l’esclavage et le président d’une partie des Français s’en est allé inaugurer en Martinique un monument à cet effet. Immense toile d’araignée avec moult souvenirs de cette triste période et qui a dû (soit dit en passant) coûter un bras au CONtribuable métropolitain.

Si les gouvernements successifs (et à venir) de ce pays voulaient être quelque peu justes envers l’esclavagisme ils associeraient tous les chefs d’états africains et arabo-musulmans, descendants de roitelets et autres barbaresques qui ont contribué, organisé, planifié par leurs razzias la traite des noirs mais aussi, par centaines de milliers, des blancs des pays qui bordent la Méditerranée -Portugal, Espagne, France, Italie, Grèce, etc.- qui ont payé un lourd tribut  à l’esclavage. Or sans ces roitelets africains (qui ont vendu leur propre peuple) et les chefs barbaresques qui sévissaient en Méditerranée point d’esclaves. Alors je le redis eux aussi et avant nous doivent faire repentance, mot à la mode pour « promouvoir le vivre ensemble » en ouvrant une fois l’an une blessure légitime des descendants d’esclaves mais dont moi descendant depuis 1650 de familles de petits paysans mosellans ne me sens nullement concerné par l’esclavage, n’en déplaise à Lilian Thuram. D’aucuns me reprochent assez mon passé  de « colon d’Algérie » pour lequel comme petit salarié et fils d’ouvrier ne me sens nullement concerné par la repentance réclamée par les dirigeants algériens qui  les mains rouges du sang de dizaines de milliers d’innocents (Harkis, militaires français, pieds noirs mais aussi  … Algériens avant la lettre). Finalement, le seul reproche que je puisse me faire avec le recul c’est d’avoir modestement continué l’œuvre de mes ancêtres (encore une fois petits paysans mosellans venus faire « la conquête de l’Algérie ») en transformant une région marécageuse en un pays à l’échelle du monde.

Et puisque monsieur Hollande tient à se repentir - à l’occasion d’un voyage d’agrément dans les Antilles - il serait bon qu’il interpelle certains chefs d’états d’Afrique et des pays du golfe qui continuent au 21iéme siècle leur commerce d’esclaves en toute impunité. Je veux parler du Soudan, mais aussi des émirats, Koweït, Qatar et autres qui traitent les immigrés qui viennent faire le boulot de leurs populaces fainéantes comme ce n’est pas possible, pire  que les  esclaves du 19iéme siècle.

Au regard de tout cela, les repentances esclavagistes et colonialistes, je les laisse à ceux qui se sentent ou sont concernés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents