Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Publié depuis Overblog

Publié par Vieille garde sur 13 Mai 2015, 14:24pm

Catégories : #Réflexions

Pêle-mêle ...


• Repentance : Le 11 Mai dernier j’écrivais un billet intitulé : « Marre de la Repentance » dans lequel j’écrivais que le monument à la gloire des esclaves avait dû coûter « un bras » aux CONtribuables et bien aujourd’hui, j’ai l’honneur de vous informer que le coût « du monument de la repentance », en Guadeloupe, inauguré ces derniers jours par le président de certains Français s'élève à la bagatelle de : « 83 millions d’euros » !! Pas mal pour une ile où le chômage tend vers des records mondiaux : 23%, (59% des jeunes).


Surtout ne riez pas : En vertu du principe de rotation à l’ONU l’Arabie saoudite « grand pays de liberté » s'il en est géré par la charia dans lequel les religions autres que musulmane sont interdites, l’alcool est prohibé, les exécutions par décapitation ainsi que les lapidations et autres flagellations en place publique sont monnaies courantes, postule pour la présidence du Conseil des droits de l’homme (CDH). Il faut savoir que ce pays est membre d’un groupe au sein du CDH composé de 12 autres pays dans lesquels, pour la majorité d’entre eux, les libertés sont bafouées tous les jours. Ces pays ont pour nom : les Maldives, la Chine, les Émirats arabes unis, le Pakistan, le Qatar, l’Indonésie, le Bangladesh, le Japon, le Vietnam, l’Inde, le Kazakhstan et la Corée du Sud.
Qu’en pense le président de quelques Français lui qui, hier encore signait une vente de rafale au Qatar avant d'aller jouer du sabre chez le roi d’Arabie ??


Honte aux Européens : Oui honte à tous ces chefs d’états européens qui ont boycotté l’anniversaire de la chute du nazisme fêté le 9 mai en Russie où, faut-il le rappeler ce grand peuple a payé cette victoire de 22 millions de morts, soit plus de 80% des tués engendrés par cette guerre contre 2,2% pour les Américains. Faut-il rappeler aussi que sans le front russe qui a occupé une grande partie des armées allemandes, le débarquement en Normandie aurait été un désastre et qu’aujourd’hui nous serions vraisemblablement tous « nazis ». En pleine affaire ukrainienne, Vladimir Poutine n’a pas décliné l’invitation de la France à la commémoration du débarquement, le 6 juin 44, alors même que « notre président » lui refusait déjà la livraison du premier « Mistral ». Il a même eu même la délicatesse de remercier la France et l’Angleterre pour leur action pendant la seconde guerre mondiale. Ce 9 mai, « Moi président » a préféré  embrasser le révolutionnaire Fidel Castro, (voir les exploits ci-dessous) après avoir fait repentance aux Antilles françaises. À ses yeux, il était plus important de rencontrer le « Líder Máximo », compagnon de route ensanglantée du sanguinaire Ernesto Guévara dit « le Ché » que d’honorer de sa présence à Moscou l’anniversaire de la capitulation allemande en 45. Invitation qu’Angela Merkel (la seule européenne) en vrai chef d’état n’a pas déclinée. Ne parlons même pas, il n’en vaut pas la peine, d’un Barak Obama qui n’a de cesse d’encercler « l’ogre russe » à travers l’OTAN. Tout ce petit monde occidental, inconscient, incapable de juguler le terrorisme, joue avec le feu parce que la Russie n’est pas la Libye, la Syrie ou l’Irak et qu’il ne faudrait pas trop chatouiller ce grand peuple susceptible à juste titre.


« Depuis 1959, plus de cent mille Cubains ont connu les camps, les prisons. De 15.000 à 17.000 personnes ont été fusillées Sans oublier les geôles où croupissent encore, pour d’obscurs motifs des dizaines de prisonniers politiques. »


• Bourdes, maladresses et … incompétence : Au retour de la Havane, « le président par inadvertance » a rectifié le tir concernant sa promesse faite en Guadeloupe aux Haïtiens de leur rétrocéder la dette que Charles X avait demandé à ces derniers en indemnisation des expropriations faites aux colons. En effet, en arrivant sur l’ile, il a déclaré qu’il s’agissait en fait d’une « dette morale, non financière » !! Ouf, on a eu chaud parce que cette dette revalorisée en euros s’établirait aujourd'hui à … 18 milliards !!

En Haïti, Hollande tente de réparer sa maladresse

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents