Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Enfin … le mot est lâché …

Publié par Vieille garde sur 28 Juin 2015, 17:29pm

Catégories : #Actualité

Enfin … le mot est lâché …

..

... Nous sommes dans une guerre de civilisation ...
Manuel Valls, qui comme d’habitude aura pris tout son temps pour comprendre que le pays était en guerre contre le terrorisme « islamiste » (le mot est lâché), vient de prononcer une phrase jusque-là tabou, que dis-je, scélérate et réfutée par les socialistes : « Nous sommes dans une guerre de civilisation » !! Ouf serait-on tenté de dire … Et maintenant que le constat est établi que vont faire concrètement le premier ministre et le ministre de l’intérieur ? Rien ou pas grand-chose comme d’hab. Le président d’une partie des Français a annoncé sans ambages le renforcement de Vigipirate pendant trois jours dans l’Isère !! Pourquoi Trois ? Pourquoi pas 2, ou 5, ou 10 ? Ridicule. Ridicule quand on sait que comme la foudre, les terroristes ne frappent pas deux fois au même endroit. Ridicule parce qu’ils sont à même de frapper où ils veulent et quand ils le veulent sur tout le territoire d’autant que ces terroristes disséminés dans tout le pays sont « Français » Français de papiers mais « français et intouchables ». Parce que le terroriste barbare qui fait le djihad (dont Caseneuve affirme que ce n’est pas un délit) après avoir décapité son patron et  tenté de faire exploser tout un site, que risque-t-il ? Pas grand-chose, hélas. Oh bien sûr, si toutefois il a des avocats pas très persuasifs, il sera condamné à perpétuité qui n’existe que pour la forme puisque celle-ci assortie d’une peine de sûreté de 22 ans, le verra à 57 ans, (il en a 35) en route pour recommencer le djihad avec son lot d’atrocités n’en déplaise à « Casse-noisettes ».
Mais revenons au constat enfin reconnu par le premier ministre. Le pays est en guerre, qui plus est une guerre de civilisation je me permets donc de proposer quelques solutions pour lutter contre le barbarisme sur notre territoire.

  • 1. La Patrie est en danger, la guerre à outrance est déclarée.
  • 2. En premier lieu traquer et neutraliser les salafistes radicaux même s’ils ne sont pas encore passés à l’acte. Ils le font tous à un moment donné. Et se tenir tranquille pour éviter les soupçons fait partie de leur jeu : « La taqīya» (*).
  • 3. Passer au crible les caves des immeubles de banlieues (sans exception aucune) afin de récupérer les centaines d’armes, de munitions et d’explosifs qui s’y trouvent et neutraliser leurs propriétaires.
  • 4. Rétablir les tribunaux d’exception et la cour militaire de justice pour juger et condamner les traîtres à la nation pris en flagrant délit d’attentats.
  • 5. Rétablir la peine de mort pour ce type d’individus, ainsi que leurs complices. Et puisqu'ils aiment couper des têtes, ils seront décapités à l'aide de la guillotine remise au goût du jour spécialement pour eux.
  • 6. Déchoir de la nationalité française tous les bi-nationaux (français-quelque-chose) accusés de prosélytisme et les envoyer manu-militari dans les pays d’origines de leurs parents.
  • 7. Pour les mêmes raisons fermer les mosquées dont les imams prônent le djihad à longueur de prêches tous les vendredis. Les Tunisiens en ont fermée une cinquantaine.
  • 8. Surtout faire abstraction des griefs, en s’asseyant dessus, qui pourraient  être prononcés par Bruxelles, la ligue européenne des droits de l’homme (CEDH) et toutes associations irresponsables internationales type ONU ou similaire.

Ces dispositions doivent être prises de toute urgence avant que le peuple de France, exaspéré par un laxisme rampant, ne descende dans la rue et ne provoque une guerre civile ou des innocents paieront pour les coupables.

* - ) Voir mérah (né à Toulouse), amédy coulibaly (né à Juvisy-sur-Orge), les frères chérif et saïd kouachi (nés à Paris 10°), mehdi nemmouche (né à Roubaix) et maintenant yassin salhi (le seul « étranger »).Tous, sauf un, français-de-papiers, qui ne méritent pas de majuscules, mais la mort qui les a justement frappés, cette mort que je souhaite à yassin salhi.

Valls : "Nous sommes dans une guerre de civilisation"

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents