Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


« Le trouillard du TGV Paris-Amsterdam » !!

Publié par Vieille garde sur 24 Août 2015, 15:47pm

Catégories : #Humour grinçant

« Le trouillard du TGV Paris-Amsterdam »   !!

Super production de science-fiction

(signée Jean Luc Godard)

Le prochain film de Jean Luc Godard  pas encore  tourné mais faisant déjà partie du prochain palmarès au festival de Cannes 2016 avec la palme au … bout s’intitulera : « Le trouillard du TGV Paris-Amsterdam ».

Le principal « acteur » pressenti pour paraitre en haut de l’affiche sera Jean Hugues Anglade, héro parmi les héros (de fiction), dans une « re-con-stitution historique » de l’attentat déjoué du Thalys Paris-Amsterdam.

Il va jouer le rôle dévolu au trouillard de service (vrai rôle de composition, une fois n'est pas coutume) qui se précipite aux portes du wagon pour le quitter et ainsi éviter d’être atteint par les balles perdues d’un barbu « présumé », donc pas tout à fait terroriste au vu des journaleux de France et de Navarre.

Manque de pot, les agents de sécurité présents ont parfaitement exécutées les consignes, qui sont celles d’isoler le wagon en cause afin que le carnage ne se propage dans tout le train. Mais cette mesure n’a pas semblé être de nature à satisfaire l’envie de fuir du héro puisque celui-ci incrimine les dits agents de non-assistance à personnes en danger (ou quelque chose du même genre).  

Dans le feu de l’action on verra le héro se fracasser un doigt en frappant la vitre du boitier de déclenchement d’arrêt d’urgence du train qui provoquera un désastre dans le wagon, telle une dépressurisation brutale d’un cockpit d’avion, les voyageurs passant les uns au-dessus des autres, les bagages voltigeant dans l’air.

 Le héro brandissant sa main toute ensanglantée  s’écrie : «  Je vais mourir, nous allons tous mourir » !! Heureusement les VRAIS héros, maitrisant le vrai-faux terroriste en même temps que faux-vrai braqueur étaient là pour une fin heureuse  du film.

Dans cette co-production « Jean Luc –Jean Hugues », magnifique re-con-stitution historique, l’on verra également Guillaume Pépy jouant son propre rôle de PéDéGé de la SeuNeuCeuFeu prévoyant de rencontrer le poltron de service afin de lui faire part de ses intentions de prendre toutes dispositions utiles et nécessaires pour que cela ne se reproduise et que d’éventuels froussards n’en arrivent à déféquer dans leur froc comme a failli le faire le héro du jour soi-même.

Ainsi se termine, heureusement, cette œuvre magistrale qui voit les autorités prendre les choses en mains afin que rien ne change et que tout soit comme avant. Juste avant le mot « FIN » !!

On souhaite au (z)héro  d’incarner encore beaucoup de personnages de flics téméraires ou de soldats courageux après un tel déploiement d’abnégation …..

 

«  Si le trouillard de service eût été un voyageur « Lambda », nul doute que Guillaume Pépy n’aurait pas réagi de la sorte. Mais comme il s’agit du grand, du magnifique de l’immense, de l’illustre Jean Hugues Anglade alors là….Chapeau l’artiste, comme on dit au cirque ….. »

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents