Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Les premiers seront les derniers !!

Publié par Vieille garde sur 17 Octobre 2015, 16:10pm

Catégories : #Humeur

Les premiers seront les derniers !!

Un jour Jésus dit à ses apôtres : « Les premiers seront les derniers » !!

Authentique … c’est Jésus, premier socialiste que la terre ait porté, qui l’a dit. C’est en tout cas ce qui est appliqué depuis longtemps chez nous comme l’atteste cette réflexion. Et nos « sociétalistes » bon teint et pourtant anticléricaux ne seront pas les premiers qui amenderont les avantages des derniers arrivés dans notre beau et accueillant pays :

…//… « La moyenne des retraites versées par la Mutualité sociale agricole (MSA) en 2012 aux veuves était d’environ 556 euros par mois et, compte tenu de la crise et de l’évolution démographique dans l’agriculture, ce chiffre est resté stable depuis trois ans. Bien entendu, la plupart de ces veuves ont travaillé sur l’exploitation, souvent sans avoir eu les moyens de cotiser et, chacun le sait, ce sont les cotisations qui font la retraite. Les anciens agriculteurs qui, eux, ont cotisé ne sont pas mieux lotis puisque la moyenne des pensions versées par la MSA atteint 680 euros ! Quoi qu’il en soit, 556 ou 680 euros restent des sommes bien en deçà du seuil de pauvreté qui est, en France, de 987 euros. » …//…

…//… « Un immigré qui n’a jamais travaillé et donc jamais cotisé gagne-t-il plus qu’un retraité ou une veuve agricoles ? Oui parce qu’il peut bénéficier de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA, ex-minimum vieillesse), soit 800 euros par mois dès l’âge de 65 ans (abaissé à 60 ans en cas d’inaptitude). Mais il y a un petit bémol : il faut que cet immigré soit en situation régulière et qu’il soit en possession d’un titre de séjour. Il n’en reste pas moins que les immigrés vivent plus souvent des minima sociaux que les natifs, si l’on en croit une étude sur le coût de l’immigration publiée en avril 2015 par Lionel Ragot et Xavier Chojnicki pour le compte de l’OCDE. Selon les auteurs, ils émargent plus largement aux allocations familiales en raison d’un taux de natalité plus élevé (3,3 enfants contre 1,9 pour les natives). On ne tient pas compte des dépenses de sécurité supplémentaires qu’ils engendrent et que ce rapport pointe, ni l’aide médicale d’État à laquelle ils ont droit, etc. »

Source : http://bvoltaire.fr/auteur/henrisaintamand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents