Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Piqure de rappel (très) « chère » pour la SÉCU !!

Publié par Vieille garde sur 1 Octobre 2015, 16:39pm

Catégories : #Humeur

Piqure de rappel (très) « chère » pour la SÉCU !!

À quand la SÉCU au fond … de son trou ??

Comme tous les gens de mon âge, je viens d’ouvrir le courrier en provenance de la « SÉCU » avec à l’intérieur de l’enveloppe, outre « une invitation  gratuite » à se faire vacciner contre la grippe, une lettre d’explication et une brochure en couleur soit trois feuillets pour le prix d’un. Ou plutôt six avec ceux concernant mon épouse !! Bien très bien, sauf que pour ma part j’ai toujours décliné l’offre de vaccination gratuite et je m’en vais faire de même cette année encore.

Ceci dit, ce qui m’a mis en boule, alors que la ministre de la santé aboie  à corps et à cris qu’il nous faut faire des économies, qu’ai-je lu sur la lettre d’accompagnement ? Tout simplement qu’il faut passer par la case médecin et que celui-ci devra apposer sa signature sur le « bon de retrait gratuit » pour avoir le droit de récupérer chez le pharmacien la fameuse piquouse non sans avoir auparavant déboursé  les 23 euros conventionnels au médecin traitant. Somme qui nous est remboursée quasi intégralement bien sûr (C’est pas cher pour nous, c’est la SÉCU qui paie). Et le médecin de doubler la mise pour inoculer, après, le venin à grippe !!! Il se frotte les mains le médecin …

Il eût été plus simple et moins  onéreux de la récupérer directement en pharmacie pour ensuite se faire piquer !! Mais pourquoi faire simple quand nos technocrates peuvent  faire compliqué ?

Partant de ce constat, je me suis amusé, j’en ai le temps, à quelques petits calculs qui me font penser que nous marchons sur la tête et que la faillite, y compris celle de la SÉCU, n’est pas loin. Voici mes conclusions :

 Nous sommes 18% de la population âgés de 65 ans et plus. Cela représente en gros 11,7 millions de vieilles croutes. J'ouvre ici une petite parenthèse pour vous annoncer que  Jacques Attali, chantre de l’euthanasie, mais encore chancre de « l’escronomie » dit (à peu près) que nous sommes bons à éliminer, parce qu’à partir de 60 ans nous coûtons cher à la société (sic) !! Authentique. J’espère que ses enfants, s’il en a, appliqueront à son encontre ce qu’il préconise pour les autres, Ce qui ne saurait tarder d’autant qu’il en fait déjà partie des vieux croutons. Je ferme la parenthèse.

Bref, à 23 euros la consultation chez le médecin « référent » cela donne la modique somme de 269 millions d’euros juste pour avoir sa signature sur le bon de prise en charge de la piquouse !!

A cela il faudra, après avoir récupérée cette piquouse chez le pharmacien du coin, retourner chez le toubib ou faire venir chez soi une infirmière, cela va de soi si l’on veut être protégé. Coût de l’injection encore 23 euros, ou plus ou moins, cela dépend du toubib ou de l’infirmière. Soit, à nouveau, 269 millions d’euros !! Cela double la facture.

Comme les Postiers (même s’ils travaillent peu, voir Olivier Besancenot) sont quand même rémunérés par la Poste, le coût de l’envoi oblitéré nécessaire à l’acheminement du sésame antigrippe avoisine les 9 360 000 € (11,7 millions x 0, 8€ le timbre)

Ajoutez à cela le prix du papier (80g/m2) sur lequel a été imprimé cet envoi : 245 000 euros (170 tonnes de papier).

Ajoutez encore le prix de l’impression, et le prix de l’encre dont Je vous fais grâce bien que cela ne doit pas être négligeable et nous arrivons allègrement à une petite facture supplémentaire pour la SÉCU qui se monte à plus de 280 millions d’euros si l’on excède le prix de l’injection. Sans oublier bien entendu le prix de la piquouse qui j’espère sera plus efficace que celle de l’an dernier… Mais ça, cela fait partie du « deal » entre la SÉCU et nous, gratuité oblige …

Résultat : Au lieu de donner l’ordre au pharmacien de distribuer à date fixe le vaccin aux personnes âgées munies de leur carte vitale, afin qu’il  soit sûr qu’elles en sont bien les bénéficiaires, les technocrates de la SÉCU préfèrent dépenser l’argent qu’elle n’a pas en courriers et prestations inutiles. Et ce petit « jeu » a débuté en … 1985 !! Je n’ose faire le calcul du gaspillage depuis cette date à ce jour. Il est vrai que l’adage adopté par beaucoup dit : « La SÉCU c’est gratuit » ou encore comme dit « Moi, président… je » : « Ça ne coute pas cher, c’est l’état qui paie ». Et puis, qu’est-ce que 280 millions quand on ne les a pas ? Il suffit, comme font les gouvernements depuis des décennies, de les emprunter. C’est simple. Pas comme un coup de fil, mais comme la gratuité de la SÉCU. Séculare sécularum, mais plus pour longtemps, la faillite est au bout du chemin vu la vitesse et le montant des déficits annuels ?

Quand je dis qu’il y a des coups de pied au cul qui se perdent, parce que nous sommes gouvernés et administrés par des guignols (pour rester poli, bien entendu), je crois ne pas me tromper.

 

Piqure de rappel (très) « chère » pour la SÉCU !!

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents