Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Laxisme ou incompétence du législateur et des pouvoirs publics ? ...

Publié par Vieille garde sur 21 Novembre 2015, 16:20pm

Catégories : #Actualité

Laxisme ou incompétence du législateur et des pouvoirs publics ? ...

... Les deux mon général

Décidément ce foutu gouvernement ne retiendra aucune leçon du passé récent. Le 13 Novembre nous avons eu droit à une réédition des attentats du 7 janvier avec pour différence et elle est énorme, monstrueuse, c’est que cette fois le nombre de morts est 7 fois plus élevé qu’au mois de janvier, 130 morts, un de plus hélas à l’heure où j’écris, sans compter les quelques 351 blessés maintenant.

Petite anecdote en passant : Moi qui suis né en Algérie et qui y ai vécu  pendant 22 ans, je n’ai pas souvenir d'un tel drame perpétré par les barbares du  FLN (déjà) avec autant de victimes en une seule fois que celles de Paris. Le FLN dont, la barbarie a été la même que celle que nous vivons ici et aujourd'hui. La même depuis le 7ième siècle. Rien n’a changé sauf les armes et les modes opératoires … Et les choses étant ce qu’elles sont, avec les dirigeants que nous avons, la réalité est que, comme l’a avoué le premier ministre dont le drame de vendredi ne lui est pas étranger : Il va falloir vivre avec les attentats (comme je l’ai vécu de 1954 à 1962, avec 1 million de compatriotes). J’espère seulement que cette fois mes enfants et petits enfants ne seront pas foutus dehors de leur patrie comme je l’ai été en 1962.

Mais revenons au laxisme judiciaire qui continue son travail de collusion sinon avec l’ennemi, à tout le moins avec la délinquance dans toutes ses formes. Je dis que le premier ministre n’est pas étranger au drame de Paris parce que les mesures qu’il vient de prendre (par président interposé) auraient dû être mises en place au lendemain du 7 janvier. Le drame aurait pu être évité. La preuve en est par le nombre de perquisitions avec les succès que nous connaissons grâce à la professionnalisation, à la détermination et aussi à l’abnégation de nos forces de l’ordre.

Les mesures prises vont donc dans le bon sens à ceci près que le travail de sape et la recherche d’armes, de drogues et d’argent (nerf de la guerre) doivent être intensifiés partout sur le territoire national et dans les territoires d’outre-mer, sans relâche, sans faiblesse, sans laxisme.

Mais pour revenir aux leçons du passé, la justice, qui devrait être au service du citoyen, du justiciable, contribue à encourager le terrorisme en faisant des émules par le biais de permissions octroyées au-delà du raisonnable. Ce que j’écris ici n’est pas une insulte faite à la justice mais un simple constat qui vient d’être dévoilé par le journal Valeurs Actuelles hélas ignoré ou plus précisément évincé des rédactions journalistiques inféodées aux pouvoir. Et ce constat est qu’il y a 3 semaines un détenu de la maison d’arrêt de Clairvaux (Aube), musulman radicalisé aux dires de l’autorité pénitentiaire, condamné en 2006 à … 20 ans de réclusion pour le meurtre d’un commerçant à Versailles en … 2004 s’est fait la belle comme on dit en argot. Un meurtrier en permission après seulement 9 ans de détention !!

Cherchez l’erreur …

J’espère simplement que la police qui fait un excellent travail va lui mettre rapidement la main sur le paletot afin de le remettre hors d’état de perpétrer un nouveau crime ou un attentat. Cela est inadmissible. Cela ne devrait plus être. Il faut impérativement que les lois sur les permissions soient revues et corrigées en fonction des peines prononcées et de la dangerosité des condamnés. Il faut que la loi sur la perpétuité soit réécrite de manière à ce que les détenus finissent leur vie en prison. Il faut, il faut …

Toutes les lois concernant notre justice sont à mettre à plat sur une table afin d’en faire une relecture approfondie : Abroger celles par trop laxistes, renforcer les autres. Il est inadmissible que des récidivistes puissent bénéficier des largesses d’un JAP (Juge d’application des peines) qui se retranche trop facilement derrière des lois mal-écrites. Comme il est inadmissible qu’un violeur ou un pédophile soit relâché dans la nature sachant qu’il va récidiver.

Le législateur devrait s’astreindre à n’écrire qu’un minimum de lois mais des lois sans failles que certains avocats (baveux) ne pourront plus exploiter aussi facilement ou avec lesquelles les juges ne pourront plus justifier leurs décisions calamiteuses.

Un autre laxisme, idiot autant qu’idéologique cette fois, vient d’être à nouveau révélé par Valeurs Actuelles (seul organe de presse à ne rien nous cacher). Et cette révélation est un acte d’accusation pour faute grave envers la sécurité des citoyens qui devra être sanctionné comme il se doit. Cette forfaiture est à mettre au compte du premier ministre (encore lui) qui a ignoré par opinion malsaine une liste de terroristes français sur le sol syrien présentée par Bernard Squarcini alors patron de la DCRI (2008/2012) et proposée par les services secrets de Bachar el Assad, que le premier ministre a écartée, ignorée le plus simplement du monde au prétexte qu’il ne fallait pas collaborer avec le régime syrien !! S'il s'avère que ce qui vient d'être écrit se vérifie, alors cette prise de position est tout simplement monstrueuse, irresponsable, criminelle et condamnable.

Et une dernière pour la route (avant la prochaine …) à mettre au compte des pouvoirs publics en général je cite, encore une fois, Valeurs actuelles :

« Une femme de 38 ans a été placée en garde à vue hier à Toulouse pour “outrage” envers des policiers. Elle a été interpellée mercredi soir dans le quartier du Mirail. Vers 22 heures, une patrouille de police a voulu procéder à un contrôle d’identité sur deux femmes portant le niqab. La première n’a pas posé de difficulté, mais la seconde a refusé de se dévoiler le visage et a vivement insulté les policiers. Cette femme faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire. À l’issue de la garde à vue, elle a été placée en centre de rétention. »

Gageons que dans quelques jours les Toulousains la croiseront sur leur chemin toujours en ... niqab !!

Laxisme quand tu nous tiens .....

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents