Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Au loup … Au loup …

Publié par Vieille garde sur 28 Janvier 2016, 13:22pm

Catégories : #Actualité

Au loup … Au loup …

… ou le jeu du chat et de la souris !!

Scénario d’une tragédie annoncée qui, je l'espère, restera une pure fiction..

Réalité :

Le Figaro, hier (citation): Mardi, six établissements prestigieux de la capitale - Charlemagne, Fénelon, Montaigne, Condorcet, Henri-IV et Louis-le-Grand - avaient reçu des appels anonymes indiquant la présence d'engins explosifs. L'alerte avait été totalement levée en fin d'après-midi.

Le Figaro, aujourd’hui (citation) : Suite à de nouvelles menaces, plusieurs lycées parisiens ont été évacués ce matin, annonce l'Académie de Paris dans un communiqué. "Les élèves des lycées Charlemagne, Condorcet, Hélène Boucher, Louis Le Grand et Victor Hugo sont mis à l’abri selon les consignes de sécurité prévues par chaque établissement. La police sécurise les lieux", indique l'académie. "Il s'agit de menaces téléphoniques mais pas d'alertes à la bombe", a-t-on précisé au rectorat.

Fiction :

Le Figaro, Aujourd'hui, 29/01 : Ce matin 4 lycées prestigieux de la capitale - Montaigne, Condorcet, Henri-IV et Louis-le-Grand –ont encore été évacués, suite à une alerte téléphonique, Comme précédemment, les recherches n’ont rien donné.

Le Figaro, Lundi 01/02 : Aujourd’hui des tirs de kalachnikov et des explosions ont retenti simultanément dans trois établissements scolaires. Trois lycées moins prestigieux donc moins sécurisés que les premiers dont les alertes étaient fausses, car les guêpes djihadistes sont loin d'être folles ... À l’heure où nous imprimons, de sources policières et hospitalières, il y aurait de nombreuses victimes parmi les élèves et les professeurs…

Conclusion :

À force de crier au loup, plus personne ne croira « Pierre » (en l’occurrence Mohamed ou Rachid) et le désastre aura bien lieu ailleurs, là où on les attendra le moins !! Car à quoi croyez-vous que jouent les petites crevures de djihadistes (les loups) en appelant à de fausses alertes sinon à  préparer une ou plusieurs attaques pour de vrai comme diraient un petit garçon et une petite fille qui jouent à « Pierre et le loup ». Vous savez ? C’est ce petit garçon qui a servi de repas à un loup parce que plus personne ne le croyait quand il criait : Au loup  … au loup. Et c’est hélas, ce qu’il risque d’arriver lorsqu’un jour on baissera la garde.

J’espère que les agents de la DCRI sont tous mobilisés à empêcher que cette fiction ne devienne réalité. C'est, à tout le moins, le ​ vœu  que je forme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents