Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Mairie de Paris / Gouvernement même combat :

Publié par Vieille garde sur 11 Avril 2016, 15:55pm

Catégories : #Humeur du jour

Un pas en avant, deux en arrière. Suite aux dégradations faites sur la place de la République par les « endormis debout », la responsable de la sécurité à la mairie de Paris a déclaré que plainte contre x serait déposée, avant de se rétracter. Car c’était sans compter sur le directeur de chiotte, pardon de cabinet de la « mairesse », le dircab pour les bobos, Mathias VICHERAT qui estime, lui, que les dégradations ne sont pas suffisantes pour porter plainte. À combien doivent se monter les dégradations du domaine public pour que ce monsieur les estiment sujettes à porter plainte ? Je pose la question.

Sauf erreur, il a dû avoir un entretien avec le sieur Julliard, Bruno de son prénom (devenu par la grâce d'Anne Hidalgo premier adjoint). Prénom qu’il s’est taillé il y a quelques années en  semant, avec sa clique d’éternels étudiants attardés, le bordel et les dégradations dans les rues de Paris, à l’occasion de manifestations aussi imbéciles qu’inutiles. C’est à mon sens la seule raison qui a  provoqué cette marche arrière toute. «Touche pas à mon étudiant à vie et manifestant à l’occasion » !!

Tous les meneurs (ir)responsables de syndicats d’étudiants et de lycéens n’ont aucun souci à se faire quant à leur devenir professionnel. Ils sont déjà sur les futures listes électorales du PS. Je leur prédis un bel avenir du style « Bruno Julliard ».

La meilleure preuve est le rendez-vous aujourd’hui même avec le leur premier ministre pour « discutailler » de propositions et d’aménagements de « la loi travail », pour laquelle ils ne sont en rien concernés, pour le moment…. (Une poignée de peignes-culs font la nique au gouvernement, enfin à ce qu’il en reste…)

Et quand je lis sur certaines pancartes « revendicatrices », je cite de mémoire : «  Nous valons mieux que ça », je me dis qu’il y a quelque part des coups de pieds au cul qui auraient dû être dispensés en leur temps par « des parents responsables. Car enfin, ces petits couillons, le mot est faible, oublient un peu vite que leur éducation et leur savoir nous coûtent, individuellement, plus de 10 000 € par an en moyenne du primaire à l’université et bien au-delà (*).

Et quand à traiter « les patrons de connards qui les embauchent pour les exploiter », la seule réponse à leur apporter est : « Si demain il n’y avait plus de patrons, ils feraient quoi les lycéens-étudiants » ? Ils ne pourraient même pas pointer au chômage, Pole-emploi n’existant plus !! Remarquez que Valls est en train de leur concocter moult indemnités, aides en tous genres, salaires estudiantins et tout le toutim. Une fabrique de nouveaux assistés en quelque sorte. Ce n’est pas grave et ce n’est pas cher du tout, puis que c’est l’état qui va payer….

Mais, car il y a un mais, c’est uniquement en vue de l’élection présidentielle qui se profile derrière le président de 11% des Français qui est essaie de rassembler, rameuter est plus juste, le peu d’électeurs qui restent attiré par le mirage que leur présente Manu….

 

 

* - Dépense moyenne  par élève en France :

 

Primaire

Secondaire

Supérieur

France

6 917

11 109

15 375

 

(Chiffres OCDE 2011)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents