Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Grandeur et … ascendance !! ...

Publié par Vieille garde sur 21 Mai 2016, 16:15pm

Catégories : #Humeur et colère

Grandeur et … ascendance !! ...

... En attendant la décadence !!

Énarque au berceau !!

Il semblerait que « Moi, je… » ai souscrit à l’opinion française qui veut que la classe politique rajeunisse. C’est en ce sens la venue de l’avant dernier, Emmanuel Macron au ministère de l’économie qui pour l’instant brille de quelques bus mis en lignes sur les routes de France. Ce jeunot, adulé des médias et chéri par le centre mou et la droite sans nom, n’a pour l’instant pas détruit d’entreprises publiques ou privées mais ça viendra, il suffit d’attendre. Espérons seulement que ça ne soit pas l’Entreprise FRANCE. Nous avons un précédent, cela suffit.

Mais avant Macron, il (le président) a eu à caser (presque)tous les petits copains de la promotion Voltaire. Petite parenthèse, ce dernier doit de retourner dans son tombeau en voyant la liberté et la République bafouées tous les jours un peu plus par une galerie d’énarques dont la promotion (nom prédestinée s’il en est) porte son célèbre nom. Je ferme la parenthèse.

La dernière « promotionnée » en date (dans le sens d’élévation) est la ministre de la cul-ture !! Vous savez, celle qui a parlé de propos nauséabonds, à l’encontre d’un rappeur nauséeux et qui me donne une « nausée abondante ».

Mais, le plus jeune dont on croirait qu’il sort des langes et de son berceau est le beau, l’imberbe énarque de 35 ans, j’ai nommé, Jean Jacques Barbéris, Jacquot pour les couguars. Ce grand « spécialiste de l’économie » a été dans un premier temps « conseiller » de Pierre Moscovici, alors ministre de l’économie. On voit ce qu’il en est advenu de notre économie. Et justement nous avons vu sortir du ministère un Moscovici dépité qui s’en est allé (promotionné lui itou) glander à Bruxelles comme « commissaire européen ». À la suite de cela, « Moi, je… » a pris le poussin Barbéris sous son aile et en a fait « SON conseiller pour l’économie ». On voit les beaux résultats « dans la France qui va mieux » !!

Mais comme le bateau amiral (mal)barré par « Moi, je… » tangue, avec une gite de 60°sur bâbord, arrivant « au port du quinquennat », le moussaillon qui a pris du galon prend les devants et se jette dans une mer violemment agitée de débordements sociaux de toutes sortes. Mais pas fou le moussaillon, devenu quartier maître, a pris la précaution de se jeter au bouillon non sans avoir endossé sa bouée de sauvetage avec laquelle il est sûr d’être sauvé des eaux (pas comme Moïse mais presque) puis qu’il va rejoindre la terre ferme, chez : « Amundi », société de gestion d’actifs, filiale d’AXA et du Crédit agricole. Espérons que le moussaillon devenu quartier maître et promu capitaine chez Amundi, avec au passage 440 000 € de traitement annuel (excusez du peu), ne transforme le petit esquif « Amundi » en bateau ivre. Comme c’est, hélas, le cas de (presque)tous les énarques qui ont eu le malheur (pour les entreprises) de diriger des entités, heureusement sans conséquences pour les salariés. Par contre, grosse conséquence pour le CONtribuable qui à chaque fois a remis le bateau à flot en colmatant les brèches dans la coque à coups d’impôts et taxes en tous genres…. Je pense au Crédit Lyonnais et au dernier en date Aréva dont les impôts vont nous tomber dessus, par EDF interposé, comme s'il en pleuvait. Pour ne citer que ceux là parmi beaucoup (trop) d'autres......

C’est la raison pour laquelle, tant qu’il y aura le CONtribuable-sauveur, les promotions d’énarques, de moussaillons, vite promus capitaines, pourront à loisir s’essayer à diriger une embarcation quelle que soit sa taille. Ils ne risquent même pas d’être rétrogradés. Bien au contraire le poste suivant sera encore plus juteux. Toujours cette « sacré promotion » et toujours dans le sens d’élévation.

Grandeur et … ascendance !! ...

Abdeslam et son juge

Autre chose choquante à mes yeux, c’est le transfert d’un terroriste, salah abdeslam depuis sa cellule jusque chez le magistrat instructeur à Paris, à 30 km de sa prison (60 km aller/retour) !! Est-ce que nos dirigeants se rendent compte de l’ineptie d’une telle opération, sans compter l’éventualité d’une attaque du convoi lors du transfert ou du retour en prison. Se rendent-ils compte du déploiement de forces et les moyens qu’il a fallu mettre en place et ce pendant des heures et des heures pour sortir un assassin de sa cellule et le faire comparaitre devant un juge d’instruction pour ensuite le reconduire en cellule ?

Ne serait-il possible, dans cette société qui fout le camp par tous les bouts, qu’un ministre de la justice, de l’intérieur ou qu’un parlementaire digne de ce nom se préoccupe de cette question en faisant une proposition de loi qui ferait déplacer le juge et non le « prévenu » ?

Ne serait-il pas plus logique qu’un juge d’instruction quitte la profondeur de son fauteuil pour diligenter une voiture avec chauffeur et se rendre dans la prison où est détenu le délinquant à interroger ?

Voilà une question à laquelle, par exemple, les candidats à la présidentielle de 2017 devraient répondre. Il est encore temps de la leur poser …

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents