Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


« Un permis de tuer à partir de 8 heures 30 »

Publié par Vieille garde sur 28 Juillet 2016, 15:45pm

Catégories : #Colère noire

Voici le genre d’ordures qu’un journaliste, du journal « Libération » (mais cela aurait très bien pu être d’un autre torchon gauchiste anticlérical) a osé tweeter à la suite de l’assassinat par égorgement d’un pauvre prêtre de 84 ans (Paix à son âme) par deux bêtes immondes du terrorisme islamisme dont l’une âgée de 19 ans,  individus aussi veules que barbares, assez lâches pour s’en prendre à des personnes âgées par essence sans défense. Une pétition est actuellement en ligne pour demander la suppression de la carte de presse de cet individu. Moi j’affirme que ce journaleux devrait être sanctionné comme il se doit par la « justice » si seulement il y en avait une dans ce pays. Car si l’un des deux individus n’avait pas bénéficié d’une mise en liberté avec bracelet électronique à la patte, le prêtre serait encore en vie. Un journaliste de Boulevard Voltaire l’a très bien expliqué en écrivant qu’il avait « un permis de tuer à partir de 8 heures 30 ». 

 

« Un permis de tuer à partir de 8 heures 30 »

.

Nous avons dans ce pays un maximum de politiques (dont tous ceux qui nous gouvernent) et un nombre incalculable de juges qui n’ont pas implémenté dans leur petite cervelle « le concept de la taqya ». La pourriture islamiste qui a exécuté froidement le prêtre de Rouvray l’a mise en application en bernant les trois juges qui ont délivré cette mise en liberté conditionnelle avec le malheureux résultat que l’on connait. Ce type d’attentats risque hélas de se reproduire à l’infini tant qu’on libèrera des individus dangereux utilisant ce concept pour sortir de prison et perpétrer l’horreur dans toute sa dimension barbaresque.

Le premier ministre, aussi sinistre qu’outrecuidant, nous a affirmé (« les yeux dans les yeux ») il y a deux jours aux JT de 20 heures (TF1) que les mosquées salafistes avaient été fermées et les imams expulsés !! Mensonge. Ou alors qu’il en dresse la liste et la diffuse officiellement dans les médias. Il en est bien incapable.

Il ne l’a pas fait et ne le fera pas tant que le salafisme ne sera pas banni du territoire, considéré comme une secte dangereuse. Et voyez-vous cela non plus il ne le peut pour la simple raison que le salafisme est une  déviance du Wahhabisme et que cette idéologie se basant sur la charia développée tout au long du coran, est la religion et la constitution même de l’Arabie saoudite. Et que pour des raisons mercantiles « et bancaires » (nombreux et colossaux emprunts contractés auprès de ce pays par plusieurs mandatures) il est devenu impossible de faire reculer et encore moins d’interdire le salafisme en France. Cela, les politiques de tous bords qui ont dilapidées les finances de la France au point de se fourvoyer et de s’inféoder à des pays voyous par prêts interposés, il faudra un jour le leur faire payer, très cher car ils ont fait allégeance irréversible à ces pays. Allégeance dont nous payons le prix fort en victimes innocentes. Sans doute « les intérêts des prêts » consentis par ces barbares. Car des individus qui se basent sur un dogme qui permet la loi du Talion, qui dilapide, qui décapitent en place publique des centaines des leurs, tels des moutons à l’abattoir ne sont pas dignes d'exister.

Sinistre société que nous promettent nos gouvernants actuels en attachant la France à ce type de pays  !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents