Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Charges sociales = chômage

Publié par Vieille garde sur 9 Octobre 2016, 09:31am

Catégories : #Actualité désastreuse

Encart communiqué par mail :

 

Le constat que fait cet entrepreneur est tout à fait juste sauf sur un point : la TVA où pour être objectif, il faudrait faire une moyenne entre une TVA à 20% et celle à 5% ce qui ramènerait le misérable restant à 43 € (au lieu de 39) ce qui, vous en conviendrez ne change pas grand-chose à la misère qui reste au pauvre salarié.

Ça c’est pour le secteur industriel et tertiaire. Pour ce qui concerne maintenant les charges dans le bâtiment et le BTP, secteur que je connais bien pour y avoir travaillé pendant 30 ans en tant que petit entrepreneur , on est à des années lumières du taux de 50%, qui était dans les années 90 de … 93% (* !! Taux qui d’après un ami entrepreneur, encore en activité, a dépassé les 100%, avec « un score » à ce jour de 106%  !! Qui dit mieux ? Cela ne change pas pour le salarié qui percevra toujours ses 70 € nets par contre l’entrepreneur, lui, déboursera encore 76 € de charges patronales !! Et allez-donc !!

En foi de quoi, ne vous demandez plus pourquoi le chômage explose dans ce pays tant dans l’industrie, le commerce, le bâtiment ou tout autre activité. C’est dû notamment aux  « emplois détachés » (charges salariales plus qu’avantageuses) et au … travail au noir. Avant et surtout dans le bâtiment ou le BTP, mais pas que, dont les entreprises, par essence, ne sont pas « délocalisables ».

 

Mais … Tout cela n’est pas bien grave, VOTRE président (Monsieur 16%), dont le bilan est si calamiteux qu’il ose vouloir nous en redonner pour 5 longues années, nous l’a dit :

« Ça va mieux » !!

 

J’ai envie de lui répondre : « Et ta sœur » mais ce ne serait pas poli …

 

* - Outre les charges normales d'assurances : maladie, vieillesse, chômage, etc., il convient d'ajouter le taux d'accident du travail qui varie entre les différentes entreprises et qui pour ce qui me concerné était de 13%, ajouter encore le taux de 21% pour les congés payés et un taux dont j'ai oublié le montant pour « le chômage intempéries ». Raison pour laquelle le taux en 1990 était de 93% passé depuis à 106%.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents