Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


« Petits Sauvageons !! » …

Publié par Vieille garde sur 10 Octobre 2016, 11:14am

Catégories : #Actualité désastreuse

« Petits Sauvageons !! » …

… Ça ne vous rappelle rien ?

À moi si. L’expression vient de la bouche de Jean Pierre Chevènement, alors ministre de l’intérieur qui avait traité comme tels des voyous pas encore aussi violents qu’aujourd’hui mais qui avait provoqué tout de même un tollé réprobateur.

Et bien cette expression vient d’être reprise par l’actuel locataire de la place Beauvau, Bernard Caseneuve pour qualifier les petits fumiers qui ont failli assassiner deux policiers à Viry-Châtillon !

Déclaration de Bernard Caseneuve : « Ces policiers ont été confrontés à une bande de sauvageons qui ont agi avec lâcheté » , et qui seront « rattrapés » (JDD)

  • Petits sauvageons pour des trafiquants de drogues qui ont été empêchés de vendre de la mort à petites doses !
  • Petits sauvageons qui n’ont pas hésité une seule seconde à bruler vifs les deux policiers dans leur véhicule en les empêchant de sortir de la voiture de police. Ce qui prouve bien l’intention de TUER !
  • Petits sauvageons que nous allons arrêter dit le mou de la gâchette en mettant des policiers pendant quelques jours sur « l’affaire » pour mieux endormir une population devenue de plus en plus amorphe.
  • Petits sauvageons, qui, s’ils sont arrêtés, comme rien ne le suppose tant il est impossible, sauf à l’armée d'entrer dans ces quartiers de non droit, de non France, seront « jugés et condamnés » à recommencer tant le laxisme de cette « non-justice » est flagrant.

Déclaration de Manuel Valls« Il n’y a pas de zone de non-droit » (JDD)

 

Ah pour prononcer des peines de prison ferme à l’encontre d’un élu FN pour s’être défendu face à l’agression de trois maghrébins à Fréjus, là, « la justice » est coriace ( voir l'article :http://drouin.over-blog.com/2016/10/drole-de-justice-justice-des-droles.html).

Par contre lorsqu’il s’agit de « ne pas toucher à mon pote » de peur « d’amalgamer » ou « de stigmatiser », alors là c’est le grand amour entre les juges et les loubards.

J’exagère à peine le trait, mais c’est à peu près ça.

Une chose m’intrigue dans cette affaire. Si le policier qui était au volant n’a pu le faire à cause des flammes qui l’entouraient, pourquoi la fonctionnaire de police qui s’est trouvé empêchée de sortir du véhicule en flamme n’a-t-elle pas fait usage de son arme pour se dégager en éliminant physiquement le ou les crevures qui voulaient les voir mourir calcinés ? C’était question de vie ou de mort pour elle et son co-équipier, non ?

Toujours cette peur panique de « la bavure » ? syndrome de malice ouksékèlé (Malik Oussékine).

Quand le ministre  de l’intérieur exigera-t-il de son premier ministre qui lui-même le réclamera de son patron, qui ne cesse de se pavaner à travers le pays pour cause campagne électorale déguisée en conférences et autres manifestations, le droit pour le policier à défendre sa vie et celle de ses concitoyens ?

Quand ? Je vous le demande, messieurs, Hollande, Valls et Caseneuve. À quand, pour les policiers,  le permis de se défendre, messieurs ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents