Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Vive la liberté « conditionnée » de la presse !!!

Publié par Vieille garde sur 17 Octobre 2016, 14:12pm

Catégories : #Actualité désastreuse

Ces journaleux : « de la merde dans un bas de contention » !!

Tous ces journalistes de caniveaux, les derniers à avoir rejoint les écuries d’Augias étant, pour partie ceux du « Figaro » se sont jetés comme un seul homme sur les propos sortis de leur contexte, mieux, incompris de l’ensemble des merdias dont les journaleux, cela s’entend tous les jours à la « télé-intox » sont d'illustres ignares.

Même Calvi, de son prénom Yves, devenu « Monsieur RTL » après avoir envahi le service public (France 2, France 3, France 5), en a rajouté une couche en admonestant, comme s’il s’agissait d’un gamin ayant fait une gaffe, un Éric Zemmour qui n’a pas eu un droit de réponse, s'arrogeant le droit de parler au nom des journaleux de cette radio d'état.

Bref, tout ce (vraiment) petit monde « journaleustique » a oublié d’un seul coup la solidarité entre semblables et s’est rué en meute de loups enragés sur leur proie. Ils sont devenus amnésiques quant à la liberté de la presse qu’ils n’ont cessé de prôner à l’occasion de l’attaque du torche-cul charlie-hebdo qu’ils osent appeler journal ou hebdomadaire.

Ils attaquent Éric Zemmour pour avoir dit, depuis toujours d’ailleurs, la vérité qu’ils nous occultent à longueur de télé-intox et journaux de papier à cul, en sortant, encore une fois, des mots de leur contexte  mais ils se taisent comme des pleutres et des lâches en approuvant, puisqu’ils ne les contestent pas les propos d’un président « hors du commun » qui fustigent les Magistrats, les sans dents et le reste, étant entendu que celui-ci, sans une seule excuse après coup pour les indignés (le mot est faible) , nous annonce que ces mots sont sortis de leur contexte !! 

Autrement dit : Tout ce que dit Éric Zemmour est à prendre pour argent comptant, au mot près, à la lettre près et donc, au mieux, il faut l’embastiller sinon l’exécuter!! Par contre tout ce qu’a divulgué et laissé publier le président sortant à sortir n’est pas à prendre en compte parce que « sorti de son contexte ».

Va comprendre, Charles, avec cette pourriture journaleustique …

Et vive la liberté conditionnée de la presse !!!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents