Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Colère d’un athée …

Publié par Vieille garde sur 30 Novembre 2016, 16:34pm

Catégories : #Actualité, #Politique, #Colère noire

En préambule je dois vous dire que j’ai vécu toute ma jeunesse dans un pays qui était français et qui s’appelait l’Algérie. Dans la ville de 120 000 habitants où je suis né cohabitaient en bonne intelligence et harmonie des français de confession musulmane, catholique et juive en proportion égale puisque 60 000 musulmans y vivaient jusqu’en 1962. Habitant dans un immeuble à l’entrée de la vieille ville  à dominance musulmane et face à une mosquée (30 mètres à vol d’oiseau), en plus de 20 ans je n’ai vu que quelques dizaines de fidèles entrer dans cet édifice deux  à trois fois par jour à l’appel du Mufi. Il y en avait deux mosquées construites dans la vieille ville avant l’arrivée des Français pour 60 000 habitants musulmans. C’est dire le peu d’attachement à la pratique de l’islam qui existait à l’époque chez les musulmans. Très peu de femmes, hormis les plus âgées, sortaient voilées dans les rues. Jamais au grand jamais je n’ai vu un seul tag sur une église, une chapelle une synagogue ou une mosquée. Jamais non plus le cimetière Judéo-chrétien n’a été vandalisé. Jamais les deux cimetières musulmans n’ont fait l’objet de quelconques dégradations. Voilà pour le savoir vivre et vivre ensemble dans le pays de ma jeunesse.

Je suis né dans une famille catholique peu pratiquante si ce n’est pour aller à la messe de minuit à Noël où pour Pâques présenter les rameaux chargés de friandises. J’ai été baptisé, j’ai « à mon actif » deux communions et quelques chemins de croix. Pourtant, au fil des ans pour des raisons dont j’ignore le sens et encore moins la raison ou peut-être par rationalité scientifique je suis devenu athée. Athée oui mais athée respectueux de mon ancienne religion comme de celles des autres, juive, musulmane, de toutes les croyances.

Or je vois une profonde dégradation dans ce « pays d’accueil », la France où jusque dans les années 80 rien n’empêchait qui que ce soit d’arborer une croix une kippa ou  une chéchia dans les rues des villes et villages. C'est devenu un pays où règne le désordre, la violence, la chienlit et le terrorisme islamique.

Qu’en est-il advenu de ce beau pays ? Là je vais devenir quelque peu vulgaire mais les personnages à qui est adressée cette vindicte méritent encore plus de coups de pied au cul que de satisfécits.

Des associations à la con du type « ligue des droits de l’homme » veulent interdire la construction éphémère de crèches de Noël dans l’espace publique au nom de la sacro-sainte laïcité à usage variable. D’autres,  une vingtaine d’abrutis, dérangés du cerveau (si toutefois ils en possèdent un !) dénoncent  au CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) la croix exhibée » par Valérie Boyer sur les écrans de TV à l’occasion des résultats de la Primaire de la Droite. Des attaques quasi journalières par des journaleux merdiques qui pondent des horreurs sur « le catholicisme revanchard, sectaire, ringard » à leurs yeux embués par l’alcool. Caroline Fourest qui, elle aussi, s’en prend à la croix de Valérie Boyer. À elle je suggère, si les cathos l’emmerde à ce point, d’aller dans un pays arabo-musulman auréolée de « sa virginité » en taisant son homosexualité non avenue dans ces pays. Elle pourrait y laisser « des plumes ». Elle verra comme il fait bon vivre ailleurs qu’en France ou tout est permis même l’anathème, l’injure, la délation l’horreur dans l’expression et sa formulation, la connerie quoi.

Au fait  bande de ploucs droits de l’hommiste, journaleux engagés, gauchistes à la noix et toi Caroline qui t’es fourré le doigt où tu sais, pour une croix « ostensible exhibée » dénoncée à corps et à cris combien de tchadors, de burqa, de djellabas et autres niqab, sans compter les foulards islamiques conquérants acceptez-vous et accepterez-vous sans rechigner et en baissant qui le froc, qui la culotte ?

Et bien voyez-vous, après un préambule sur ma modeste personne et une funeste description devenir de la France, tous ces enfoirés qui font de la laïcité engagée à sens unique, tous ces petites merdes journaleuses qui font de l’antiracisme là encore à sens unique en dénonçant un tag sur les murs d’une mosquée mais qui jouissent littéralement lorsqu’une église est saccagée ou un cimetière chrétien vandalisé, tous ces enfoirés qui rabaissent notre pays parce qu’ils se détestent en tant que Français et qu’ils détestent la France, tous ces pourris qui s’en prennent à une seule religion, le catholicisme, non par laïcisme, mais par peur de la seule religion qu’il ne faut pas stigmatiser et qui envahit le pays inexorablement, toute cette saloperie me donne envie, en même temps que de vomir, de croire à nouveau à quelque chose et à renier mon athéisme.

J’ai seulement peur qu’il ne soit trop tard.  Avec un regret, tout de même, celui d’être entré en France en 1962 dans ce pays que je ne reconnais plus comme mien parce qu’il fout le camp tous les jours un peu plus…

 

Croix de Valérie Boyer : le CSA aurait reçu une vingtaine de signalements !!

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents