Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Inéligibilité présidentielle !!

Publié par Vieille garde sur 24 Novembre 2016, 10:19am

Catégories : #Actualité désastreuse

Le glaive ou la balance ?

 Si monsieur Juppé  peut se présenter à la présidentielle aujourd’hui c’est bien parce que la tambouille politicienne qui fait les lois dont bénéficient en premier lieu les parlementaires est si bien faite qu’elle  exonère tous ceux qui, peu ou prou, ont failli dans l’exercice de leurs fonctions d’élus en leur permettant de se présenter à nouveau devant le peuple au bout d’un certain temps (*).

François Fillon s’est attaqué à Nicolas Sarkozy sur sa mise en examen, affirmant qu’il ne voyait pas le Général De Gaulle mis en examen se présenter à une élection. C’était un peu dur pour Nicolas Sarkozy parce que la présomption d’innocence est là pour rappeler que tant que l’on n’est pas condamné on reste innocent.

Mais que dire de monsieur Juppé qui a été condamné à de la prison (**), certes avec sursis, mais condamné tout de même. À ce titre, monsieur Fillon, répondant à ses attaques insolentes et surtout mensongères et sans objet, indigne en tout cas d’une personne qui brigue la fonction suprême,  aurait pu lui rétorquer qu’on n’aurait, en aucun cas vu le Général De Gaulle repris de justice se présenter devant les électeurs. François Fillon ne l’a pas fait sans doute qu’il n’aime pas frapper au-dessous de la ceinture, ce qui n’est pas le cas d’un mauvais perdant. Je constate par ailleurs que de nombreux parlementaires (215) ne se sont pas trompés en choisissant leur champion François Fillon. Même les plus fidèles lieutenants de ce faux-jeton commencent à lui souffler dans les bronches, et peut-être pour certainsprêts à déserter ses rangs . J’ai envie de leur dire : Il est grand temps.

Et ça, voyez-vous, cela prouve que François Fillon est digne et droit dans ses bottes alors que Juppé est à côté de ses pompes, pour paraphraser un éditorialiste de Boulevard Voltaire ce matin. Un autre intervenant de ce même éditeur du net a écrit, avec juste raison qu’un citoyen lambda condamné à une peine de prison ne peut se présenter à un quelconque concours d’entrée dans la fonction publique !! J'ajoute à fortiori à l’élection suprême qui devrait exiger la même probité.

N’est-il pas, monsieur Juppé ?

 

  • * Petite piqure de rappel : Le 30 janvier 2004, Alain Juppé est condamné à 18 mois de     prison avec sursis et 5 ans d’inéligibilité !! Peine ramenée, en appel, à 14 mois avec sursis et un an d’inéligibilité  en décembre 2004

Plus près de nous : Condamnation en mars 2015 à 1000€ d’amende pour diffamation.

 

  • ** Inéligibilité : À ce triste sujet, il faudrait, une bonne fois pour toutes si l’on veut redonner de la crédibilité à la Politique avec un grand P, exiger du futur candidat à la présidentielle qu’il incorpore dans son projet  une loi qui fixe ENFIN l’inéligibilité à vie de tout élu condamné par la justice. Cela fera du bien à la démocratie et à l’égalité entre les citoyens élus ou non.

Au bal des faux-cul, certains sont rois !!

Je voudrais rappeler à monsieur Juppé (qui a accusé François Fillon de chasser sur les terres du FN) qu’il y a en France quelques 42 millions de personnes en âge de voter qui vivent pensent et agissent comme des personnes libres (au moins pour un temps encore) et votent en leur âme et conscience. Sur ce nombre d’électeurs il en est qui votent à gauche, d’autres au centre, d’autres encore qui votent à droite mais il y a aussi un nombre important de Français qui votent aux extrêmes comme on a l’habitude de dire en « médiacratie ».

Partant de ce constat, je ne vois pas pourquoi et en foi de quoi les électeurs du FN qui rejoignent François Fillon seraient des pestiférés qu’il lui faudrait rejeter quand monsieur Juppé s’acoquine, lui, à un faux-jeton, toujours les cul entre deux chaises, dont le centre vacille en fonction des sondages ou de ses humeurs matinales. On va encore le voir dans les jours qui viennent car, si Juppé est battu, il va sans aucun doute se déclarer candidat à la candidature, j’en prends les paris aujourd’hui !! Ne cherchez pas, il s’agit d’un Judas appelé Bayrou.

En outre,  le faux-cul nommé Juppé, bat le rappel de toutes les voix de gauche en criant : « Au secours la droite revient !! » Grâce à cela (les voix de gauche) il  a gagné volé sa deuxième place  à Nicolas Sarkozy au premier tour en rassemblant sur don nom une majorité des 600 000 voix gauchistes. Si je comprend bien, lui a tous les  droits y compris de rameuter les bobos-gauchos les plus virulents qui vont  de nouveau avoir la possibilité de s’immiscer  dans un vote d’une primaire de droite en se bouchant le nez et se parjurer en signant la charte des Républicains  et François Fillon doit, par contre, rejeter les électeurs qui ne plaisent pas à ce monsieur, électeurs qu'il juge ringards, réacs, cathos, FN et j'en passe !! Et bien je dis MERDE à sa modernité et son vivre ensemble qui n'existe même pas en rêve dans ce pays qui se communautarise de façon radicale et violente.

Il y a des faux-culs qui s’ignorent, parmi eux il y a un roi et un prince (« con-sort »).

Devinez lesquels !!

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents