Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


L’exécutif en vacances …

Publié par Vieille garde sur 28 Novembre 2016, 15:23pm

Catégories : #Actualité désastreuse

… Pour cause de campagne présidentielle !!

Un quinquennat désastreux s’achève (il reste un peu plus de 5 mois) comme il a commencé par un président « journaliste et commémorateur » et un deuxième premier ministre d’une nervosité maladive et dangereuse (pas pour lui, pour la France). En attendant (pas Baudot mais la fin), le président qui a rameuté à lui 86% de mécontents est en campagne pour sa « réélection » depuis des mois alors que  le premier ministre, depuis plusieurs semaines,  se tortille dans tous les sens et dans tous ses déplacements pour  essayer de nous convaincre qu’il est prêt et qu’il est le meilleur pour battre son patron qui aura, soyons-en persuadés, la bassesse de se présenter face à ses détracteurs (Montebourg, Hamon Valls bien entendu, etc.), qui n’auront de cesse de l’abattre, politiquement s’entend.

Toujours est-il que dans un pays en guerre déclarée contre l’islam radical (pléonasme) et un état d’urgence prolongé de mois en mois, le pays n’est plus gouverné (le premier ministre s’en va « en vacances » ce jour en Tunisie). Mais, l’a-t-il été depuis quatre ans et demi ? On est en droit d’en douter. Et les 86% insatisfaits en colère sont là pour l’affirmer. Le chômage est faussement en baisse grâce aux emplois aidés, la dette atteint bientôt 100% du PIB, le déficit minimisé toujours aussi haut, une croissance atone par rapport aux autres pays de l’UE et un budget pour 2017 loin de refléter la réalité. À côté de cela, on voit fleurir des propositions incongrues et saugrenues de ministres et députés de la majorité éclatée qui fleurent la médiocrité comme par exemple :

« Les funérailles républicaines » !!  Projet de loi déposé par des députés Ps alambiqués qui pensent sans doute qu’une telle connerie est indispensable  à la vie ou … plutôt à la mort des Français. Imaginer passer une dernière fois devant monsieur le maire après moult mariages affublés d’autant de divorces (c’est la norme chez les socialistes) nous fera acquérir, sans doute, non l’octroi de 72 vierges dans l’au-delà mais pourquoi pas le paradis socialiste. Cette fois dans 4 planches de chêne à moins qu’elles ne soient en sapin, pour tous,  égalitarismeoblige. Avant ou après la visite devant monsieur le curé ? Là les députés sont en discussion pour en déterminer l’ordre !! Brave sujet d’égalité devant l’éternel à la sauce sociétalo-socialiste !! Il est évident qu’une loi aussi facétieuse et ridicule est plus facile à saucissonner qu’une autre sur le plein emploi, le pouvoir d’achat ou la sécurité.

« L’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse » qui revient sur le tapis dont le but recherché  est de faire barrage  « aux allégations, indications de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse ».

 Là c’est la ministricule « des familles » (décomposées recomposées) qui s’y colle, la très « souriante et affable » Laurence Rossignol (qui donne, rien qu’à la voir, envie de s’offrir prématurément des funérailles républicaines, prônées plus haut, pour son dernier voyage).

Encore une nullité qui veut interdire aux sites internet qui préconisent la pédagogie par  la prévention du risque de grossesse plutôt que l’acte barbare de l’interruption au prétexte fallacieux que le corps de la femme lui appartient et qu’elle en dispose. Si le corps appartient indéniablement à la femme, celle-ci doit pouvoir et surtout devoir assumer ses actes.

L’IVG dans sa première mouture, voulue par madame Simone Veil, a été établie pour les femmes et les mineures violentées ainsi qu’aux femmes dont une  grossesse leur fait courir  un danger mortel. Point barre. Mais c’était sans compter sur les socialistes qui ont rabiboché la loi  pour en faire une loi « de confort » pour les femmes avec remboursement intégral de tous les avortements et frais afférents. Résultat, malgré un nombre inouï de contraceptifs mis à la disposition des couples il se pratique quelques 220 000 avortements annuels au nombre desquels il convient d’ajouter ceux d’une délurée qui a eu l’audace d’affirmer avoir eu recours à l’IVG cinq (5) fois en un an !! Vous avez bien lu.  Tout cela bien entendu aux frais de la princesse ou du CONtribuable si vous préférez. Et bien, moi je dis STOP. Oui à l’IVG en cas de force majeur, NON à l’IVG de confort pour certaines. Ou alors celles qui en font un contraceptif de confort doivent en subir les conséquences pécuniaires au même titre que les médicaments de confort non remboursés par la SECU. Cette dernière débourse bon an mal an 130 millions d’euros pour le confort de beaucoup trop de femmes.

N’en déplaise à Rossignol dont l’argent ne sort pas de ses poches, au demeurant bien remplies comme tous les dirigeants socialistes qui, c’est bien connu, ont le cœur à gauche et le portefeuille à droite.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents