Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Le nouvel homme « à abattre »  !!

Publié par Vieille garde sur 29 Novembre 2016, 15:56pm

Catégories : #Politique, #Humeur et colère

Marre de cette chasse à l’homme, surtout quand la droite se joint à l'hallali. Il n’y a que 48 heures que François Fillon a été littéralement plébiscité par « le peuple de droite », « catho, réac, peuple de retraités de nantis plein aux as, de bourgeois, de ploucs » (n’en jetez plus la poubelle est pleine) que déjà, tous les journaux TV ou torche-culs (mais ça c’est normal), tous les réseaux sociaux, presque tous les journaux du net (Boulevard Voltaire entre autres) se sont jeté comme un seul homme sur François Fillon le traitant de faire du thatchérisme sauvage, du Schroeder alors même que ce dernier est montré, par ces mêmes Tartuffe, comme le sauveur du modèle allemand, de faire du « poutinisme » bref comme s’il s’agissait d’un monstre au libéralisme brutal !!

Pas plus tard que ce matin sur une TV d’état (BFMTV, première chaîne d'intox de France), Jean Jacques Bourdin, un autre journaleux de gauche avait pour invité Henri Guaino qui lui, aussi, a tiré à boulets rouges sur ce pauvre François Fillon, expliquant que le projet de ce dernier était le pire programme que l’on ait vu depuis … 1944 !! Rien que ça. À la question de Bourdin de savoir quel était son candidat ; un brin prétentieux il a répondu, je cite : « moi-même » !! Ce monsieur qui reproche à Fillon son libéralisme, a surtout en travers de la gorge les parrainages qui lui ont manqué pour faire partie de la primaire. Puisqu’il est dans  la critique de  cette primaire, qui n’est pas dans l’esprit gaulliste de la cinquième République et sur ce point il n’a pas tort, pourquoi alors avoir voulu s’y présenter. Autre question que le « bourdon de service » aurait dû poser à monsieur Guaino, dans l’hypothèse d’une candidature à cette primaire si décriée aujourd’hui, étant battu comme cela se serait normalement produit, vers qui se serait-il tourné ? Pas vers Juppé, ils sont en froid !! Alors vers qui se serait-il tourné ? Question sans réponse puisque même pas posée.  Et pour enfoncer le clou, il est (à nouveau) à la recherche des 500 parrainages lui permettant de s’inscrire sur la longue, longue liste des prétendants à l’Élysée !! C’est le meilleur moyen pour renouveler le contrat de 5 ans passé avec les Français par Hollande ou un de ses acolytes pour finir d'achever le pays. Vive Guaino !!!! Mais il n'est manifestement pas le seul ...

Bref, cela commence à devenir barbant, pour ne pas dire chiant, de voir cette curée (venant de droite comme de gauche) pour démolir un homme qui a pour une fois un programme de réformes qui tranche avec l’assistanat, avec le clientélisme, avec le copinage, avec le gaspillage des deniers publics, avec cette saloperie de 35 heures qui a plombé l’économie depuis les années 2000, avec la retraite à 60 ans qui a foutu en l’air les caisses de retraites depuis son abolition en 1981. Deux réformes entre autres qui ont mis la France dans une situation inextricable de dettes abyssales, de chômage de masse exorbitant (6 millions de chômeurs) et de pauvreté indicible (12 millions de pauvres).

Alors, je pose cette question, toute simple :

Voulons-nous des réformes pour redresser ce pays ? Mais encore, voulons-nous de réformes pour tous ou bien des réformes pour les autres ? Parce que si c’est le cas alors autant reconduire les socialistes en 2017.

Surtout ne venez pas vous plaindre après. À bon entendeur je vous salue.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents