Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


De primates en simiens :

Publié par Vieille garde sur 25 Janvier 2017, 15:49pm

Catégories : #Actualité désastreuse

 

Hamon Roi !

Benoit Hamon veut taxer les robots !!

Pour justifier cette supercherie, Benoit le benêt se base sur une étude de l'Université d'Oxford datant de 2013 qui dit que 47% des emplois pourraient être automatisables d'ici dix ou vingt ans !! L’OCDE quant à elle table sur 9% l’impact de la robotisation dans les 21 pays qui la composent. Ce qui est beaucoup plus réaliste. Encore que ces emplois perdus seront certainement remplacés par d’autres vu les besoins de la démographie galopante à l’échelle mondiale. Ce cher (au sens figuré plus qu’au propre) Député de Trappes (Mollenbeck.2) s’est inspiré du rapport d’une eurodéputée belge qui a eu cette merveilleuse idée de taxer les robots !! Ce serait presque une histoire hilarante belge (pléonasme) si ce n’était dangereux pour l’économie d’un pays.

Je m’en viens à me demander si Benoit Hamon n’a pas rêvé en regardant le film « Total Recall » !! C'est-à-dire : arriver un jour à cloner les humains de manière à mettre tout le monde en vacances perpétuelles et faire travailler les clones et les robots !! Le voilà qui aujourd’hui pour financer son stupide projet de « revenu universel, pour tous », veut créer un impôt sur les robots existants et à venir pour financer son utopie !! Comme si en France le nombre de robots dans l’industrie était suffisant pour financer une telle connerie. Même les politiques en Allemagne pourtant en pointe dans ce domaine, ne songent à taxer un tel outil. Franchement, il y a des coups de pieds au cul qui se perdent quand on pense qu’il va jusqu’à inventer une taxe sur un salaire fictif, virtuel de manière à faire contribuer les robots au financement de la protection sociale !!

Il me semble que le fictif et le virtuel sont devenus les deux obsessions qui démangent l’arrière train des élus socialistes. L’un des leurs, certainement de la « ligne Hamon », n’a-t-il pas suggéré d’imposer les propriétaires de leur logement sur un revenu locatif fictif au motif qu’ils sont privilégiés par rapport à aux locataires. Toujours cette lutte des classes de ces ex-communards qui n’ont pas renié leur ancienne appartenance au PCF et au Trotskisme (Staline n’étant pas loin). À force de vouloir prendre le peu d’argent qui reste aux propriétaires, très souvent modestes retraités, qui d’ailleurs n’auront pas les moyens de payer un tel surplus d’imposition, Benêt Hamon et sa clique finiront de mettre le pays en faillite. Il y a déjà 9 millions de pauvres, 6 millions de chômeurs qui le sont tout autant (pauvres). Le chiffre des chômeurs de décembre (+ 26000) vient conforter le désastre qu’ils ont semé en 5 ans de sociétalisme à la con et qu’ils voudraient poursuivre.

Le pois chiche qu’ils ont à la place du cerveau au Parti socialiste ne leur a pas fait penser une seconde que le vainqueur de cette primaire des primates sera relégué au mieux à la 5ième place à la prochaine élection présidentielle. Et si d’aventure et ce n’est pas exclus, le candidat n’atteint pas 5% des suffrages, le Ps pourra dire adieu au remboursement des frais de campagne (encore une hérésie qui coûte très cher aux CONtribuables) et ce sera la faillite de ce dernier. Beaucoup ne s’en plaindront pas (moi le premier).

Au fait, pour revenir aux primaires des primates (voir mon dernier billet), nous n’avons toujours pas le chiffre « officiel » (comprenez : traficoté) de la participation « massive » de ce premier tour. Or comme je l’ai expliqué dans mon dernier écrit, ce chiffre ne peut pas atteindre plus de 1,5 millions de votants. La preuve que le chiffre officiel qui sera donné est flouté c’est qu’au fur et à mesure des annonces dans les heures et les jours qui ont suivi l’élection le nombre de votants augmentait sans que pour autant les scores des « 7 mercenaires » ne bougeât d’un dixième de poil de pourcentage !! Et ça voyez-vous, c’est IMPOSSIBLE. C’est mathématique, c’est « cartésien ». Malgré cela à la rue de Solferino, son premier secrétaire l’ineffable et inégalable Cambadélis, ne voulant pas avouer que la participation est une véritable, « Bérézina » tergiverse pour annoncer un chiffre à son image c'est-à-dire aussi faux que lui. Il ne lui est pas venu à l’esprit que personne, même dans son propre camp ne le croira pas. Tiens, il est aussi benêt que Benoit.

Une chose encore dans « les valeurs républicaines » de la gauche, la première c’est le mensonge. La deuxième c’est la fourberie. La troisième c’est l’incompétence crasse. Belle leçon de morale socialiste que les gauchistes français veulent donner au monde entier …

(Source : Le Figaro)

Le canard « déchaîné »

« Torche 2c » (torche cul communiste)

Aussi journal poubelle que Charlie-Hebdo, le Canard enchaîné vient de sortir « un scoop », du moins le pense-t-il, en publiant un « brulot » sur les indemnités perçues par Madame Pénélope Fillon en tant que collaboratrice du Député Fillon et de son supplétif lorsque François Fillon était premier ministre.

Voilà une révélation similaire à l’action d’enfoncer les portes ouvertes. Outre que le système ne l’interdit pas, qu’au contraire cela est tout à fait légal, le torche-cul se garde bien de donner la longue liste des élus de gôche qui pratiquent ce genre d’emploi (comme ceux de droite et du Centre) !! Ce qui prouve à l’évidence que les journaleux de ce torchon sont à l’image même de ceux pour qui ils votent : Des faux-culs.

Quant à « môssieur aujord’hui » ci-devant ministricule intérimaire de l’intérieur, Dénommé par ailleurs Bruno Le Roux (le rouge serait plus approprié, mais bon) a demandé mercredi au candidat de la droite de s'expliquer sur cette affaire ». Voici ce qu’il a déclaré sur RTL (chaîne ô combien toxique, mais bof) :

« Quand il y a une accusation, il faut une explication. Ce n'est pas aux porte-parole de s'expliquer. C'est une accusation grave, le temps est à l'explication et François Fillon doit en donner de claires »

Que cette espèce de ministre en voie d’achèvement veuille bien tourner 20 fois (et non 7, comme veut la coutume) sa langue (de bois) dans ce qui lui sert de bouche avant que de se contredire. En effet un peu plus loin il explique, sans rire :

« L’emploi de conjoints ou parents comme attachés parlementaires, légal en France, devrait être interdit ».

Reprenons : Pour « môssieur aujord’hui » puisque cela devrait être interdit et uniquement sur ce critère, François Fillon devrait donner des éclaircissements sur ce qui est légal aujourd’hui !! Pauvres socialistes, pauvre parti sociétaliste, qui cherchent des poux dans la tête du concurrent de l’opposition parce qu’ils n’ont d’autres projets pour la France que la calomnie, le mensonge et l’incompétence.

D’autre part, un autre trublion dans la personne de Jean-Christophe Picard, président de l’association ANTICOR va plus loin dans la démagogie. Il explique que si la justice n’envisage pas de poursuites, elle (l’association subventionnée par nous) pourrait engager des poursuites judiciaires !! Il ajoute, tel le ministre de l’intérieur, se foutant de la légalité des emplois d’attachés parlementaires :

«Nous allons attendre que les autorités compétentes se saisissent du problème et si ce n'est pas le cas, nous envisageons des poursuites»

Ne vous demandez surtout pas où le zig paie ses cotisations, je vous le donne « en scoop » : Au parti radical de gôche !! Ceci explique peut-être son empressement à mettre des bâtons dans les roues du candidat de droite

(Source : Le Figaro)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents