Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Emplois fictifs : Fiction ou … réalité ? …

Publié par Vieille garde sur 21 Février 2017, 16:40pm

Catégories : #Actualité désastreuse

… Les deux mon général !!

Si l’on veut être objectif et exhaustif (mais là je ne saurais l’être tant la tâche est immense) dans l’affaire des emplois fictifs, indépendamment des avantages liés aux parlementaires en surnombre, c’est incontestable, pour notre petit pays, il faut dénoncer, dans toutes les administrations comme dans toutes les collectivités, les dizaines de milliers de fonctionnaires qui sont payés par nos impôts, censés travailler pour la collectivité, qui oeuvrent en réalité pour et uniquement, leurs syndicats. Nous pourrions aisément nous passer de ces ruines-budget. Comme la facture d’électricité qui pourrait être revue à la baisse si quelques 5000 « agents » n’étaient employés dans le CCE (comité centrale d’entreprises) d’EDF et le syndicat majoritaire, la CGT. La même constatation peut être faite dans toutes les entreprises dites « publiques », GDF-Suez, France télécom, EADS, Renault, SNCF, Air France-KLM, La Poste, Thalès, Safran, AREVA, RATP, dans lesquelles un nombre important de salariés « travaillent » exclusivement pour leurs syndicats !! Combien d’emplois fictifs du même ordre syndical dans l’éducation nationale ? Avec les « syndiqués à temps plein » et les 30 000 postes affectés au remplacement des « absentéistes chroniques » de cet état dans l’état, l’embauche de toujours plus de personnel devient indécent, pour un résultat sur les « savoirs » transmis à nos enfants de plus en plus déplorable, n’en déplaise à la Belkassine. Ne croyez-vous pas que des économies substantielles sur nos impôts et nos factures diverses et titres de transport seraient les bienvenues ?

Que dire des 118 millions d’euros de dettes contractées par Ségolène Royal, ex présidente de Charente-Poitou, légués à son successeur ? Que dire encore du milliard de perte de revenus par le démantèlement des portiques « écotaxes », sous la menace de quatre peignes-cul au bonnet rouge, sans compter les centaines de millions pour les démonter et les indemnités à payer à la société « Écomouv », dont les 150 salariés sont au chômage ? Tout cela étant à mettre au compte de la ministre de l’escrologie Ségolène royal. Encore elle, toujours elle !! Que dire des milliards d'Aréva perdus, par Anne Lauvergeon, dans l'achat d'une mine d'uranium sans uranium, qui a mis cette société en grande difficulté. Une Anne lauvergeon récompensée pour la faillite de son entreprise par un emploi de « chairman » dans une START-UP, SIGFOX. Espérons que cette entreprise innovante tout autant que florissante n'en fasse les frais à cause « d'Atomic-Anne »

Et que dire des quinze ministres et secrétaires d’état, au minimum sur 37 (chez hollande on app.elle ça un gouvernement resserré !!), qui ont perçus et perçoivent pour plus de 2 mois encore un salaire fictif (*) de 9940,20 € brut par mois (j’aime bien les 20 centimes, quelle précision, ça fait prolo !!). Ajouter à cela tous les avantages liés à la fonction usurpée (logement, voiture, chauffeur, transports gratuits, j’en oublie) et on peut aisément en conclure que le salaire net, contrairement aux autres salariés, dépasse de loin le salaire brut. Mais arrondissons, pour faire simple, à 10 000 € mensuel par « tête de pipe », nous arrivons à une somme rondelette pour le CONtribuable de : 9 millions d’euros !! Soit 22 fois le montant BRUT de 900 000 € (soit : 900 000 € - 25% de charges sociales - 40% d’impôts = 405 000 € nets) reproché par les merdias à longueur de jours, à madame Fillon, en toute légalité, par mari interposé!! Si l’on ajoute le salaire volé de celui qui squatte à l’Élysée on arrive à la modique somme (toujours pour le CONtribuable-cochon-de-payeur) de : 900 000 € !! Tiens, comme c’est bizarre, j’ai dit bizarre !! Encore la même somme reprochée à madame Fillon !! Décidemment, on n’en sortira pas !!

Que dire, maintenant de madame Bartolone, dont le mari perche telle une pie qui jacasse à l’Assemblée nationale, qui bénéficie depuis des lustres et encore aujourd’hui, des mêmes avantages que madame Fillon, qui en sus profite d’un logement dans un palais de la République, de serviteurs zélés tout autant que nombreux, de gardes rapprochés etc., etc. !!

Un président de l’Assemblée nationale qui n’a pas eu le courage de prendre la défense d’un parlementaire comme lui.

Un président de l’Assemblée nationale qui ne s’est pas interposé à une perquisition policière dans l’enceinte de l’Assemblée.

Un président de l’Assemblée nationale qui a cautionné par son silence (coupable plus que ne peut l’être François Fillon) l’inquisition, le mot n’est pas trop fort, du PNF incompétent parce qu’il s’immisce dans une affaire, concernant la séparation des pouvoirs, que ses attributions si bien que son jugement, dénoncés par nombre de juristes, sont d’ores et déjà nuls et non avenus.

 

* - Ces quinze zigotos sont quasiment inconnus du public. On ne les voit ni les entend. Ils sont payés à ne rien foutre comme par exemple l’opportuniste Jean Vincent Placé ou d’autres comme Rossignol qui pond des lois liberticides sur l’IVG …

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents