Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Débat présidentiel : Bataille de chiffonniers !!

Publié par Vieille garde sur 5 Avril 2017, 16:14pm

Catégories : #Politique, #Réflexions

D’après le journal « Le Figaro », 6,3 millions de téléspectateurs ont regardé « le débat » entre les onze candidats ; débat qui, à plusieurs moments, ressemblait à une foire d’empoigne, une bataille de chiffonniers plutôt qu’un débat d’idées contre programmes et vice versa. Je pense aux médias étrangers et surtout aux chefs d’état et de gouvernement qui n’ont pas manqué ce rendez-vous. Combien ils ont dû se foutre de notre gueule tant le spectacle offert par certains était déplorable. C’était le cas en voyant l’infect, méprisant et incorrect Philippe Poutou qui balançait à l’envie des « Le Pen », « Fillon », « Macron », etc., comme s’il avait élevé les cochons avec eux. C’est peut-être dur de dire cela mais des individus de cette engeance ne devraient pas avoir la possibilité de se présenter pour être à la tête d’un état comme la France. Peut-on imaginer, si demain monsieur Poutou est élu président, ce qui Dieu merci n’arrivera jamais, mais imaginons le recevoir sur le perron de l’Élysée des chefs d’état ou être reçu par eux !! Je commence à comprendre pourquoi Philippe Poutou est « président du NPA », le Nouveau Parti des Abrutis. Car on peut être de condition modeste, on peut être ouvrier, mais il n’est pas interdit d’être poli et respectueux, cela n’arracherait nullement « la gueule » à certains candidats. De plus, être en lice pour une présidentielle quand on espère obtenir entre 0 et 1% des voix, cela confine au ridicule, ridicule dont se gaussent les médias et chefs d’états cités plus haut. D’autant que Philippe Poutou comme Nathalie Arthaud, tous deux ont déclaré qu’ils n’attendaient rien sinon appeler « le peuple » à la révolte et à l’émeute !! Alors pourquoi emmerder un débat par leurs élucubrations ? La lutte des classes façon année 30.

En ce qui concerne la candidate de « Lutte ouvrière » on en était à regretter le ton monocorde et singulier d’Arlette Laguiller. Au moins, elle, nous faisait sourire. Dans sa tirade contre le patronat Nathalie Arthaud a notamment martelé combien les salariés étaient exploités et fustigé la pénibilité du travail, oubliant que dans son cas, « les cadences infernales » comme professeur « d’économie » avoisinent 14 à 18 heures par semaine !! Franchement c’est se foutre du monde et je plains les élèves qui doivent subir les cours de cette ogresse partisane d’un communisme qui n’existe même plus en Chine. Elle a également parlé des contraintes liées aux contrôles médicaux en cas de maladie !! Sauf que dans l'éducation nationale où elle exerce il n'existe pas de médecine du travail. Mieux les enseignants n'ont pas obligation de déclarer un arrêt maladie de quelques jours !!

Les deux vieux énarques sur le retour, Jacques Cheminade et François Asselineau, m’ont bien fait rigoler en se présentant hors système alors qu’ils y nagent encore comme retraités de la haute administration dont ils ont joui en leur temps des largesses du dit système.

« Le Berger des Pyrénées », lui, a mis un peu d’ambiance dans ce chahuts morose ; il est aussi grand que son programme est atypique.

Pour le reste, les Mélenchon, Hamon et macron, tous des « on », mis à part leurs utopies irréalisables pour les deux premiers et les réformes volées à François Fillon pour lui piquer des électeurs pour le macron au service de tous mais surtout au sien, tout ce petit monde a joué son rôle destructeur pour le pays.

Pour le candidat Dupont-Aignan, qui en est à sa troisième ou quatrième mouture, sa colère contre Fillon qu’il voudrait abattre plus que macron et les autres, fait peine à voir. Lui aussi brigue quelques pourcentages au candidat de la droite et du centre. Ce faisant si François Fillon n'est pas au second tour, le gnangnan de service aura la lourde responsabilité de voir la France gouvernée à nouveau pendant 5 longues années, par les macron, Delanoë, Bayrou, collomb et consorts. Hollande aura gagné ...

Marine Le Pen a été partiellement empêchée de défendre ses thèmes, en concurrence qu’elle était avec monsieur Asselineau, le seul à vouloir casser la baraque européenne.

Quant-à la « co-maîtresse de jeu » Ruth Elkrief, il a fallu qu’elle sorte son venin anti-Fillon en portant le débat sur les « affaires ». Cette maquerelle qui sévit, depuis trop longtemps, sur BFMTV chaîne asservie au candidat macron a été d’une incorrection crasse envers le Candidat Fillon et plus encore en coupant la parole à Marine Le Pen qui apostrophait son chouchou et le chouchou des merdias et des sondeurs engagés à traficoter les résultats de leurs propres sondages. Une honte.

Et puisqu’on parle des merdias, et que l’on se remémore les invectives à l’endroit de Donald Trump aux élections américaines, traîné plus bas que terre par cette presse pourrie jusqu’à l’os, que dire du spectacle offert par les candidats Poutou, Arthaud pour ne citer que ces deux cancres de la politique …

Bref un débat de merde que François Fillon, sur la défensive mais toujours juste dans son analyse, aurait dû s’abstenir d’y participer pour éviter de nager dans cette cacophonie improductive pour les électeurs qui iront dans isoloirs dans quelques jours.

Jésus a dit : « Dieu reconnaîtra les siens », moi j’ose prétendre que le moment venu les électeurs sauront élire le bon candidat …

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents