Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

... magouilles gouvernementales !!

Hier soir à l’émission « 24h de Pujadas » l’invité était, pour moi en tous cas, un illustre inconnu en la personne d’Olivier Dussopt, nouveau secrétaire d’état à la fonction publique, socialiste grand teint et pourfendeur du budget 2018 et autres propositions gouvernementales mais, les scrupules rangés au placard et sans doute par appât du gain et de « en même temps » de notoriété, ce qui ne gâte rien, a décidé d’accepter le poste offert par le résident, que j’espère provisoire, de l’Élysée dans la perspective de la continuité destructrice des partis politiques de droite et de gauche, à l’exception, bien-sûr du parti des insoumis et du Front national, épouvantails agités par Jupit&rien pour démontrer la dangerosité des extrêmes par rapport à LREM, le seul parti en lice pour longtemps (hélas).

Pour revenir sur ce nouvel opportuniste dont on a du mal à comprendre ses paroles, parlant quasiment sans ouvrir la bouche ou bouger les lèvres, il a essayé de me persuader, sans succès, que le plan de départ volontaire de fonctionnaires serait l’alpha et l’oméga du gouvernement pour faire baisser les cohortes, que dis-je, les légions de Fonctionnaires et assimilés (1,6 million de plus trop dans les collectivités territoriales).

En réponse à la question de David Pujadas lui demandant s’il connaissait le nombre de candidats « à la sortie », il l’a éludée en parlant de « concertations » qui pourraient durer 18 mois !!  Franchement, vous connaissez beaucoup de salariés qui ne risquent ni le chômage ni la précarité qui seraient partant pour l’aventure du privé ? Moi pas !! Sans oublier les 35h qu’ils effectuent rarement, les congés supplémentaires, les maladies incontrôlables « parce qu’incontrôlées » !! Il faudrait être fou pour tenter l’aventure !!

Autre sujet qui fâche : Autre question de David Pujadas sur l’uniformisation des retraites public/privé : Là encore le ministricule a botté en touche en annonçant encore un chantier de concertations qui devrait durer « ad vitam aeternam ».

Pensez-vous sincèrement que les syndicats de fonctionnaires et autres salariés privilégiés d'entreprises publiques vont accepter de perdre les immenses cadeaux dont ils bénéficient au détriment du reste des salariés ? Je ne le crois pas non plus.

Dans sa marche à l’Élysée, la candidat Macron avait promis une réduction de 120 000 fonctionnaires, une goutte d’eau dans l’océan publique, C’est très mal parti. Et en 2022, lorsque l’on s’apercevra que le nombre des fonctionnaires n’aura pas diminué, le menteur de l’Élysée pourra nous dire, ses yeux bleus dans les nôtres, que ce n’est pas sa faute mais celle ... des syndicats !! Chanson connue et moult fois répétée. Ce qui explique le titre de cet article à savoir :

  • Utopie du candidat Macron et là il n’est pas le premier et hélas pas le dernier à exprimer des propositions qu’il est difficile sinon impossible de ternir.
  • Rêves d’électeurs qui, hélas boivent jusqu’à la lie la coupe des propositions intenables par des candidats affabulateurs parfois cyniques.

 

 

En exergue cette petite perle « ortografique » lue sur l’écran de France 2 aux infos de 13 h.et qui a trait à l’article ci-dessus :

 

« Expérience de l’espérence de départs volontaires » !!

 

De telles « fotes d’ortografe » ou de syntaxe on peut en relever tous les jours sur les écrans de toutes les chaînes dites d’info !! Et Pour la ou le scribe du journal de France 2, mais pas qu’eux, l’espérance d’apprendre à orthographier correctement, qui remonte sans doute à leur petite enfance dans l’apprentissage de l’écriture par la méthode globale, demeure à jamais utopique;

Tag(s) : #Réflexions, #Actualité désastreuse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :