Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Open bar !

50000 € par an et par mineur (dernier chiffre avant inflation), c’est plus de  2 fois la retraite de mon épouse (400€/mensuel) et la mienne (1800€/mensuel) ! pour avoir travaillé respectivement 15 ans et 43 ans, soit : 26400€ par an. Dommage que nous ayons passé l’âge de « mineurs », isolés de surcroît ! Et d’abord pourquoi une somme aussi pharamineuse ? 137€ par jour, c’est le prix du panier de la ménagère par... semaine ! Je pense avoir une petite idée sur cette gabegie organisée :  

1) Comme pour tout et partout dans ce pays, les administrations sont tellement bien « structurées » que lorsqu’il en faut un ou une on en embauche 3, mais pas pour le même prix! 

2) le gavage  des associations (*) qui prolifèrent autour du trafic juteux des mineurs tant le gâteau à se partager est conséquent !

De plus, bien souvent « ces mineurs «  à défaut d’être mis dans des centres spécialisés saturés compte tenu du nombre incessant de nouvelles arrivées, ils sont logés dans des hôtels qui coûte la peau des fesses ! Résultat, ces « adorables bambins » dont certains, voire beaucoup, pourrissent la vie des citoyens par leurs exactions, leurs larcins, leurs violences reviennent aux contribuables à 2 milliards par an. Du coup les dépenses liées aux migrateurs est revue, sans cesse, à la hausse ! L’inflation, peut-être ?

  • * « À ces sommes exorbitantes s’ajoutent les importantes subventions publiques versées aux associations qui viennent en aide à ces mineurs non accompagnés. À titre d’exemple, ATD Quart Monde, qui propose un guide pour obtenir le statut de mineur isolé, a perçu plus d’un million d’euros de la part de l’État en 2020. De même, le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) a reçu pas loin de 82.000 euros de la part de l’État pour assurer, entre autres, « la formation des mineurs non accompagnés »

https://www.bvoltaire.fr/cinquante-mille-euros-par-mineur-isole-quand-letat-finance-sa-propre-submersion-migratoire/

Ministres en culottes courtes !

Les « ministricules » de la France, à l'instar de certains maires et leurs élus en culottes courtes, vont chercher auprès de jeunes de 8 à 12 ANS les idées qui leur manquent en matière d’instruction (Pape Ndiaye était là), en matière de Transition écologique (Christophe Béchu était là), en matière de culture (Rima Abdul-Malak était là), en matière de santé (François Braun était là) et en matière de numérique (Jean-Noël Barrot était là) ! Manquait Darmanin (pour « la sécurité »),Bruno Le Maire (pour l’excellente gestion des finances), Dupont-Moretti (pour « la justice ») Bref, que du beau monde à défaut d’être compétent à voir et à subir les dégâts déjà effectués dans le pays par  5 ans de pouvoir sans partage (premier quinquénnaze) et près d’un an à coups de 49-3 à cause du manque de majorité à l’Assemblée.

Hélas pour ces pauvres bambins, qui subissent déjà la nullité de leur enseignement scolaire (voir les résultats PISA), on leur inflige aussi la nullité ministérielle. Belle éducation pour ces jeunes et bel avenir pour ce pays qui ne s’appelle plus « France », mais « ABRUTISTAN ».

https://www.bvoltaire.fr/borne-preside-le-conseil-des-ministres-des-enfants-franchement-a-quoi-bon-tous-ces-gadgets/

Sandrine et le climat  !

Au lieu de tancer le gouvernement et les Français sur le CO2 envoyé dans les nuages et qui ne compte que pour 0,9 % des émissions totales de ce gaz, si précieux pour la nature mais honnis par « les spécialistes du climat » Sandrine Rousseau ferait mieux de faire une tournée dans les capitales chinoise, américaine, russe, mais encore indienne pour demander des comptes aux dirigeants de ces pays qui rejettent la majorité de ce gaz, mais qui ont, avec raison, boudé cette COP 27 qui est ce que «  le machin » est  à l’ONU, c'est à dire inutile autant que couteux. Il serait bon et fructueux que la députée Rousseau s’occupe un peu plus du réchauffement du climat social français, plutôt que de s’essayer à jouer les écologistes affolés. Faisant cela, elle justifierait, en partie, le pognon en indemnité, qu’elle soutire mensuellement aux CONtribuables.

Un Ministre avait, en son temps déclaré, je cite : « Un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne ». Je suggère instamment à ce député.e « nupès » de faire et l’un et l’autre, pour le plus grand bien de la nation. Ce serait un acte, pour une fois, citoyen.

https://www.bvoltaire.fr/sandrine-rousseau-muee-en-robespierre-du-climat/

Coupables !

Nous sommes tous coupables et responsables de la mort de Samuel Paty. C’est en ce sens, que Michel Onfray, invité de Laurence Ferrari hier soir sur CNews, a fait la démonstration claire de notre responsabilité commune dans ce drame qui espérons-le, sans trop y croire, hélas, que cela ne se reproduira plus. Alors, « les marches blanches », les « vous n’aurez pas ma haine », les « plus jamais ça » ou encore «  nous sommes tous des Samuel Paty », ça suffit réagissons avant que le désastre ne se produise en faisant plier ce gouvernement de connivence pour qu’il puisse prendre conscience de la mort annoncé du pays. Une preuve s’il en est de cette connivence, le fait que Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur s’est dit choqué et a fermement condamné les tags sur une mosquée de Flers (Orne) sans se soucier le moins du monde du millier d’églises souillées annuellement, tant il est vrai que le nombre fait que ce soit devenu des faits divers quand « la dégradation » d’une mosquée est un fait gravissime.

D’ailleurs pour illustrer cet engouement pour cette religion de paix, d’amour et de tolérance (à l’égorgement au couteau), quoi de plus normal de lire dans les torches-cul de l’ouest de la France cette exclamation : « Aujourd’hui c’est un tag et demain c’est quoi ... » ! Non, hélas, demain c’est la charia, compte tenu du nombre incessant de connards qui jouent le jeu dangereux des islamistes.

https://www.bvoltaire.fr/nouvelles-revelations-sur-lassassinat-de-samuel-paty-ils-savaient-et-nont-rien-fait/

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :