Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


« Cartons rouges collectif » !!!

Publié par Vieille garde sur 21 Juin 2010, 16:31pm

Catégories : #Actualité

« Plus pourri que cela tu meurs ». Ce mondial 2010 restera incontestablement écrit en rouge dans les anales footballistiques et cela pour les siècles à venir. Et donc aujourd’hui et si vous le voulez bien, je vais entrer dans la tenue de l’arbitre et distribuer les cartons rouges, à savoir :

 

Carton rouge pour l’ensemble des « petits joueurs » qui ont réalisé l’exploit d’être nuls sur le terrain ce qui peut, à la rigueur, se concevoir et être pardonné. Mais trainer dans la boue, comme ils l’ont fait, aux yeux du monde entier un pays, son drapeau, les supporters et les jeunes qui ont choisi ce sport, ça personne avant ce ramassis de petits merdeux surpayés ne l’avait jamais fait ou même envisager une telle infamie.

 

Carton rouge pour ce « sélectionneur incapable d’aligner 11 joueurs » évoluant de manière cohérente, constructive et surtout collective et qui, au fil d’une suite de matchs décevants nous ont amené à cette coupe du monde  grâce à une main  qualificative, nous fait sortir par la porte de la honte. C’est l’aboutissement logique d’années de conneries accumulées par un sélectionneur maintenu en place par des dirigeants irresponsables.

Carton rouge aussi pour la manière dont il se fait respecter par des joueurs pas même reconnaissants  d’avoir été sélectionnés.

Carton rouge encore de n’avoir pas réagi en homme face à l’insulte d’un grand escogriffe pourri par le fric.

Carton rouge enfin pour s’être avili en acceptant de jouer les porte-parole d’une bande de surpayés bons à pas grand-chose surtout sur un terrain de foot. A ce sujet, et compte tenu de l’instruction primaire d’une majorité de joueurs s’exprimant comme des charretiers, je doute fort que le long texte lu par Domenech ait été écrit aussi correctement et aussi rapidement par un quelconque joueur dans le bus dans lequel les mutins s’étaient retranchés. Je pense sans vouloir me tromper de beaucoup que ce texte a été élaboré  (par qui ?) dans les murs de l’hôtel bien avant cette grève préméditée de l’entrainement.

 

Carton rouge pour Patrick Evra, ce capitaine faisant mine d’accepter le verdict de la FFF concernant l’exclusion d’Anelka pour ensuite, 24 heures, après organiser la mutinerie d’hier.

Carton rouge et même rouge sang pour avoir dit en conférence de presse et devant des caméras et donc devant des millions de gens qu’il y avait une taupe, un traitre, au sein ce cette équipe parce que celui-ci avait dénoncé à la presse les propos plus qu’insultant envers le sélectionneur. Propos écrits dans le journal « l’Equipe » qu’ils réfutent en bloc mais qu’aucun d’eux n’osent répéter en public. Bizarre non ?

Carton rouge pour ce capitaine qui aurait dû exiger de son équipier de présenter des excuses à un sélectionneur mou sans et voix comme à son habitude.


Carton rouge pour le nouveau musulman Frank Ribéry qui a failli nous faire pleurer en s’invitant dans une émission de TFI, nous faisant croire, la larme à l’œil et la main sur le cœur (mais le poignet coupé) qu’il allait nous faire voir ce qu’on allait voir au match de la dernière chance mardi contre l’Afrique du Sud. Je pense que personne n’a été dupe de la grossière supercherie. Lui qui exhibe plus le drapeau algérien que celui de son pays, au même titre que sa femme qui arbore un tee-shirt aux couleurs de l'Algérie. (A venir des photos de ces énergumènes et d'autres encore)

De toutes façons, vu l’état de délabrement physique et mental de cette équipe, il est difficile, voir impossible de croire qu’ils vont être à même de marquer 3 et même 4 buts de qualification. Pour cela il faudra un grand concours de circonstances à savoir, l’indulgence de l’arbitre distribuant des cartons rouges aux Africains du Sud, la recherche répétée de la faute dans la surface de réparation pour obtenir des pénaltys et au besoin, un but marqué par un quelconque jour de façon régulière.

 

Carton rouge pour William Gallas qui a fait un doigt d'honneur  devant tout le monde à un journaliste de TFI lui demandant une interview. Il faudrait faire remarquer à cet abrulti que TFI est avec d'autres sponsors un des rémunérateurs de ces pieds tordus.

 

Carton rouge pour ce Président de fédération qui a été jusqu’à trouver des excuses à ce joueur indigne de porter le maillot bleu sali par lui à jamais, disant entre autre qu’Anelka avait accepté avec dignité la sanction…

Carton rouge aussi pour n’avoir pas pris la décision de dissoudre purement et simplement cette équipe après la scandaleuse mutinerie de dimanche. Au moins on sortait dignement de cette compétition.

 

Carton rouge  à cette FIFA qui a un maitre au dessus d’elle, il faut le dire, et ce maitre c’est l’argent, le fric, le pognon qui salit et pourri tout à son contact. Car en réalité, c’est lui qui commande à cette institution ainsi qu’à la FFF de rester inertes face à ce scandale qui ailleurs que dans le sport aurait eu des conséquences plus que dramatiques envers les acteurs de cette mascarade même pas digne d’un feuilleton de série B.

 

Les deux seuls satisfécits que l’on pourrait distribuer dans cette dégoutante affaire à faire vomir le plus réfractaire, c’est :

1)  Au vice président de la FFF, Jean Louis Valentin qui a eu, seul hélas, le courage de démissionner de cette instance d’incapables manifestes.

2) A Robert Duverne, responsable technique du staff, pour avoir eu le courage d’invectiver Patrick Evra, « fameux capitaine  s’il en est » pour sa mutinerie. Dommage que le mollasson Domenech soit intervenu, car le petit merdeux aurait pris je crois la correction qu’il méritait.

 

Et enfin pour rebondir sur une pétition de Jean Jacques Boudin (belle initiative au demeurant) demandant aux joueurs de restituer les primes aux clubs de jeunes, je pense que celui-ci n’a pas été assez loin dans ses exigences car il serait bon et salutaire que tous ces messieurs, sélectionneur compris, remboursent et ils en ont les moyens l’ensemble des sommes attribuées à leurs hébergements d’un luxe indescent et déplacements dont un fameux qui a coûté « la modique somme » de 240 000 €. Cela permettrait à des associations sportives se respirer.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents