Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Cent mille euros …

Publié par Vieille garde sur 27 Juin 2012, 10:51am

Catégories : #Actualité

… pour des lentilles et des pois chiches


Cela fait maintenant plusieurs semaines que je ne me suis  exprimé sur ce blog et ce qui m’oblige à reprendre du service sur le clavier c’est « l’actualité brulante » de ces derniers jours, je veux parler de l’Euro 2012. Affaire très importante puisque chez nous le foot passe largement avant la crise de l’euro tout court.

Comme vous allez le constater, je n’aime pas beaucoup le foot ou plutôt, je n'aime pas le fric qui gravite autour et qui pourrit tout. Et ce qui me l’a fait détesté encore un peu plus ces jours derniers c’est la manière avec laquelle « les bleus » se sont fait sortir comme des malpropres de l’Euro 2012.
J’ai regardé le dernier quart d’heure du match (Plus c'est trop) contre la Suède où cette équipe de pieds cassés, tordus, ou tout ce que vous voudrez, s’est comportée comme un ensemble incohérent d’amateurs (dans le plus mauvais sens du terme) fatigués incapables de courir et qui malgré ce match perdu, que d’aucun pensait qu’on ne pouvait le perdre, elle s’est retrouvée en quart de final contre … l’Espagne… J’ai encore dans les oreilles les commentaires sarcastiques et remplis de chauvinisme des « journaleux » sportifs qui affirmaient que la France ne pouvait pas perdre puis qu’elle avait toujours gagné contre l’équipe de ce pays. Exact, sauf que c’était  compter sur une équipe de gagneurs d’un autre siècle et non de  prétentieux trop imbus de leur petite personne et qui parce qu’ils évoluent pour la plupart dans des équipes étrangères beaucoup se sont pris pour des stars, surpayées c’est certain mais incapables de mouiller leur maillot « bleu » pendant 90 minutes. A ce sujet,  revois les images et  j’entends encore les commentaires sur la chaleur que « ces pauvres petits » allaient  endurer si bien qu’on leur avait fourni des gilets « rafraîchissants » … Pauvres chochottes ... Et tout ça pour des queues de prunes. Nuls ils sont, nuls ils resteront dans mon esprit. Je ne vous cache pas que pour n’avoir vu que les dix dernières minutes de ce « match historique » (hystérique serait plus adapté) alors que le deuxième but venait d’être « encaissé », je me suis mis à « espérer » qu’ils en prennent un troisième.
Penser qu’ils ont ENCORE des supporteurs m’insupporte.

Cerise sur le gâteau, ces enflures vont, pour avoir été éjectés des quarts de finale, toucher « une prime » de cent mille euros chacun !! Va comprendre, Charles !! Non seulement la morale voudrait qu’ils en soient exonérés mais je serais plus méchant  en les obligeant à verser cette même somme à la FFF prise sur leurs comptes en banques bien garnis. Ce ne serait que justice vu les frais mirobolants engagés pour entrainer, loger, nourrir comme des « empereurs en mal de pognon » ce tas de lentilles et pois-chiches réunis, je veux parler bien entendu de leur cerveau. Il suffit de les écouter s’exprimer à la faveur d’interviews pour se forger une idée sur leur « immense » savoir). Seuls les Italiens ont offert leur primes aux sinistrés du dernier tremblement de terre en Italie. C’est un geste qui les honorent et ils seraient bon que nos 23 pieds tordus y réfléchissent en pensant aux pauvres smicards qui triment et qui suent, eux. Mais c’est trop demander à ses « richards » en herbe. On se demande d'ailleurs pourquoi engraisser 23 joueurs pour en arriver à ce résultat.


Pour terminer sur ce sujet qui me donne la nausée, il y a le cas Nasri … Cet énergumène court sur pattes dont ce qui lui sert de cervelle se balade au bout de son pied tel un ballon qui se permet d’insulter publiquement des journalistes n’est pas digne de faire partie de l’équipe de France et d’en porter le maillot. La sanction, car sanction il devrait y avoir, serait l’expulsion à vie de l’équipe de France avec en prime la rétrocession des salaires et primes non mérités. Sanction valable pour tous et pour tous les actes irrévérencieux quand on se permet de porter les couleurs d’un pays. Seulement voilà, il ne faut pas rêver, le foot, comme pratiquement tous les sports d’ailleurs, est pourri par le fric. Même les politiques sont contents, il n’y a qu’à les voir dans les tribunes officielles   admirer béatement les "joueurs" tout en les félicitant de ne pas chanter l’hymne national.

Pognon quand tu nous tiens.....................

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents