Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Encore un nanti qui n’aime pas les riches !!!

Publié par Vieille garde sur 2 Juillet 2010, 15:27pm

Catégories : #Politique

Pauvre petit mesquin de Mélenchon. On voit bien que l’argent qu’il gagne provient de la manne fiscale. Lui, il ne se lève pas tous les matins comme les contribuables pour aller transpirer et gagner ce dont une bonne partie sert à nourrir tous les ruines-budgets de son espèce. Par contre, toutes les nuits il doit les passer à réfléchir à la bonne crasse à faire à telle ou telle personne, politique ou non pour peu qu’elle soit riche la vilaine et qu’il pourra servir à un média complaisant prêt à avaler sa bave de crapaud. Voici la dernière en date, je le cite :

"La loi doit revenir sur tous ces avantages, ces privilèges, ces espèces de statuts hors droit qu'ont toutes ces personnes à l'unique motif qu'elles sont très riches". Et si les détenteurs de grandes fortunes quittent la France, "je leur dis au revoir", "ils ne nous manqueront pas", a lancé le député européen soulignant qu'"en droit international, ceux qui fraudent avec le fisc peuvent être pourchassés jusqu'en enfer". "Ceux qui se sont sauvés, ceux qui se sont planqués" doivent être "pourchassés pour rendre gorge".

Quelque part et bien qu’il soit athée, il a raison de parler d’enfer. Mais cet enfer là, nous y trempons jusqu’au cou depuis des décennies et il serait moins douloureux, cet enfer, si nous n’avions pas ces dizaines de milliers d’élus de toutes sortes qui nous pompent le sang jusqu’à la moelle.

Monsieur Mélenchon dit au revoir aux riches qui quittent le pays et qui ne lui manquerons pas et il dit bonjour à ceux qui restent pour payer les indemnités de ce genre d’énergumènes. S’est-il posé la question de savoir pourquoi les gens riches mais pas rien qu’eux quittent ce pays ? La réponse, le faux-jeton la connait, c’est cette fiscalité unique au monde qui nous écrase tous et qui sert à payer un maximum d’improductifs dont il fait partie et qui fait que nos entreprises s’enlisant dans les charges et impôts de toutes sortes les empêchent d’être compétitives. Et « grâce » à cette fiscalité, il n’y a pas que les riches qui s’en vont Monsieur Mélenchon, il y a aussi les entreprises avec le chômage que cela engendre, il y a aussi les cadres de la nation qui s’en vont Monsieur Mélenchon. Mais de cela Monsieur Mélenchon n’en a rien à foutre. Pourvu qu’il bouffe à sa guise tous les jours et qu’il profite un maximum de ses services publics jamais suffisants à ses yeux.

En  s’engraissant avec ses copains, copines sur le dos des contribuables il les endort, leur faisant croire qu’il les défend et que seuls les riches sont pourris. A ce sujet, si les richesses de ce pays étaient redistribuées à part égales de sorte que tout le monde soit sur le même barreau d’une échelle et bien n’en déplaise à Monsieur Mélenchon, les riches redeviendraient riches et les pauvres redeviendraient pauvres.

Encore un parmi tant et tant d’autres gauchos-bobos qui n’aime pas les riches mais qui ne crachent pas sur des indemnités pas toujours justifiés.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents