Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Encore une folle semaine qui s'achève !!!

Publié par on aura tout vu et entendu sur 21 Février 2010, 15:58pm

Catégories : #Actualité

Réflexion « aussi sotte que grenue » de Philippe Meirieu !!!

« Philippe Meirieu préconise aux professeurs de français de faire lire des notices de machine à laver à leurs élèves, plutôt que de leur infliger la lecture de grands classiques bourgeois, et donc élitistes ».

L'éducation nationale gagnerait beaucoup si Philippe Meirieu allait enseigner sa doctrine nuisible et nauséabonde dans un pays aux antipodes du notre.

 

SANOFI et « le trou de la sécu !!!

Le groupe SANOFI-AVENTIS « champion de la pharmacologie » française, annonce un bénéfice « NET » de 8,4 milliards d’euros en 2009, devançant le groupe TOTAL ce qui en fait le grand gagnant du CAC40. Ces performances étant en partie dues au vaccin de la « grippette rose bonbon HN1nn1 » (En référence à notre Roseline nationale), il serait de bon ton que cette firme rétrocède une bonne partie de ses dividendes pour combler l’agrandissement du trou de la sécu de 2,5 milliards supplémentaires quelle a engendrée grâce aux dizaines de millions de doses de vacins inutilisés. D’autant qu’elle s’apprête à fabriquer un nouveau « vaccin HN1nn1+1 ». D’ailleurs, voici ci-après un article du Figaro du 19 qui en relate les faits :

 L'Agence européenne des médicaments, l'EMEA, annonce avoir recommandé l'autorisation d'un cinquième vaccin contre la grippe H1N1, l'Humenza, fabriqué par Sanofi Pasteur, la branche vaccins du groupe pharmaceutique français Sanofi-Aventis.

 Je suppose que Roseline « rose-bonbon » en a recommandé encore quelques dizaines de millions de doses pour parfaire nos stocks et  pour faire plaisir aux dirigeants de SANOFI-AVENTIS.

 

 La bourde (pour rester poli) d’Yves Cochet !!!

Dans une interview, ce vert à l’extérieur et pourri jusqu’à l’os à l’intérieur a osé dire je cite :

 « Il faut limiter les naissances à un enfant en France, comme en Chine, et supprimer pour cela les allocations familiales(…) sous le prétexte que les Français polluent plus que les Africains. Il écrit en  outre, 1 Français = 10 Congolais ». (Extrait d’une interview de Claude Allègre dans le point)

  Pour Yves Cochet, la maitrise de la démographie passe par la France et non l’Afrique !!!

Comme raisonnement absurde on ne peut mieux faire. Et dire que des politiques de cet acabit – ils sont, hélas, légions – sont payés par nos impôts pour débiter de si monumentales conneries.

 

Tous au Quick pour voir Fadéla Amara….

…. Manger …. Du poisson !!!

Pour Fadéla Amara, l’affaire des quicks instaure « la confusion entre communautarisme et diversité » car pour elle, les clients ont le choix entre manger halal et…manger du poisson. Mais en aucun cas du porc, du cochon ou du « rhalouf » comme vous voulez.

Où est la diversité si ces « restos de malbouffe » ne propose que de la viande saignée à blanc, c'est-à-dire impropre à la consommation ou du poisson ? Pourquoi plus de « rhalouf » ?

Pour Fadéla Amara, Quick n’est pas, je cite : « un service public ». Encore heureux. Mais si ce n’est un service public, c’est à tout le moins « UN ESPACE PUBLIC ».

Que je sache, dans les huit villes dont ces gargotes promotionnent les produits halal, il n’ya pas que des musulmans ? Alors, pourquoi cette « discrimination » digne d’être poursuivie par la HALDE, qui hélas ne sera même pas saisie de ce genre de problème.

 

Estrosi par ci… Estrosi par là… !!!

Le Monsieur « anti-fermeture » de sites est partout à la fois, Après Philips et Heuliez, c’est au tour de TOTAL de se trouver dans le collimateur du Ministre de l’industrie. A l’image de son Patron Sarkozy, il se déplace ou reçoit à la vitesse de l’éclair. Mais la foudre des fermetures de sites, elle, arrive quoi qu’il fasse ou veuille faire semblant. Monsieur Estrosi oublie qu’on est dans une économie de marché mondiale, que les entreprises sont privées et que contrairement au public, le privé ne peut en aucun cas faire tourner des usines ou des raffineries à PERTE. Que les salariés se voient reclassés ou formés à d’autres métiers, soit. Mais de là à les maintenir en place en perdant journellement de l’argent ce n’est pas possible. Encore une fois, le privé n’est pas l’ETAT qui peut tout sur tout puisque ce n'est pas son argent  mais celui  du con-tribuable qu’il dépense sans compter et avec arrogance.

 

France / Allemagne !!!

Pendant qu’en France on manifeste, on fait grève un peu partout et que nos « très chers  et irresponsables syndicats » fourbissent leurs armes en vue d’une manifestation en Mars prochain contre la réforme des retraites au lieu de s’attacher à trouver des solutions, nos amis et voisins Allemands, eux, Syndicats et patrons de la métallurgie s’assoient ensembles autour d’une table et avant même l’ouverture de négociations, annoncent d’un commun accord le GEL des salaires, préférant sauver les emplois.

Pourquoi Dieu ne nous a-t-il pas faits Allemands…Nous aurions au moins des syndicats résonnables et responsables et non pas ringards

 

Cohn-Bendit à la sauce « Halal / Frêche » !!!

Tout d’abord « sauce Halal »

Le Figaro du 19 Fév. : A contre-courant du tollé contre les menus halal de Quick, Daniel Cohn-Bendit (Europe Ecologie) ne voit rien à redire à l'initiative de la chaîne de restauration rapide, soulignant qu'il y a bien à Paris, dans le Marais, des restaurants qui ne servent que de la viande casher. "Il y a des restaurants à Paris qui ne servent que de la viande casher. Est-ce que c'est grave, est-ce que ça vous dérange que, dans le Marais (le quartier juif historique de Paris), il n'y ait que de la viande casher", a demandé M. Cohn-Bendit sur LCI. "Et alors ? Si vous voulez manger d'autres viandes, allez autre part", a-t-il lancé, alors que la polémique bat son plein sur l'initiative de la chaîne de restauration rapide. "Il y a des restaurants végétariens. Il y a des Quick végétariens. Et alors ?", a poursuivi le leader d'Europe Ecologie, relativisant le risque de dérives communautariste ou intégriste. "Il y a des intégristes juifs. Il y a des intégristes musulmans. Il y a des intégristes catholiques, des intégristes Verts, des intégristes UMP, des intégristes socialistes. Si vous voulez faire la somme des intégristes, il y en a beaucoup malheureusement dans la société", a-t-il fait valoir.

Monsieur Cohn-Bendit « d’Europe escrologie » ne trouve pas choquant que l’on soit obligé de manger une nourriture imposée par une minorité communautariste. Ce monsieur cite le cas de restaurant « casher » à Paris. Il y en a dans toutes les grandes villes de France, comme il y a des restaurants asiatiques, arabes, arméniens ou autres. Seulement voilà, dans ces restaurants, nous sommes libres d’y aller ou de nous abstenir. Par contre les fast-foods sont censés être ouverts à la DIVERSITE. Or là on nous force à manger de la MERDE. Donc, il faut IMPERATIVEMENT BOYCOTER ce genre d’établissements.

Comme dit « l’escrologiste », je le cite : « Il y a des intégristes juifs. Il y a des intégristes musulmans. Il y a des intégristes catholiques, des intégristes Verts, des intégristes UMP, des intégristes socialistes… » Il y a aussi des cons qui volent bas…

Et dans tout cela, bizarrement, la HALDE de Monsieur Schweitzer est silencieuse, elle qui est toujours en première ligne pour défendre les discriminations de toutes sortes.

 

Ensuite « Sauce Frêche »

Pour « parodier » Georges Frêche qui parle de « tronche pas catholique », je dis moi que Cohn-Bendit lorsqu’il s’exprime dans notre langue, « parle français comme une vache espagnole », ce qui n’est pas peu dire.

Pour continuer sur la pente merdeuse sur laquelle il surfe, il a ce culot, alors qu’il agit de la même façon que Georges Frêche – n’a-t-il pas dit à un parlementaire européen, en pleine séance : TA GUEULE-, de le traiter de Mussolini, pas moins, disant même que celui-ci allait remettre les statues de Lénine et de Mao dans le Languedoc-Roussillon.

Cohn-Bendit à déjà oublié qu’on le prénommait « Dany le Rouge » en 68, peut-être un peu pour ses cheveux roux, mais beaucoup plus pour ses idées aussi rouges que le drapeau stalinien. Aurait-il renié à ce point ses « modèles » d’URSS  et autres pays totalitaires ?

Monsieur Cohn-Bendit a oublié une fois de plus de fermer cette chose qui lui sert de moulin à paroles (Pour rester poli sinon j'aurais dis : claque-merde).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents