Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


La « fronde grandguignolesque» des Préfets ….

Publié par Vieille garde sur 14 Août 2010, 12:42pm

Catégories : #Réflexions

…. Ou l’incompétence par la suffisance.

Depuis que Nicolas Sarkozy a « changé la donne » en remplaçant certains Préfets dans des régions réputées pour leur insécurité par des policiers hautement compétents, nombre de Préfets et néanmoins énarques crient au scandale partant du constat que nul ne peut prétendre postuler à leur place s’il ne sort pas de la sacrosainte ENA -Ecole nationale des … Abscons- et il faut l’être pour croire à ce point qu’on est irremplaçable dès lors que l’on sort de cet établissement hautement réputé et recherché tant les places sont bonnes et bien rémunérées à la sortie.

Que ce soit dans les préfectures en politique ou ailleurs Il suffit de voir certaines gestions désastreuses (actuelles ou passées) dans certaines administrations ou entreprises publiques ou même au niveau gouvernemental pour être convaincu que les énarques ne sont pas toujours ce que l’on croit.

Il y en a même un (Préfet), qui,sous couvert de l’anonymat, bien sûr (le poltron a tellement peur de perdre sa place au chaud et donc sa confortable rémunération qu’il n’a même pas le courage de ses opinions) a osé dire que le rôle d’un Préfet était aussi de s’occuper de l’emploi, du logement, des entreprises…

Quand bien même des hauts fonctionnaires de police nommés à ces postes pour leurs compétences n’auraient peu ou prou de d’expérience dans ces matières (ce qui reste encore à prouver, car s’ils sont arrivés à de très hautes fonctions dans la police c’est bien parce qu’ils sont plus intelligents que beaucoup d’énarques étant entendu qu’instruit ne veut pas forcément dire intelligent), il y a dans les couloirs feutrés des Préfectures assez de guignols au demeurant chefs de services et de cabinets en tous genres pour traiter de ces dossiers. Le rôle du Préfet-policier étant en l’occurrence de faire avant tout régner l’ordre et ramener les malfrats des banlieues ou cités dans les rangs de la loi à défaut de les faire mettre « à l’ombre » pour le plus grand bien du reste des citoyens. N’est-ce pas d’ailleurs sous un certain régime socialiste que le nom de « commissaires de la République » a été redonné aux Préfets (1981/1988) ? Et bien, maintenant, ils devront donc être Commissaires avant d’être Préfets. L’inauguration des chrysanthèmes ou autre carrefour mis en service devra désormais passer après la sécurité des biens et des personnes.

Du moins c’est ce que j’ose espérer…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents