Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’émission du même nom diffusée sur Direct 8 hier vers minuit a été une nouvelle fois orientée sur Zemmour et « ses dérapages ». Il y avait sur le plateau l’animateur Philippe Labro, Yves Thréard, deux journalistes féminines dont j’ai oublié les noms dont une blondasse assise à côté l’innommable Pierre Benichou. Ces deux derniers ont, comme c’est l’habitude chez nos gauchos de service aux yeux obstrués par de la bouse de vache, critiqué et même vilipendé ce pauvre Zemmour et où par contre  ils ont affirmé que les saloperies sorties de la bouche haineuse de Stéphane Guillon  étaient recevables. Bien sûr ce bougre tire à boulets rouges sur la droite, c’est donc politiquement correct.

Et bien puisque pour ces deux attardés de gauche il est permis de ridiculiser des personnes au nom d’un soi-disant humour (noir en l’occurrence et ne faisant rire que les bobo-gauchos), pour ma part je trouve que ces deux oiseaux de mauvais augure qui sont deux ringards soixante-huitards qui se veulent intéressants parce qu’ils passent (trop à mon goût) à la télévision n'ont aucunement le droit  de juger, que dis-je de condamner les propos d’un journaliste sérieux qui OSE dire tout haut ce que ces chiens de garde de l’immigration galopante ne peuvent, et pour cause, approuver. Ces défenseurs-délinquants des immigrés clandestins  font mine  d’occulter une réalité vérifiée journellement de la violence engendrée par une grosse partie de ces « Français » issus de l’immigration maghrébine et africaine, comme il est vérifié et vérifiable (sauf pour ces créatures d’un monde perdu) que dans les prisons il se trouve plus de loubars issus de l’immigration que de « blancs ». Seulement voilà, la vérité n’est pas toujours bonne à dire au point que si on leur mettait le nez dans la merde, ils seraient capables, vu l’obscurantisme idéologique qui les affecte, de dire que « c’est du chocolat ».

Tag(s) : #Société
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :