Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Le beurre, l’argent du beurre et…la confiture !!!

Publié par on aura tout vu et entendu sur 13 Février 2010, 15:26pm

Catégories : #Société

Selon un sondage IFOP pour Dimanche-Ouest France :

59% des français sont opposés à l’allongement du départ à la retraite.

55% sont opposés à l’augmentation des cotisations.

50% sont contre les fonds de pensions.

95% sont favorables au maintien du niveau des retraites.

Autrement dit, la majorité des Français tient à partir à la retraite à 60 ans maxi. (55 étant le plus probable), avec un minimum d’anuités de cotisations (parce qu’un Français moyen commence une activité professionnelle entre 25 et 30 ans, voir plus), sans augmentation de celles-ci et sans diminution de la retraite.

En clair, ils veulent le beurre, l’argent du beurre et la confiture en prime.

Tout cela est très bien, mais les salariés, instrumentalisés par les patrons des centrales syndicales qui eux sont fonctionnaires et donc à l’abri de toute catastrophe, voudront bien nous donner la solution miracle pour conserver ces « avantages » d’autant qu’à ce stade, ils passeront plus de temps à la retraite qu’ils en auront passé en activité, compte tenu de l’espérance de vie qui s’allonge tous les trimestres. C’est d’un illogisme infantile.

Pour prouver une telle aberration, rien ne vaut les chiffres officiels de la CRAM au 31/12/2008 :

     17, 2 millions de cotisants du privé….pour

     12,1 millions de retraités.

     709.000 nouveaux retraités en 2008.

A ce train là, ce n’est pas en 2050 que les caisses seront vides mais avant 2020, sachant (est-il besoin de le rappeler) que les fonctionnaires ne font pas partie des 17 millions de cotisants, mais qu’ils partent bien avant le privé, avec des retraites confortables, payées par les caisses du secteur privé, les leurs étant déclarées en état de faillite.

Aux dernières nouvelles, en Grèce, certains salariés partent à la retraite avant 40 ans (Ce n’est pas un canular, voir ou revoir l’émission C dans l’air du 11 /02/10). C’est une des raisons pour lesquelles le pays est déclaré en cessation de paiement.

Il suffit de continuer sur la lancée absurde et irresponsable des syndicats français pour reproduire le même désastre. Nous n’en sommes d’ailleurs pas très loin, en attendant le tour du Portugal, l’Espagne le suivant de très près.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents