Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Les inepties du nouvel’Obs ...

Publié par Vieille garde sur 9 Juin 2011, 15:54pm

Catégories : #Réflexions

... (Édition du 1er. Au 8 juin) ...

ce numéro du Nouvel Observateur , magazine qui n'est pas mon livre de chevet, m'a été aimablement prêté par un ami.


Page 14 : Michel Vauzelle : « Je suis fier d’avoir été traité de con par Proglio, cela montre que je se suis d’une autre culture que ce patron ... » ! ! !

C’est le même corniaud de cul-ture différente qui a osé dire : « je suis fier d'être le président d'une grande région musulmane ».
Celui-là ferait bien mieux de s’occuper d’un de ses « amis » dans la mouise : « Jean Noël ».

Page 18 :  Cécile Dufflot : Réélue à Ecologie-les verts avec 50,6% des voix malgré une faible participation (40% des 15000 adhérents) ! ! !

Pas de quoi être fière car sa réélection ne tient qu’à 20% de l’ensemble des adhérents. En effet, 50% de 6000 adhérents (40% de votants) cela fait 3000 voix. Or 3000 voix sur 15000 cela fait 20% des adhérents qui roulent pour elle. Tu parles d'une majorité !!

Page 18 :  Brigitte Barèges s’expimant sur la proposition de lois à l’Assemblée nationale ouvrant le mariage gay a lancé : « Et pourquoi pas des unions avec des animaux... » ! !

Evidemment, tollé général à gauche mais aussi à droite.

Messieurs les Députés ne sommes nous pas des animaux évolués ?

Surtout quand on voit l’instinct bestial de certains qui tels des fauves se jettent sur des victimes plus faibles (viols de femmes et d’enfants).

De plus, n’y a-t-il dans ce pays d’autres préoccupations plus importantes et plus urgentes que d’examiner un texte de loi sur le mariage homo ?

Page 20 :  France-Russie, une « odeur de pot de vin » dixit le nouvel’choses en s’exprimant sur le contrat signé concernant la construction de bateaux BPC du type Mistral commandés par la Russie ! !
Sur quelle enquête vous basez-vous pour affirmer de telles conneries ? Messieurs les ripoux gauchistes, vous oubliez la "fameuse" présomption d'innocence.? Il est vrai que pour vous elle ne marche que pour un certain DSK !!
Bien avant la signature  de ce contrat dont l’économie française a tant besoin vous parlez déjà de pot ve vin. Permettez-moi de dire que vous par contre vous êtes un tas de pots de merde. Comme journaleux d’investigations il y a mieux... Tenez, vous êtes pire que les casseurs d'usines de la CGT.

Page 22 :  « L’idée de la semaine » : Vers l’emprunt vert ! ! ! 
Le polytechnicien Alain Grandjean a eu une idée géniale (normal, me direz-vous pour un ingénieur). C’est celle d’emprunter 600 milliards d’euros (une paille) et de les injecter dans « l’economie » française avec un remboursement entre 30 à 50 ans, contracté auprès de la banque centrale européenne. Il ajoute que comme la BCE n’a pas le premier euro, il lui suffirait de faire « marcher » la planche à billet comme le font les USA. USA qui aujourd’hui sont dans la merde à cause de la dette abyssale qu’ils traînent depuis les exploits d’un certain OBAMA. Bref, là n’est pas la question.
La question est : Si l’UE fabrique de la monnaie de singe qui ne vaudra même pas un pet de lapin, c’est avec cette dite monnaie dévaluée que nous rembourserons  notre dette (Près de 2000 milliards d’euros) ? Nos créanciers vont rire jaune -sans jeu de mots-
Et quid des petits, et moyens épargnants qui perdront tout dans cette affaire ?
Pour une idée géniale, c’est une idée géniale.

C’est avec des idées de ce genre là que le PS-Vert-Ecolo veut redresser le pays en 2012 et relancer l’économie en commençant par fabriquer une fois de plus des centaines de milliers de non productifs, payés avec du papier monnaie qui sera juste bon à se torcher (je ne vous dis pas quoi).

Page 22 :  « Les réchauffistes contre-attaquent ! ! !
Cent vingt « spécialistes ont planché sur un ouvrage collectif pour contrer les « climato-sceptiques » ! ! !
Comme d’habitude, ce livre de « recherches » comporte des « incertitudes qui ne sont pas niées ! ! ! Heureusement. Et ils s’y sont mis à 120 ces chercheurs du CNRS pour pondre un livre de 288 pages au prix modique de 37,50 euros... Voilà qui va mettre du beurre dans les épinards de ces chercheurs qui cherchent, jusqu'à la retraite sans jamais trouver ce qu’ils cherchent.

Page 26 :  « Chers départs » : ceux du Président du directoire et du directeur général du « très grand journal le Monde »
On parle de 600 000 et 700 000 euros sans compter les 7 millions prévus pour les « départs ». L’enveloppe est paraît-il déjà vide ! ! Cela ne fait rien le très cher Pierre Bergé, nouveau « tiers de »patron du « Monde » y pourvoira ! !

Page 34 :  « Touche pas à tonton » pour revenir un temps sur Pierre Bergé le bien aimé, « personnalité éminente du monde des affaires et de la culture » ...à bon marché puisque l’art dont il use et abuse fait partie des niches fiscales non négligeables et que grâce à Fabius l’art en tous genres, le beau comme le laid -surtout le laid-, est « exonéré » de l’ISF ... J’ajouterai pour longtemps encore car la proposition de loi incluant cette "chose " dans l’assiette de l’ISF n’est pas près d’aboutir, le dernier et pas des moindres à en être, hélas, hostile est le premier Ministre, soi-même.
Donc pour revenir à l’article qui nous importe, « Monsieur » (Pierre Bergé) n’est pas content, mais alors pas du tout, de la façon dont « ses » journalistes ont traité un article sur Mitterrand pour l’anniversaire du 10 mai fatidique pour ne pas dire funeste pour la France. Article qui décrit ainsi Mitterrand, je cite : « Fossoyeur (Mitterrand) de la différence droite-gauche, ayant perdu le peuple à tous les sens du terme, social comme électoral »
Car Monsieur Pierre Bergé n’a pas acheté un tiers du Monde pour que  "ses journalistes " n’en fassent qu’à leurs têtes. En effet, il est inconcevable que ces derniers ne soient pas à lui cirer les pompes car il éructe, je cite toujours : « Cet article immonde, à charge, digne d’un brûlot d’extrême droite est une honte qui n’aurait jamais dû être publié ». Parce qu’il faut être d’extrême droite pour détester Mitterrand ! !
Normal me direz-vous puisque cet article s’inscrit dans le politiquement incorrect et indigne de la pensée unique.
D’autant plus normal que Pierre Bergé a payé « sans avoir de pouvoir » et qui ajoute : « c’est une drôle de formule à laquelle j’aurais dû réfléchir !»...//... « Je considère que contrairement à ce que j’ai voulu et à ce qu’ils prétendent, les journalistes du Monde ne sont pas libres, mais prisonniers de leurs idéologies, de leurs règlements de comptes et de leur mauvaise foi » ! ! Ca au moins c’est envoyé. Qu’attend-il pour faire le ménage « chez lui ?
Il a quand même déclaré dans « Challenges » et peu avant l’achat du « Monde », je cite : « Avec la presse j’entend peser sur le politique, peser sur l’opinion » ! ! si ce n’est pas la pensée unique qui le guide, qu’est-ce ? ? Pourtant, il a le culot d’affirmer vouloir des journalistes libres ... Ben voyons ... Le tout et son contraire.

« Populaire » et « populiste » : Et pour finir, deux mots à la mode dans la bouche des journalistes de gauche en général et du nouvel’obs en particulier sans oublier la gauche caviar : « Droite populaire »ou « Droite populiste ».
Il est évident que ces « sales » adjectifs sont devenus tabous pour toute cette « élite » gauchiste et gauchisante imbue de sa personne qui ne s’occupe plus que de son nombril en faisant croire au « peuple » populaire ou populiste (quand ça l’arrange ou la dérange, c’est selon) que son seul souci c’est le bien-être de ce « peuple » ... Mon œil.
Cette gauche caviar qui parle également de la « droitisation » de la droite traitant du même coup le « populo » de fasciste,parce que lui, le peuple, regarde ce qui se passe autour de lui et non les ors des palais. Cette gauche  oubliant un peu vite que le fascisme durant la deuxième guerre mondiale et jusqu'à preuve du contraire était dans son camp, au moins pendant une « longue période ». Ne lui en déplaise.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents