Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ou les « sages dhimmis » du Conseil d’Etat…

Ou encore, la « multiplication des…burqas

Les sages du Conseil d’Etat nous ont concocté, si on en croit l’article du Figaro de ce jour, un rapport digne de la politique en vogue en France et même en Europe, celle « du politiquement correct de l’anti-stigmatisation et de l’antiracisme sélectif».

De quoi s’agit-il : Tout simplement d’interdire à la future loi l’interdiction totale du port de ce linceul ambulant qu’est le voile intégrale.

En effet, se voilant la face derrière « la dignité opposée au libre choix », ils préconisent avec une certaine lâcheté la possibilité laissée aux Maires et aux Préfets d’interdire, en prenant des décrets ou des arrêtés, beaucoup, peu ou pas du tout le port de la burqa.

Belle chienlit en perspective qui voudra qu’une femme voilée se verra interdite de séjour dans un département ou une commune et pourra par contre se pavaner en toute liberté dans d’autres départements ou communes.

En laissant le libre arbitre aux élus, ceux qui sont pour le port de la burqa ne vont pas se priver pour prendre des décisions en ce sens. Et il y en a plus qu’on ne le croit. Vous voyez le topo. Faut-il vraiment avoir fait l’ENA pour pondre une telle ineptie ?

Par ailleurs, je vous laisse entrevoir la pression qui va peser sur ces fonctionnaires (Préfets) ou élus (Maires) en ce qui concerne les « décisions » à prendre. Emeutes en perspective dans les communes ou départements ou une ’interdiction plus dure qu’ailleurs entrera en vigueur.

Nous allons voir dans les jours qui viennent la décision que prendront les dhimmis élyséens.

Encore bravo aux sages dhimmis.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :