Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Plaidoyer pour "un exilé" ...

Publié par Vieille garde sur 18 Décembre 2012, 16:34pm

Catégories : #Actualité

... mais aussi pour les citoyens de ce pays.

Je me demandais si Gérard Depardieu allait pousser un coup de gueule" et bien c'est fait, pour le plus grand bonheur de ses aficionados, dont je suis et aussi des petits CONtribuables excédés par le matraquage fiscal pour lequel nous sommes tous concernés.

Le gouvernement, la gauche qui n'aime pas  le fric des autres, les verts infectent quand il s'agit du bien d'autrui, tout ce monde qui donne la nausée, reprochent surtout à Depardieu, en dehors du volet fiscal, de quitter la France parce qu'un jour il a décidé de soutenir un certain Nicolas Sarkozy. Et comme dans cette profession (le showbiz ou les drogués ne manquent pas) peu d'entre eux s'affichent à droite alors forcément on ne parle que de ceux là. En l'occurrence Depardieu, Clavier, Halliday... Par contre des bobos du style Noah, Emmanuelle Béart, Roman Polanski et Émmanuelle Seigner, pour ne citer que les "meilleurs", qui eux aussi ont quitté "le navire" un temps pour ne jamais revenir, passent à travers les mailles du tamis moralisateur socialiste. Par contre, tous aiment la France pour vendre "leurs oeuvres" au bon peuple français.

Pour Depardieu, tous les ténors du gouvernement ou de la majorité sont montés au créneau. J'en ai retenu un dans cette liste nauséabonde. Il s'agit de Noël Mamère qui a sorti un tas d'injures infâmes sur l'acteur. Pour moi, tout ce qui sort de la bouche de cet homme c'est de la merde. Napoléon a dit de Talleyrand que c'était de la merde dans un bas de soie; Moi je dis que ce monsieur est une merde enroulée dans une écharpe tricolore.

D'autres comme Sapin , le monsieur "pôle emploi" du gouvernement , lui, parle de déchéance !!!. Un autre comme Bartolone parle de "valeurs" !!!

Hélas, la déchéance de la France, elle, se fait un peu plus tous les jours par l'incompétence de ce gouvernement dont fait partie ce ministre haineux et imbu de sa personne malgré le sourire narquois et permanent qu'il a aux commissures des lèvres. Quant-aux valeurs "chères" à Bartolone, on connaît depuis longtemps ce qu'elles valent les valeurs ainsi que la morale socialistes. Concernant encore le petit coq du perchoir de l'Assemblée nationale, comparer "nos valeurs" à celles très honorables de la Belgique est une honte pour cet élu qui s'exprime au nom de la France en rabaissant ainsi un pays voisin et européen. D'ailleurs le Ministre belge des affaires étrangères ne s'y est pas trompé puisqu'il "suggère" à Paris de s'interroger sur la question de savoir pour quelles raisons, y compris fiscales des Français quittent le territoire. (Voir la déclaration à la fin de ce plaidoyer).

Tout ces gouvernants et élus de gauche,qui nous demandent de faire des efforts, sont bien les derniers à donner l'exemple car pour éviter de payer des impôts ils s'arrangent "légalement" grâce à de subtils montages de SCI à  détourner de l'assiette fiscale tout ou partie de leur patrimoine. C'est  cela "la morale socialiste".

Or, Depardieu n'est pas un délinquant fiscal, loin s'en faut vu les impôts déjà perçus par un gouvernement toujours plus  affamé. Depardieu a payé ses impôts, il ne doit rien au fisc. Il est net Depardieu contrairement à un Noah qui a un contentieux   fiscal, pour ne parler que de ce gauchiste.

 

Comme le dit si bien le ministre belge, tous ces incapables amateurs  se sont-ils  interrogés sur les causes du départ de  Depardieu et de  beaucoup d'autres "quittant le navire en temps de crise" comme le martèle un certain Hollande. Eh bien ils le quittent parce que le capitaine de ce navire, par ses prises de décisions illusoires, par le matraquage fiscal touchant la totalité des citoyens, par l'absence de réformes structurelles autant que drastiques en matière de réduction des dépenses  entraîne le "navire France" au fond de l'abîme tel le "Titanic". Ce président ne nous demande pas de faire des efforts, il nous demande tout simplement de nous suicider collectivement.

Aujourd'hui même Philippe Torreton a l'audace avec des mots remplis de fiel et de haine, de jalousie  peut-être de donner "une leçon de civisme à Depardieu !!! Mais de quoi se mêle cet intermittent du spectacle qui n'existe que par la création de pièces de théâtre ou de films subventionnés par l'état et donc  payé par nos impôts ? S'il y a bien une personne qui doit de taire c'est bien lui. N'est pas Depardieu qui veut.

 

Les socialistes se nourrissent  de rêves et malheureusement quand il sont au pouvoir ils nous font vivre les pires cauchemars. C'est le cas en ce moment.

 ______________________________________________________________________________________________

 

 

Le Figaro : La Belgique refuse d'être le "bouc émissaire" dans l'affaire de l'exil de l'acteur Gérard Depardieu, a déclaré aujourd'hui le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders, qui a conseillé à Paris de s'interroger sur les raisons, y compris fiscales, de ce départ.

"Nous ne comprenons pas cette façon de trouver un bouc émissaire en disant qu'il y a un pays voisin où les Français vont se réfugier. Il n'y a eu aucune mesure prise en Belgique pour attirer un quelconque citoyen français", a déclaré le chef du gouvernement belge sur RTL.

En revanche, a-t-il rappelé, "il y a eu une évolution du système fiscal français qui a peut-être des conséquences". "Les mesures prises en France ont peut-être, elles, entraîné des mouvements", a-t-il encore dit, alors que le gouvernement socialiste français a décidé, dans le cadre de sa politique de rigueur budgétaire, d'imposer une taxe de 75% sur les plus hauts revenus.

"Il faut regarder les faits et pour quelles raisons des citoyens décident à un moment de quitter leur propre pays, même si ces raisons sont fiscales", a-t-il insisté.

Interrogé sur la demande de Paris d'une harmonisation  fiscale européenne, le chef de la diplomatie belge s'y est dit favorable, tout en soulignant que cela "ne veut pas dire que tout le monde va s'aligner sur les décisions prises à Paris".

"Il ne faut pas demander à toute l'Europe d'appliquer le système français", a-t-il dit, soulignant notamment qu'il n'y a aucune majorité en Belgique pour appliquer un taux de 75% sur des revenus, qui sont souvent du travail".

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents