Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Réflexions sur quelques sujets, hélas, d’actualité…

Publié par Vieille garde sur 31 Juillet 2010, 06:52am

Catégories : #Réflexions

Déclarations  du Président à Grenoble :

Déclaration :

« Le président Nicolas Sarkozy a déclaré aujourd'hui à Grenoble qu'il souhaitait que l'on évalue les droits et prestations auxquelles ont aujourd'hui accès les étrangers en situation irrégulière ».

Ce que j’en pense :

Il ne faut pas les "évaluer" il faut, s'ils existent, les supprimer, point barre. Et surtout sans demander l’avis de qui que ce soit et surtout pas aux associations en tous genres et autres partis de gauche irresponsables.

 

Déclaration :

Nicolas Sarkozy a proposé  aujourd'hui à Grenoble que la nationalité française puisse être retirée à "toute personne d'origine étrangère qui aurait volontairement porté atteinte à la vie d'un policier, d'un gendarme ou de toute autre personne dépositaire de l'autorité publique".
Nous allons réévaluer les motifs pouvant donner lieu à la déchéance de la nationalité française", a déclaré le chef de l'Etat lors d'un discours.

Ce que j’en pense :

Cela ne suffit pas. Le même sort doit être réservé à tous ceux, mêmes « Français », qui s’assoient sur les principes de la République. En outre, le fait d’être simple citoyen se faisant agresser, violenter ou tuer  par les loubars de service doit avoir les mêmes droits qu’un policier, gendarme ou fonctionnaire.

 

Déclaration :

Le président Nicolas Sarkozy a annoncé ce midi à Grenoble sa volonté d'étendre dès la rentrée parlementaire de septembre les peines planchers "aux auteurs de violences aggravées", et plus aux seuls récidivistes comme c'est le cas actuellement.

Ce que j’en pense :

Il ne suffit pas d’étendre les mesures judiciaires à l’encontre de tel ou tel malfrat, encore faut-il que les « petits juges qui sévissent dans les tribunaux acceptent d’appliquer les lois. Or là il y a beaucoup à faire.

 

Autre sujet pas piqué des vers : 

Déclaration :

Le délégué national du syndicat Unité SGP Police, Yannick Danio, a dénoncé aujourd'hui sur RTL "une rupture d'égalité" et un "traitement de faveur" au bénéfice du ministre du travail, Eric Worth, entendu hier à son ministère et non à la brigade financière.

Ce que j’en pense :

Il y en a qui n’ont vraiment rien à foutre sinon être payés par le contribuable pour débiter des conneries plus grosses qu’eux. Yannick Danio serait bien inspiré de trouver, s’il en a le temps entre deux RTT, des solutions aux problèmes de la délinquance banlieusarde autrement plus dangereuse que le comportement d’un Ministre qui d’ailleurs bénéficie de la présomption d’innocence que ce syndicaliste accorde, sans doute aucun, plus volontiers aux loubars.

Il ne risque pas d’aller voir ce qui se passe dans les cités, son travail consistant à parader devant les caméras de télévision ou dire n’importe quoi dans le micro d’une radio, quitte à salir l’honneur d’un homme.

En réalité, tout ce petit monde syndical et gauchiste veut tout simplement casser du Ministre, en l’occurrence Eric Worth qui a maintenant en charge un dossier brulant, celui des retraites dont la réforme en cours reste pour beaucoup … de fonctionnaires en travers de la gorge. L’affaire Bettencourt n’étant qu’un prétexte aussi gros que l’immense connerie dont ils sont tous affublés.

 

« Petite délinquance pas gratuite » …

… Cherchez l’erreur …pardon, les auteurs….

Un journaliste américain de 50 ans, qui réalisait un reportage pour l'Eglise évangéliste des Etats-Unis, a été agressé hier en fin de journée dans le quartier des Musiciens aux Mureaux dans les Yvelines, a-t-on appris de sources policières confirmant une information du
Vers 18H30, le journaliste, accompagné de deux amis français qui appartiennent également à une église évangéliste, s'est fait aspergé de gaz lacrymogène par deux individus, qui l'ont frappé à coups de pied et de poing, selon une première source policière. Les deux agresseurs se sont emparés notamment de deux appareils-photos et d'un téléphone portable. Souffrant d'une plaie à la tête, le quinquagénaire a été transporté à l'hôpital de Meulan  a ajouté la même source.
Le journaliste, qui réalisait un reportage sur "l'intégration des minorités dans les cités en France", était toujours hospitalisé ce matin et n'avait pas pu être entendu par la police, selon une seconde source policière.

 

No comment. Je vous laisse tout simplement essayer trouver les auteurs de ce forfait … Mais … mais chuttttt, cela reste entre-nous bien sûr car les organisations mafieuses de l’antiracisme sélectif veillent à ce qu’on ne fasse pas de discrimination ou d’amalgame…

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents