Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au lieu de sauter sur l’opportunité  qu’offre le Conseil constitutionnel, pour supprimer purement et simplement la taxe carbone, le chef de l’Etat persiste en s’engluant dans un nouveau texte pour faire passer en force et au plus vite cette absurdité qu’est cette taxe pour laquelle nous serions les seuls au monde à payer alors que nous sommes parmi les moins pollueurs de la planète.

En vérité, le Président y tient à cette  taxe parce qu’en réalité c’est un impôt nouveau qui cache son mon et qui est une manne pour l’Etat, non pour lutter contre l’hypothétique réchauffement climatique - bévue imposée par des « spécialistes du climat » - mais pour faire rentrer de l’argent frais dans des caisses du trésor désespérément vides et pour longtemps encore hélas.

J’en veux pour preuve, que les caisses sont vides, car hier sur les routes de France et de Navarre, les Gendarmes étaient agglutinés par paquets de 10 à 12, comme des vols d’étourneaux sur les accotements des routes nationales et départementales, là encore non pour « sauver le citoyen-conducteur », mais bien pour engranger à coup de PV les euros qui manquent pour boucler cette fin de mois qui est en plus la fin d’une année difficile mais  qui, hélas, laisse présager d’une décennie encore plus difficile.

 

Bonne fêtes de fin d’année tout de même…

Tag(s) : #Réflexions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :