Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Très « chère éducation » nationale

Publié par Vieille garde sur 1 Juillet 2011, 13:55pm

Catégories : #Réflexions

Notre « excellente » éducation nationale (1) a le vent en poupe mais le bateau coule. J’en veux pour preuve le texte qui m’a été transmis (2) et je suppose, écris par un enseignant de cet établissement et qui montre, si besoin est, où en est arrivé cette institution, on devrait dire : Usine à gaz - habituée à fabriquer des cancres. Mais plutôt que de m’étendre, je préfère vous laisser juges du niveau où notre éducation nationale est tombée. Voici donc le texte :

« Une élève de notre établissement considérée comme sérieuse avec un bon niveau scolaire, subit depuis un certain temps les moqueries insistantes et répétées de deux de ses camarades de classe. A tel point qu’il en devient urgent de les séparer. La solution trouvée est de demander à l’élève qui ne pose pas de problème, de partir de l’établissement !!!

Incroyable, il lui est tout simplement conseillé d’aller dans un établissement privé, on croit rêver. En plus, c’est à sa famille de se débrouiller pour trouver celui-ci. Les deux élèves problématiques, quant à eux, ne sont nullement inquiétés et resteront dans l’établissement.

         Lorsqu’un élève est exclu de l’établissement c’est à nous de trouver un établissement d’accueil, mais lorsqu’il s’agit de jeter une bonne élève, là rien n’est fait !!!

         D’autant que ce n’est bien évidemment pas à elle de partir, mais plutôt aux deux autres élèves d’être bannis de la classe en question, et pourquoi pas si les choses vont très mal, les faire quitter l’établissement.

         Enfin l’histoire est loin d’être finie, et le combat va probablement avoir lieu, entre les adultes de l’établissement ; je sais déjà quel camp je choisis !

         Si nous en sommes à conseiller aux bons élèves de fuir notre établissement, je crains le pire !!! »


1)  - L’É majuscule ne se justifie plus depuis longtemps, je m’empresse donc de le supprimer.
2)  - Texte transmis aimablement par FDF(Français de France)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents