Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


« Une future chance pour la France » retrouvée !!!

Publié par Vieille garde sur 28 Août 2012, 15:57pm

Catégories : #Société

Cette nuit, un bébé a été « kidnappé » à la maternité de l’Hôpital St. Joseph à Marseille . Ce bébé de quelques jours prénommé « Zaccharia » né de parents algériens est, de par la sacrosainte loi du sol, un nouveau petit Français et donc « une  chance pour la France » chère à Martine Aubry et sa clique socialiste.
Une information de source télévisuelle de ce matin nous apprend que la kidnappeuse serait la fille de Saïd  père de l’enfant enlevé, âgé parait-il de 72 ans. Ce qui revient à dire qu’elle est la tante du kidnappé. Somme toute une histoire de famille polygame comme il y en a de nombreuses dans les bonnes villes de France et de Navarre.

Le drame dans cette histoire, ce n’est pas le sort de l’enfant puisqu’il a été retrouvé sain et sauf.
Non,  c’est que  police et gendarmerie du département et peut-être de la région ont été mobilisées pendant des heures pour l’occasion.
Qu’en outre les frais inhérents à ces recherches sont bien sur à la charge du CONtribuable.
Qu’ensuite les frais de maternité sont pour notre pomme.
Et qu'enfin, les parents du tout « nouveau petit  français » vont, c’est certain, séjourner, à vie, aux frais de la princesse sur le sol national.
Mais encore, cerise sur le gâteau, au titre du fameux « regroupement familial », si ce n’est déjà fait les concubines de Saïd et leurs nombreuses progénitures feront l’objet de toutes les attentions pour leur trouver un logement par femme et enfants de manière à ce que ce monsieur  bénéficie, des largesses de notre généreuse couverture sociale. Il n’aura nul besoin de chercher un emploi, grâce aux nombreuses allocations et indemnités diverses, il sera pourvu au-delà de ses espérances

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents