Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIEILLE GARDE

VIEILLE GARDE

Nouveau lanceur d'alerte. « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! » (Saint Augustin). Et à force de tout approuver, l'on finit, hélas, par CAPITULER...(J.P.Drouin)


Vincent, réveilles toi ....

Publié par Vieille garde sur 17 Septembre 2012, 14:13pm

Catégories : #Actualité

... Ou, Vincent Peillon « le roi du violon !!!

Les nouvelles inventions du ministre de l'éducation nationale :


Premier point :  « l’observatoire de la violence à l’école » :  L’intello à lunettes de l’éducation nationale va créer une énième usine à gaz avec « l’observatoire de la violence à l’école ». Cela servira à quoi ? Voila 44 ans (mai 68) que l’on « observe » la montée en puissance de la violence à l’école et voila 44 ans que de gouvernement en gouvernement on constate l’impuissance des pouvoirs publics au nom de je ne sais qu’elle tolérance vis-à-vis de jeunes loubards qui a force d’avoir la bride sur le cou et s’apercevant que les adultes, parents et enseignants, démissionnent deviennent toujours plus agressifs et déterminés à déstabiliser ce sanctuaire que devrait être l'école.
On dirait qu’il vient d’atterrir sur une planète inconnue votre sémillant ministre. Il croyait, naïf, que l’arrivée d’un ministre socialiste dans ce bouge qu’est devenu l’éducation nationale, cela allait faire cesser les « incivilités » verbales et physiques à l’endroit des professeurs. Or que se passe-t-il ? La violence redouble et l’absentéisme des profs à la rentrée, mais pas que, continue  (1) et ce n’est pas ce nouveau  « jouet » qui va changer quoique ce soit dans les écoles et lycées sauf à mettre en place de nouvelles structures gourmandes en personnel qui feront exploser un peu plus les impôts.

Deuxième point : L’allongement des heures de cours !!! Encore une idée du naïf qui croit pouvoir faire « travailler » les enseignants au-delà du 15 juin. Ce ministre n’était pas encore conçu que nous, les collégiens de l’époque, jouions au « morpion » dans les classes aux alentours du 15 juin car le programme était terminé depuis longtemps. Et ce monsieur, d’un coup de baguette magique va changer les  bonnes habitudes de notre corps enseignant en lui faisant débuter les sacrosaintes grandes vacances le 3 ou 4 juillet? Il rêve, comme tout bon socialiste ou bien veut-il les voir défiler dans la rue…

1 -)  J’ai pour ma part une petite fille en classe de quatrième privée de professeur de français pour au moins 15 jours d’après la direction du collège. Hélas pour les élèves, le temps perdu ne se rattrape jamais ni pour ma petite fille ni pour les nombreux élèves et étudiants qui attendent désespéremment qu'un prof voudra bien venir leur dispenser son savoir.

Mais, « soyons indulgents », peut-être que ce prof est fatigué du trop peu de vacances qu’on lui a octroyé ? Peut-être qu’il est trop stressé et peu pressé de reprendre le chemin du collège, ou peut-être encore a-t-il attrapé un « gastro-entérite » qui l’oblige a rester assis sur la lunette des WC ? Va savoir. En tout cas, on parle beaucoup de l’absentéisme des élèves, il serait bon pour nos enfants que soit faite la chasse à  l’absentéisme des enseignants. Ce faisant et comme au bon vieux temps, les élèves entreraient en sixième sachant correctement lire, écrire, compter et surtout ayant acquis la compréhention du texte qu'ils sont cencés lire.  D'ailleurs, si l'on revenait à faire passer un examen pour l'entrée en sixième il y aurait beaucoup de parents déçus.. D'autre part  il y aurait moins de décrochage (25%) à la fin de la deuxième année dans les  facultés  et les universités et ça se serait bénéfique pour le pays.

Mais là, ce n'est pas Peillon mais moi ... qui rêve.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents